Et protégés par arrêté préfectoral :

Saint-Pierre : Shark Citizen rappelle que les requins à pointe noire sont inoffensifs


Publié / Actualisé
Suite à l'observation potentielle d'un requin pointe noire dans le lagon de Saint Pierre ce dimanche 24 janvier 2021, l'association Shark Citizen souhaite sensibiliser la population réunionnaise à cette espèce. Elle est en effet inoffensive pour l'Homme, et est protégée par arrêté préfectoral.
Suite à l'observation potentielle d'un requin pointe noire dans le lagon de Saint Pierre ce dimanche 24 janvier 2021, l'association Shark Citizen souhaite sensibiliser la population réunionnaise à cette espèce. Elle est en effet inoffensive pour l'Homme, et est protégée par arrêté préfectoral.

L'observation été réalisée à proximité de la digue du port de Saint Pierre, dans le lagon aux alentours de 10 heures ce dimanche. "L’individu mesurait environ 60 cm. Le CSR effectue des survols drone ce lundi afin de localiser et identifier le requin" rappelle Shark Citizen.

"Il faut noter que l’espèce requin pointe noire Carcharhinus melanopterus est identifiée comme présente à La Réunion. Cependant, les preuves photos manquent, et les observations sont très rares" continue l'association.

Cette espèce fréquente les eaux peu profondes des récifs coralliens. La taille à la naissance est de 33 à 52 cm, l’observation de Saint Pierre concerne donc un jeune individu. L’espèce se nourrit en partie de petits poissons récifaux et de poulpes.

"S’il s’agit bien d’une observation de requin pointe noire, c’est une nouvelle exceptionnelle pour les requins de La Réunion. En effet, les requins de récif ont pratiquement disparu des rivages réunionnais suite à la dégradation des habitats et à la pêche. Chaque observation est à considérer précieusement" s'enthousiasme l'association. Elle rappelle par ailleurs qu’il s’agit d’une espèce inoffensive pour l’Homme et protégée par arrêté préfectoral. Elle n’est en aucun cas impliquée dans la problématique requin.

"Nous invitons donc les pêcheurs à ne pas réaliser de capture de cette espèce dans l’optique d’effectuer un geste dit " citoyen " pour résoudre la problématique requin" conclut Shark Citizen

En cas de capture, vous pouvez faire remonter l’information au CSR et à Shark Citizen ([email protected]; 06.93.82.00.45 ; Facebook : Shark Citizen) avec une photo dans la mesure du possible et à relâcher le plus rapidement et délicatement possible l’individu.

Cinq espèces de requins de récif sont protégées à La Réunion. "Elles font parties du patrimoine réunionnais et sont en train de disparaitre. Il est vital pour la santé des récifs coralliens de La Réunion de protéger activement ces espèces et leur habitat" termine l'association.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !