Aide aux personnes sans domicile :

Plan Logement d'abord : La Réunion parmi les 23 nouveaux territoires sélectionnés


Publié / Actualisé
Le plan "Logement d'abord" a sélectionné 23 nouveaux territoires qui se partageront une enveloppe de 15 millions d'euros pour accompagner les familles sans domicile. La Réunion en fait partie. Cette sélection fait suite à l'appel d'Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, auprès des collectivités locales le 10 septembre 2020. En tout, 46 territoires sont désormais engagés dans ce plan. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le plan "Logement d'abord" a sélectionné 23 nouveaux territoires qui se partageront une enveloppe de 15 millions d'euros pour accompagner les familles sans domicile. La Réunion en fait partie. Cette sélection fait suite à l'appel d'Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, auprès des collectivités locales le 10 septembre 2020. En tout, 46 territoires sont désormais engagés dans ce plan. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le "Logement d’abord" poursuit son déploiement avec la sélection de 23 nouveaux territoires pour la mise en œuvre accélérée du plan visant à venir en aide aux personnes sans domicile. Parmi eux, le département de La Réunion.

Ces territoires intègrent les 23 premiers territoires qui avaient déjà été sélectionnés. Le second appel a été lancé en septembre dernier par Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement. "Les 46 territoires désormais engagés bénéficient d’une enveloppe de 15 millions d’euros de crédits supports, répartis entre les territoires en fonction des enjeux et des projets présentés, qui financeront notamment l’ingénierie et le déclenchement rapide de mesures d’accompagnement vers le logement de ménages sans domicile" précise le ministère.

Dans un premier temps, une dizaine de territoires seulement étaient envisagées pour ce second appel, mais face à l'engouement des collectivités, le ministère a décidé "d’étendre le plan Logement à 23 nouveaux territoires". Pour les 23 premiers, le soutien sera poursuivi en 2021.

Le financement de l'Etat permettra de "nourrir les politiques locales de l’habitat et de l’action sociale – compétences sur lesquelles les collectivités sont cheffes de file – afin d’approfondir les synergies avec l’action de l’Etat relative à la réponse aux situations d’urgence sociale" précise le ministère qui ajoute que "les dossiers retenus reflètent la diversité des situations territoriales et des problématiques liées à l’accès au logement avec notamment des métropoles et agglomérations qui présentent des enjeux très forts quant au sans-abrisme".

La Réunion n'est pas le seul territoire ultramarin intégré au dispositif, c'est également le cas de la Communauté d’agglomération Espace sud de la Martinique et la communauté d’agglomération Centre Littoral en Guyane. Mayotte pour sa part faisait déjà partie des 23 premiers territoires retenus, avec la communauté d’agglomération de Dembéni-Mamoudzou. Tous ces territoires ont été sélectionnés également dans le cadre du plan Logement Outre-mer lancé en 2019, rappelle le ministère.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !