Il avait menacé de mort un agent :

Des gendarmes découvrent un pistolet d'alarme, du zamal...et un endormi chez un suspect


Publié / Actualisé
Le 2 février 2021, la compagnie de gendarmerie de Saint-Paul a ouvert une enquête pour des menaces de morts proférées par un habitant de Saint-Leu à l'encontre d'un agent de l'unité territoriale routière. "Lors de la perquisition au domicile du suspect, les militaires de la brigade de Saint-Leu ont eu la surprise de découvrir un pistolet d'alarme, des munitions, un poing américain et...un endormi qui avait trouvé refuge dans un champ d'une centaine de pieds de Zamal" détaille la gendarmerie (Photo Gendarmerie)
Le 2 février 2021, la compagnie de gendarmerie de Saint-Paul a ouvert une enquête pour des menaces de morts proférées par un habitant de Saint-Leu à l'encontre d'un agent de l'unité territoriale routière. "Lors de la perquisition au domicile du suspect, les militaires de la brigade de Saint-Leu ont eu la surprise de découvrir un pistolet d'alarme, des munitions, un poing américain et...un endormi qui avait trouvé refuge dans un champ d'une centaine de pieds de Zamal" détaille la gendarmerie (Photo Gendarmerie)

"Avant de tout détruire, il a fallu que les gendarmes s'arment de patiente pour réveiller l'endormi et le déposer dans un couvert végétal licite où il a pu poursuivre sa sieste..." racontent les gendarmes avec humour.

Le suspect devra répondre des faits de violences et de menaces de morts, ainsi que s'expliquer sur sa plantation qui "dépasse largement le simple cas d'usage personnel".

[#AntiStup] Le 2 février 2021, la compagnie de gendarmerie de Saint Paul a ouvert une enquête pour des menaces de morts...

Publiée par Gendarmerie de La Réunion sur Jeudi 11 février 2021
   

1 Commentaire(s)

T21, Posté
patiente ?