Il stationne habituellement à La Réunion :

Covid-19 : le navire Le Malin envoyé en renfort à Mayotte


Publié / Actualisé
Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé ce vendredi soir 12 février 2021 l'envoi du navire Le Malin à Mayotte. Habituellement stationné à La Réunion, le patrouilleur part en renfort à Mayotte, pour apporter des stocks d'oxygène pour l'hôpital de Mayotte, ainsi que pour participer "quelques jours au dispositif de contrôle aux frontières" a déclaré le ministre (Photo d'archive Marine nationale)
Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu a annoncé ce vendredi soir 12 février 2021 l'envoi du navire Le Malin à Mayotte. Habituellement stationné à La Réunion, le patrouilleur part en renfort à Mayotte, pour apporter des stocks d'oxygène pour l'hôpital de Mayotte, ainsi que pour participer "quelques jours au dispositif de contrôle aux frontières" a déclaré le ministre (Photo d'archive Marine nationale)

La décision a été prise en concert avec le ministère des Armées, dirigé par Florence Parly. Le patrouilleur a quitté La Réunion vendredi matin et arrivera à Mayotte mardi.

Avec @florence_parly nous avons décidé d’envoyer le patrouilleur Le Malin à Mayotte. Il est parti ce matin de La Réunion et sera sur zone mardi avec à son bord des stocks d’oxygène pour l’hôpital de Mayotte. Il participera quelques jours au dispositif de contrôle aux frontières.

— Sébastien Lecornu (@SebLecornu) February 12, 2021

L'initiative vient s'ajouter aux différentes décisions prises par le gouvernement ces derniers jours pour faire face à la crise Covid-19 à Mayotte, qui est confinée depuis vendredi 5 février. Le nombre de cas de Covid-19 a explosé ces dernières semaines : actuellement, une personne testée sur quatre se révèle positive au virus. Des renforts ont été envoyés sur place, tandis que les évacuations sanitaires vers La Réunion se sont accélérées.

Le patrouilleur viendra aussi en renfort à la police des frontières qui interceptent les bateaux en provenance des Comores. 20 gendarmes sont par ailleurs attendus sur place d'ici mars.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !