Cohésion des facultés ultramarines :

Frédéric Miranville réélu au sein de la Conférence des présidents d'université


Publié / Actualisé
Le 21 janvier 2021, le président de l'Université de La Réunion a été réélu au sein du conseil d'administration de la Conférence des présidents d'université (CPU), association nationale dont la vocation est de représenter auprès de l'État, de l'Union Européenne et des autres instances internationales compétentes en matière d'enseignement supérieur et de recherche, les intérêts communs de la centaine d'établissements qu'elle regroupe. Nous publions ici le communiqué du rectorat. (Photo : Université)
Le 21 janvier 2021, le président de l'Université de La Réunion a été réélu au sein du conseil d'administration de la Conférence des présidents d'université (CPU), association nationale dont la vocation est de représenter auprès de l'État, de l'Union Européenne et des autres instances internationales compétentes en matière d'enseignement supérieur et de recherche, les intérêts communs de la centaine d'établissements qu'elle regroupe. Nous publions ici le communiqué du rectorat. (Photo : Université)

Déjà en juillet 2018, c’est sous l’impulsion de Frédéric Miranville que l'Université de La Réunion accueillait les membres de la Conférence des présidents d'université dans le cadre d'un séminaire d'ampleur inédite, rassemblant les universités ultramarines et de la zone océan Indien : "Les outre-mer, terres d’union : les universités ultramarines face aux défis de l’internationalisation". Des travaux et échanges est notamment né un réseau des universités ultramarines qui saura bénéficier aujourd'hui de la réélection du président de l'Université de La Réunion au sein de la CPU.

Avec 90,8 % des suffrages exprimés en sa faveur hier et le soutien de l'Alliance des universités de recherche et de formation (AUREF) et des universités ultramarines, Frédéric Miranville se distingue ainsi en deuxième position des membres élus et confirme la dynamique initiée en décembre 2018 lors de sa première élection. La première également, dans l'histoire de l'influente association, d'un président d'établissement ultramarin au cœur de son conseil d'administration.

Cet excellent résultat marque la reconnaissance du travail réalisé pour porter la voix des universités ultramarines, la confiance solide au sein de la CPU et la synergie existante entre les universités ultramarines unies pour faire entendre les spécificités des Outre-mer.

   

1 Commentaire(s)

Jlouis, Posté
Tout ceci est une fois de plus le résultat de l'immiscion de la politique dans l'université, ce qui compte en externe, c'est le prétendu "rayonnement" de la Réunion alors qu'en interne, c'est le chaos absolu avec un fonctionnement clientéliste dans une stratégie de type Trumpiste. Je ne vois dans ce président qu'une copie de celui des US, pardon de l'ancien depuis le 20/1, dommage qu'à la Réunion, le nÃ'tre ait réussi son coup, avec l'appui de la politique extérieure bien sÃ"r, écoeurant...