Opération anti-stup à Saint-Denis :

Le Chaudron : 33 infractions relevées, 4 personnes positives, 1 véhicule en fourrière


Publié / Actualisé
Ce mercredi 27 janvier 2021, les policiers de Saint-Denis mènent une opération anti-stupéfiants dans le quartier du Chaudron, à Saint-Denis. Ce type de contrôle s'était déjà déroulé pendant la premier confinement, en avril 2020. La police avait alors mené une opération de recherche d'armes et stupéfiants au quartier des Camélias de Saint-Denis, sur consigne du procureur de la République. Du zamal et du shit ont été saisis dans plusieurs véhicules. En fin d'après-midi la police indique que 33 infractions ont été relevées, quatre personnes étaient positives aux stupéfiants, un véhicule a été placé en fourrière. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Ce mercredi 27 janvier 2021, les policiers de Saint-Denis mènent une opération anti-stupéfiants dans le quartier du Chaudron, à Saint-Denis. Ce type de contrôle s'était déjà déroulé pendant la premier confinement, en avril 2020. La police avait alors mené une opération de recherche d'armes et stupéfiants au quartier des Camélias de Saint-Denis, sur consigne du procureur de la République. Du zamal et du shit ont été saisis dans plusieurs véhicules. En fin d'après-midi la police indique que 33 infractions ont été relevées, quatre personnes étaient positives aux stupéfiants, un véhicule a été placé en fourrière. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Le commissaire Jérôme Besse ainsi qu'une quarantaine de policiers étaient, ce mercredi 27 janvier 2021, dans le quartier du Chaudron à Saint-Denis dans le cadre d'une opération de police "ciblée", centrée sur la recherche de stupéfiants. Durant l'opération qui a duré trois heures, 60 véhicules ont été contrôlés, 15 deux roues, et les agents ont procédé à 33 dépistages de produits stupéfiants. La police indique par ailleurs que 33 infractions ont été relevées dont 7 délits. Quatre personnes se sont avérées positives aux stupéfiants. La police enregistre aussi un défaut de permis de construire en récidive. Quatre véhicules ont immobilisés et l'un d'eux a été mis en fourrière.

Les agents ont effectué des fouilles aléatoires mais certains individus sont également recherchés. La brigade anti-criminalité (BAC), des chiens renifleurs ainsi qu'une brigade d'agents à vélo étaient sur place. Le commissaire de police Jérôme Besse s'est dit au départ "très serein" et fait "confiance à ses équipes en cas de débordements". Le professionnel rappelle que 20% des accidents de la route sont liés à la consommation de drogue ou d'alcool.

Les policiers sur place ont procédé à l'arrêt de plusieurs véhicules sur le bas-côté, et ont réalisé des tests salivaires dont les résultats finaux sont accessibles sous 15 minutes. Les traces de drogue peuvent être décélées jusqu'à 10 heures dans le corps. En l'espace de quelques minutes de contrôle, une personne est testée positive au cannabis : son véhicule est immobilisé et il est amené au commissariat. Les agents, gantés, effectuent des fouilles à l'intérieur des voitures avec l'aide d'un chien pour pister la présence de drogue. Après une première fouille, des traces de zamal ont été detectées par le chien, le propriétaire du véhicule avait été "honnête en avouant avoir déjà fumé dans sa voiture" avant même le début de l'investigation. Les contrôles se déroulent dans le calme au Chaudron.

Le chien renifleur a fouillé le coffre d'une deuxième voiture et "a marqué deux fois", c'est-à-dire qu'il a gratté à deux reprises. Il peut agir de cette manière lorsqu'il y a de la drogue ou lorsqu'il y en a eu. Les policiers ont vidé la totalité du coffre afin de continuer leurs recherches mais repartent bredouille, "il s'agit d'anciennes traces". Jérôme Besse précise que ses épuipes "vont être déployées sur l'ensemble de la ville de manière mobile, toute l'après-midi de ce 27 janvier".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

John, Posté
LA FRANCE INTERDIT UN PEU TROP DE CHOSES SUR NOTRE ÎLE JE TROUVE
Mc, Posté
Â" un défaut de permis de construire en récidive Â" , le gars y se ballade avec sa kaz ou quoi?
7AC, Posté
Allez faire la même chose dans certains quartiers chauds de St André, la ZAC Fayard pour ne pas la nommer, je suis sÃ"r que vous allez trouver plus fort que ces petites drogues du Chaudron.A leur comportement, on doute qu'ils ne soient pas sous effet !
Malbar, Posté
À Kose bana i vien pa fai arête rodéo?zot le ridicule les pauvres flics la zot l'a besoin l argent band minable la!a kose cause sava pa vérifier le compte band politik i détourne l argent!ou la vu la grosseur le flic chaudron arête mange boudin dan ventre cochon
Jean Damien, depuis son mobile, Posté
vous filmez les plaque immatriculation...