Expérimentation lancée par French Bee :

Bientôt un pass sanitaire numérique pour voyager vers La Réunion


Publié / Actualisé
Air France et French Bee ont annoncé le 17 février 2021 une expérimentation de quatre semaines à partir du mois de mars avec l'application "ICC AOKpass", qui propose la digitalisation des résultats de tests Covid-19. L'objectif est de "vérifier ces informations médicales de manière sécurisée et de fluidifier le parcours client en aéroport". Si Air France compte expérimenter le dispositif sur ses vols à destination des Antilles, la compagnie French Bee va déployer le dispositif sur tous ses vols vers les territoires ultra-marins, incluant donc La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Air France et French Bee ont annoncé le 17 février 2021 une expérimentation de quatre semaines à partir du mois de mars avec l'application "ICC AOKpass", qui propose la digitalisation des résultats de tests Covid-19. L'objectif est de "vérifier ces informations médicales de manière sécurisée et de fluidifier le parcours client en aéroport". Si Air France compte expérimenter le dispositif sur ses vols à destination des Antilles, la compagnie French Bee va déployer le dispositif sur tous ses vols vers les territoires ultra-marins, incluant donc La Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Plus besoin de résultats Covid en format papier : place au numérique. Si montrer ses résultats de test PCR sur son smartphone était déjà possible, cette méthode permettrait d'éviter les fraudes.

Contactée, la compagnie French Bee assure que tous les vols à destination des Outre-mer sont concernés par cette expérimentation. "Nous comptons sur une mise en œuvre rapide, dès début mars" nous indique la compagnie aérienne.

Une méthode qui pourrait aussi faciliter l'embarquement des voyageurs. "L'utilisation de cette application facilite la présentation des différentes formalités exigées en aéroports. Elle permet d’attester la validité des tests et leur conformité au regard des réglementations gouvernementales : cela simplifie aussi le travail de nos collaborateurs."

Attention cet usage du numérique ne concerne que les résultats du test PCR, obligatoire au départ comme à l'arrivée. Le motif impérieux, lui, sera contrôlé 6 jours avant le départ : le voyageur doit alors déposer ses justificatifs sur une plateforme en ligne pour contrôle avant le vol, comme indiqué par la préfecture. French Bee confirme que "le contrôle de la véracité des motifs impérieux relève de la police de l'air et des frontières".

Lire aussi - Motif impérieux : renforcement dès le 27 février pour Mayotte, le 3 mars pour la Métropole

- Pas de test à La Réunion pour Air France -

Du côté de la compagnie Air France, l'application "ICC AOKpass" devrait être testée dès le 11 mars sur les vols à destination de la Guadeloupe et de la Martinique, "au départ de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle" nous indique la compagnie. Quant à savoir si l'expérimentation sera reproduite pour les vols au départ de Paris-Orly vers La Réunion, la compagnie Air France indique que ce n'est pas à l'ordre du jour pour le moment.

A savoir que le certificat de santé numérique AOKpass "est soutenu par la Chambre de commerce internationale (ICC) et deux leaders de l’industrie des services de santé et de certification, International SOS et SGS Group" précise pour sa part Air journal, spécialisé dans l'actualité aérienne.

Une façon de s'assurer de l'authenticité des résultats négatifs des tests RT-PCR, obligatoires pour pouvoir embarquer, mais aussi de fluidifier les contrôles à l'aéroport. "Dans le cadre du projet pilote, les passagers peuvent enregistrer leurs résultats de test PCR numériquement sur leurs appareils mobiles pour une vérification ultérieure à l’aéroport" détaille Air journal. Le système de gestion de l'application complète ensuite cette vérification "à l’aide d’un réseau global et incorruptible basé sur la blockchain, garantissant que tous les résultats des tests sont authentiques, valides et conformes aux réglementations gouvernementales" précise le média spécialisé.
 
En cas de résultats probants, le dispositif pourrait être péréniser sur tous les vols de ces deux compagnies à destination des outre-mer.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Flo, Posté
Et le secret médical, tout le monde s'en fout, c'est normal...
T21, Posté
Payer avec le non remboursement d'un vol annulé...En cours depuis 6 mois !!! Fuyez french bee Totale arnaque.