15 arbres seraient abattus (actualisé) :

Saint-Pierre : une cinquantaine de personnes mobilisées contre le futur centre commercial


Publié / Actualisé
Ce mardi 9 février 2021 dans l'après-midi, près de 50 personnes se sont rassemblées à Saint-Pierre afin de dénoncer le projet communal soutenu par la CIVIS, "de destruction de la forêt du parc public Casabona qui se trouve à proximité immédiate du futur centre commercial du même nom" indique Extinction Rebellion (XR Réunion), à l'origine du rassemblement. Des militants d'autres horizons, gilets jaunes ou Greenpeace, étaient également présents. (Photos : XR Réunion)
Ce mardi 9 février 2021 dans l'après-midi, près de 50 personnes se sont rassemblées à Saint-Pierre afin de dénoncer le projet communal soutenu par la CIVIS, "de destruction de la forêt du parc public Casabona qui se trouve à proximité immédiate du futur centre commercial du même nom" indique Extinction Rebellion (XR Réunion), à l'origine du rassemblement. Des militants d'autres horizons, gilets jaunes ou Greenpeace, étaient également présents. (Photos : XR Réunion)

Selon XR Réunion, "la mairie (de Saint-Pierre, ndlr) a en effet prévu d'abattre plus de 15 arbres et de dénaturer un parc pour construire une route qui doit desservir les futurs magasins appartenant à un promoteur privé au détriment de la préservation de notre nature". Les militants étaient sur place pour s'opposer publiquement au projet ce mardi. "Le maire de Saint Pierre compte donc rayer de la carte un des derniers poumons verts d'une ville déjà très bétonnée et irrespirable en été au nom du développement économique" ajoute XR Réunion.

Lire aussi : Saint-Pierre : un rassemblement organisé contre l'abattage d'une quinzaine d'arbres

Extinction Rebellion "rappelle que le maire Michel Fontaine a, lors des dernières élections municipales, signé le Pacte pour la Transition et s'est engagé à : planter 6.000 arbres, préserver et planter le couvert végétal pour redonner sa place au vivant sur le territoire".

Le groupe XR Réunion demande "que ce projet de route soit stoppé immédiatement et qu'il soit prévu à la place une plantation d'arbres endémiques pour créer un véritable écrin de biodiversité sur cette zone encore préservée de l'urbanisation. Nous appelons la population de Saint Pierre à se mobiliser pour défendre un espace fréquenté quotidiennement par de nombreux sportifs, enfants et personnes âgées qui viennent y trouver un coin de nature en ville. Nous ne pouvons pas au nom du développement économique détruire tout espace de vie, surtout lorsque c'est pour faire la promotion de la malbouffe avec la construction d'un nouveau burger king."

Une nouvelle mobilisation est prévue ce vendredi 12 février au même endroit.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Fideua, Posté
EN tant que citoyens nous voulons PRESERVER notre nature réunionnaise. Leclerc et Carrefour ? qu ils aillent ailleurs, ils nous ont deja que trop pollués. Les arbres n ont pas de voix, c est bien que certains etres humains soient là pour les défendre, alors merci zot tout les gars ! Yeaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
HULK, Posté
Le gars en rouge, collez-lui une amende de 135 euros pour non-port du masque, pour commencer. Pas assez de coui... pour çà?
THOR, Posté
Et bien sÃ"r fidèles à leur engagement aucun ne va dans des grandes surfaces ! des "bobos" voilà ce qu'ils sont...bon en ces temps de crise si cela leur permet de se défouler et bien tant mieux.......
Dany974, Posté
C'est un scandale. Un écocide en pleine ville