Désormais au stade de système dépressionnaire (actualisé) :

Eloïse : au moins neuf morts sont à déplorer dans la ville de Beira


Publié / Actualisé
Le site Deutsche Welle annonce qu'Eloïse aurait fait "au moins neuf morts" dans la ville mozambicaine de Beira. La plupart des victimes seraient décédées à cause de "chutes d'arbres" d'après les autorités locales. Après avoir évolué en cyclone tropical le vendredi 22 janvier 2021, Eloïse est passée au stade dépressionnaire dans la nuit du samedi au dimanche 24 janvier. Elle avait atterri samedi sur les côtes du Mozambique, faisant d'importants dégâts dans la ville de Beira. Entre les rafales de vent et les fortes pluies, la cité portuaire a fait les frais de son passage. Inondations, arbres déracinés et toitures envolées ont plongé les habitants de Beira dans des conditions de vie particulièrement difficiles. Météo France annonce que le système poursuit son déplacement vers l'ouest-sud-ouest et que son centre se situe actuellement dans le nord de l'Afrique du Sud. "Les pluies le long de la trajectoire du système continueront à présenter un danger jusqu'à mardi en atteignant le sud du Zimbabwe puis l'est du Botswana" estiment les météorologues. (Photos : Twitter/Ismael Machavane)
Le site Deutsche Welle annonce qu'Eloïse aurait fait "au moins neuf morts" dans la ville mozambicaine de Beira. La plupart des victimes seraient décédées à cause de "chutes d'arbres" d'après les autorités locales. Après avoir évolué en cyclone tropical le vendredi 22 janvier 2021, Eloïse est passée au stade dépressionnaire dans la nuit du samedi au dimanche 24 janvier. Elle avait atterri samedi sur les côtes du Mozambique, faisant d'importants dégâts dans la ville de Beira. Entre les rafales de vent et les fortes pluies, la cité portuaire a fait les frais de son passage. Inondations, arbres déracinés et toitures envolées ont plongé les habitants de Beira dans des conditions de vie particulièrement difficiles. Météo France annonce que le système poursuit son déplacement vers l'ouest-sud-ouest et que son centre se situe actuellement dans le nord de l'Afrique du Sud. "Les pluies le long de la trajectoire du système continueront à présenter un danger jusqu'à mardi en atteignant le sud du Zimbabwe puis l'est du Botswana" estiment les météorologues. (Photos : Twitter/Ismael Machavane)
  • IPR

    Merci à vous d'avoir suivi ce live, bonne fin de weekend !

  • IPR

    Les fortes pluies tombées en Afrique du Sud ont généré d'importantes inondations, comme dans la ville de Mbombela, où la circulation est littéralement impossible dans certains secteurs :

     

     

  • IPR

    Située dans la province sud-africaine du Limpopo, la rivière Nzhelele voit son lit déborder actuellement en raison des fortes pluies tombées dans la région :

     

     

  • IPR

    Dans ses dernières prévisions établies en fin de matinée, Météo France annonce que le centre d'Eloïse se situe actuellement dans le nord de l'Afrique du Sud et continue son déplacement vers l'ouest-sud-ouest :

  • IPR

    A l'image des inondations survenues hier au Mozambique, la province sud-africaine de Mpumalanga subit à son tour la montée des eaux :

     

     

  • IPR

    Les vents forts d'Eloïse se font désormais ressentir jusqu'en Afrique du Sud, comme le montrent ces images tournées dans la ville de Thohoyandou :

     

     

  • IPR

    Plusieurs victimes sont à déplorer dans la ville de Beira :

    Le site Deutsche Welle annonce ce dimanche 24 janvier que le passage d'Eloïse sur la ville de Beira aurait engendré "'au moins neuf morts". Les autorités locales précisent que la plupart des victimes seraient décédées suite à des "chutes d'arbres".

     

     

  • IPR

    Eloïse a engendré des dégêts sur terre mais également en mer, dans le port de Beira, où des bateaux ont été retournés par la puissance de ses vents :

     

     

  • IPR

    Bonjour à toutes et à tous, nous allons suivre à travers ce live l'évolution du cylcone Eloïse, qui a fait d'importants dégâts dans la ville mozambicaine de Beira samedi 23 janvier :

A propos

Le cyclone Eloïse poursuit sa trajectoire dans les terres mozambicaines après avoir dévasté la ville portuaire de Beira :

"Eloïse poursuit son déplacement vers l'ouest-sud-ouest dans l'intérieur des terres du Mozambique, s'approchant de la frontière du Zimbabwe. Les vents et les phénomènes de surcote associés faiblissent significativement. Néanmoins, les pluies le long de la trajectoire du système continueront à présenter un danger ce week-end voire en début de semaine prochaine, pour atteindre le sud du Zimbabwe puis l'est du Botswana. Elles s'étendront aussi vers le sud, en direction du sud du Mozambique, du Swaziland et du nord-est de l'Afrique du Sud", déclarait le samedi 23 janvier Météo France.

Beira a subi dès la nuit de vendredi à samedi les violentes rafales et les pluies intenses du cyclone. Le niveau de l'eau dépassait les 50 centimètres dans certaines rues de la ville.

La puissance des vents est allée jusqu'au déraciner des arbres dans certains secteurs, bloquant l'accès à leurs rues.

Des pilones électriques n'ont pas resité à la violence des rafales, privant certains quartiers d'énergie.

🌀🇲🇿 AFRICA: More photos coming out of Mozambique, just hours after Cyclone Eloise lashed the port city of Beira. Power and comms down in the area | 📸Supplied

Publiée par Gauteng Weather sur Samedi 23 janvier 2021

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !