[VIDÉO] Environ 150 personnes rassemblées ce dimanche :

Saint-Pierre : les militants appellent à "replanter la forêt coupée" à Casabona


Publié / Actualisé
Ce dimanche 21 février, Extinction rébellion (XR Réunion) et les collectifs engagés dans la défense de la forêt Casabona appellent à la mobilisation afin de replanter "massivement les terrains défrichés par la mairie", annoncent les militants qui veulent "replanter la forêt coupée", notamment après l'abattage de plusieurs arbres dans la nuit de vendredi à samedi. (Photo XR Réunion)
Ce dimanche 21 février, Extinction rébellion (XR Réunion) et les collectifs engagés dans la défense de la forêt Casabona appellent à la mobilisation afin de replanter "massivement les terrains défrichés par la mairie", annoncent les militants qui veulent "replanter la forêt coupée", notamment après l'abattage de plusieurs arbres dans la nuit de vendredi à samedi. (Photo XR Réunion)

QG Zazalé est en direct pour suivre cette opération de replantage :

L'abattage de plusieurs arbres en pleine nuit, entre le 19 et le 21 février, n'a pas démotivé les militants loin de là. Les membres du collectif mobilisé pour la protection de la forêt Casabona - Extinction Rebellion (XR Réunion), QG Zazalés, Germinacteur, Attac, Greenpeace et 5000 Pie Dbwa - maintiennent leur opération de replantage prévue ce dimanche 21 février, à partir de 9h.

Plusieurs arbres ont été tronçonnés, provoquant l'ire des protestataires qui ont tenté d'arrêter l'opération d'abattage dans la nuit de vendredi à samedi. "On dénonce ces pratiques de destruction de la forêt qui ne sont pas dignes d'un maire et qui ont été organisées sans respecter la moindre mesure de sécurité" indiquait Extinction Rebellion par voie de communiqué. Les militants réclament une enquête pour déterminer les conditions dans lesquelles cet abattage nocturne a été organisé.

Lire aussi - Saint-Pierre : des arbres abattus en pleine nuit dans la forêt de Casabona

"Heureusement pour la forêt, nous avons réussi à empêcher le tractopelle de tout arracher en l'immobilisant en montant dessus. Face à la détermination des citoyens et au vu du danger de l'opération, la police a finalement préféré faire demi tour et nous avons ainsi pu sauver une bonne partie des arbres" ont indiqué les militants.

Ce dimanche, plus que jamais, ils veulent "replanter la forêt coupée". Plus de 80 personnes ont déjà confirmé leur présence, indique Extinction Rebellion. Plus de 110 pie dbwa doivent être replantés.

"La forêt doit être préservée en intégralité et la mairie doit s'engager à planter les 6.000 arbres qu'elle a promis lors de la dernière campagne des municipales en signant le pacte pour la transition" réclament les militants.

Lire aussi - Saint-Pierre : près de 40 militants s'opposent à l'abattage de 60 arbres

Le projet de construction d'un futur centre commercial dans la zone cristallise les tensions depuis plusieurs semaines déjà. Dans le cadre de cette journée de replantation, XR Réunion invite "tous les Réunionnais qui peuvent venir aider en apportant des plants et en aidant à les planter. Un repas partagé et un débat citoyen seront également organisés pour faire découvrir le terrain, expliquer les projets de la mairie et renforcer la défense du dernier poumon vert de Saint-Pierre."

www.ipreunion.com / [email protected]

   

3 Commentaire(s)

St-Pierroise, Posté
Ce gros maire n'a fait que bétonner et détruire le végétal depuis sa prise du pouvoir. Il veut fondamentalement nuire à la population! Car tout le monde sait que les urbanistes du monde entier font planter des arbres dans les villes afin de les rendre plus saines et vivables. St-Pierre qui était encore au début des années 2000 une cité idéale avec des petits jardins est devenue grâce à ce gros fou un enfer! Plus d'oiseaux, plus de coccinelles, que des moustiques et des cancrelats! Merci M. le Maire!
Coup pas nou, Posté
Coup pas nous. Ne détruisez pas la forêt pour les investisseurs qui crient la bouche pleine.
Geenec, Posté
Et voila monsieur le maire a la solde du grand capital a réussi a mettre en place une zad dans la commune chapeau vous allez monsieur le maire donner des idées aux maires en mal de publicité