Tribune libre de Patrice Selly, maire de Saint-Benoît :

J'estime aujourd'hui nécessaire de redéfinir les critères des motifs impérieux


Publié / Actualisé
C'est par avion que la COVID 19 arrive à la Réunion ! Face au péril sanitaire, il est temps de renforcer la sécurité de notre île et de contrôler davantage les arrivées. Les motifs impérieux invoqués par de nombreux voyageurs semblent abusifs. A l'instar d'autres élus, j'estime aujourd'hui nécessaire de redéfinir les critères des motifs impérieux et de les contrôler. Trop de séjours sur notre île restent des séjours d'agrément. (Photo d'illustration rb Imaz Press / www.ipreunion.com)
C'est par avion que la COVID 19 arrive à la Réunion ! Face au péril sanitaire, il est temps de renforcer la sécurité de notre île et de contrôler davantage les arrivées. Les motifs impérieux invoqués par de nombreux voyageurs semblent abusifs. A l'instar d'autres élus, j'estime aujourd'hui nécessaire de redéfinir les critères des motifs impérieux et de les contrôler. Trop de séjours sur notre île restent des séjours d'agrément. (Photo d'illustration rb Imaz Press / www.ipreunion.com)
Je me réjouis par contre que le retour dans leur famille des étudiants réunionnais soit désormais facilité. C'est ce que j'avais demandé ce mardi au préfet. Il est également nécessaire que l'Etat se donne les moyens de contrôler le respect des septaines !
 
Comment, par exemple, des touristes peuvent-ils, au lendemain de leur arrivée sur l’île, prendre une voiture de location en agence ?
Ce sont des comportements dangereux que les Réunionnais ne pourront plus comprendre ou accepter.
 
Patrice Selly
   

3 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Les vecteurs à virus d'après données scientifiques vérifiables sont en permanence : les 17 millions de tonnes de poussières en suspension dans l'atmosphère; l'omniprésence des fines gouttelettes vapeur d'eau dans l'air; le déplacement de la faune sauvage oiseaux rats insectes ; les marchandises importées et leur conditionnement bois ( virus reste actif sur le cuivre env 4 heures, le bois 9 jours)... en plus des controverses entre spécialistes sur le sujet, avec ou sans liens d'intérêts, donc se focaliser que sur les passagers avion, interpelle...?!
Missouk, Posté
Ce qu'il dit n'est que du bon sens... Mais la Préfecture a d'autres priorités! Hier près de 80 gendarmes au rond point de Gillot. Ces gendarmes auraient pu contrÃ'ler dans les grandes surfaces, en ville, ou ailleurs, et pourraient contrÃ'ler le respect strict des septaines...
Thomas, Posté
est ce vraiment les touristes qui amènent le virus?nos compatriotes sont safe et honnètes et respectent la distanciation sociale dés leur arrivée !