Levée de la pré-alerte jaune cyclonique :

La tempête Iman s'éloigne, après avoir apporté beaucoup de pluie


Publié / Actualisé
Après une nuit agitée et une journée ponctuée par des fermetures de route et réparation de plusieurs dégâts matériels, la tempête Iman s'éloigne vers l'est. Le soleil revient en cette fin de dimanche et toutes les vigilances ont été levées, fortes pluies, vents forts et forte houle. Si plusieurs axes routiers sont encore coupés, La Réunion n'est plus menacée par le système, la préfecture a donc décidé de lever la pré-alerte jaune cyclonique. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Après une nuit agitée et une journée ponctuée par des fermetures de route et réparation de plusieurs dégâts matériels, la tempête Iman s'éloigne vers l'est. Le soleil revient en cette fin de dimanche et toutes les vigilances ont été levées, fortes pluies, vents forts et forte houle. Si plusieurs axes routiers sont encore coupés, La Réunion n'est plus menacée par le système, la préfecture a donc décidé de lever la pré-alerte jaune cyclonique. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo rb/www.ipreunion.com)

La tempête tropicale Iman est passée cette nuit à un peu moins de 200 km au Sud-ouest des côtes réunionnaises. Elle a généré des pluies temporairement intenses, lors du passage d’une bande pluvio-orageuse active entre 3h et 5h, avec des cumuls horaires localement remarquables sur Cilaos (69 mm), Petite France (66 mm), le Maïdo (67 mm), le volcan (66 mm) ou Gillot (42 mm). Environ 1600 impacts de foudre ont été enregistrés, faisant de cet épisode le plus intense en termes d’activité électrique depuis avril 2018.

Les précipitations relevées durant la totalité de l’épisode ont atteint 300 mm sur le volcan et les Hauts de Sainte Rose, de l'ordre de 250 mm sur Salazie et 235 mm sur la plaine des Palmistes. Bien que ces cumuls ne soient pas particulièrement remarquables il s’agit de l’épisode pluvieux le plus significatif de cette saison cyclonique pour l’instant peu humide.

Les rafales de vent n’ont pas dépassé les 100km/h sur le littoral, compte-tenu de l’intensité modérée du système dépressionnaire et ont localement excédé 110 km/h dans les Hauts et sur les sites exposés, avec une valeur maximale observée de 126km/h au piton Maido. La houle a quant à elle atteint 2,7m en début de journée et s’amortit progressivement en cours de journée. La vigilance forte houle sera levée ce jour à 22h00.

Les conditions de circulation sur le réseau routier sont les suivantes à ce stade :

- route de Cilaos temporairement rouverte. Fermeture de 18h à 5h,

- route du littoral basculée pendant 48h au minimum,

- route d’Ilet à Cordes : temporairement rouverte. Fermeture de 18h à 5h,

- route de Palmiste rouge : coupée jusqu’à nouvel ordre,

- radier du Ouaki : submergé et fermé à la circulation,

- St Denis / front mer (Le Butor) sens Est/Nord : route coupée.

Le réseau électrique a été partiellement endommagé lors de l’épisode. A 7h00 ce dimanche 7 mars, 15 000 foyers étaient privés d’électricité. Ce chiffre était de 12 000 à midi. Les services d’EDF mettent tout en œuvre pour rétablir le réseau d’ici ce soir, mais il est possible qu’une partie des clients restent sans accès à l’électricité cette nuit. Les mauvaises conditions météorologiques rendent en effet les travaux de reconnaissance difficiles à mener.

La Réunion est désormais sortie de la zone d’influence directe de la tempête tropicale Iman, bien que les averses se poursuivent sur l’ensemble de l’île et que la couverture nuageuse reste dense dans le Sud et l’Ouest.

En conséquence et sur proposition de Météo France, le Préfet de la Réunion a décidé de lever la pré-alerte cyclonique ce dimanche 7 mars à 16h00.

La plus grande prudence reste recommandée :

- ne franchissez pas les radiers submergés ou les ravines en crues,

- assurez-vous des conditions de circulation avant de prendre votre véhicule et restez vigilants sur les routes,

- ne touchez pas aux fils électriques tombés au sol,

- ne sortez pas en mer.

Jacques Billant préfet de La Réunion remercie l’ensemble des services mobilisés dans la gestion de cet évènement et notamment Météo-france, le Centre Réunionnais de Gestion du Trafic (CRCGT), Électricité de France (EDF), le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS), les services de police et de gendarmerie.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !