Le système pourrait évoluer en cyclone :

Tempête Eloïse : plus de 1.000 sinistrés à Madagascar, le Mozambique menacé


Publié / Actualisé
La tempête tropicale Eloïse a traversé le nord-est de Madagascar ce mercredi 20 janvier 2021, laissant derrière elle un lourd bilan matériel : plus d'un millier de sinistrés seraient à déplorer selon les médias locaux. Après avoir perdu en intensité et avoir été rétrogradée au stade de dépression tropicale, Eloïse pourrait bien reprendre du poil de la bête dans le canal du Mozambique, et évoluer en cyclone ce samedi (Photo Mtotec)
La tempête tropicale Eloïse a traversé le nord-est de Madagascar ce mercredi 20 janvier 2021, laissant derrière elle un lourd bilan matériel : plus d'un millier de sinistrés seraient à déplorer selon les médias locaux. Après avoir perdu en intensité et avoir été rétrogradée au stade de dépression tropicale, Eloïse pourrait bien reprendre du poil de la bête dans le canal du Mozambique, et évoluer en cyclone ce samedi (Photo Mtotec)

"Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes indique dans son rapport de mercredi qu’au total, 56 cases ont été détruites, 134 habitations victimes de montée des eaux, 31 écoles touchées et 9 d’entre elles complètement détruites" précise le média Madagascar Tribune. Aucun décès n'est à déplorer.

"Du temps dangereux est toujours en cours sur Madagascar avec des fortes pluies et des vents forts balayant la région Nord-Ouest de la Grande-île du Nord au Sud. Les habitants du secteur sont toujours invités à suivre les consignes émises par les autorités locales" alerte cependant Météo France dans son bulletin de 10 heures ce jeudi.



Eloïse montre par ailleurs des signes de ré-intensification et "présente maintenant une menace sérieuse pour les côtes du Mozambique pour la fin de semaine" alerte Météo France. Une évolution vers le stade de "cyclone intense" n'est pas exclue. Les habitants du secteur sont invités à suivre dès à présent les consignes délivrées par les autorités locales. La zone menacée avait déjà été dévastée en 2019 par le cyclone Idai.

www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !