Les 16 marins sont sains et saufs :

Maurice : un bateau de pêche s'échoue sur les récifs


Publié / Actualisé
Un bateau de pêche battant pavillon chinois s'est échoué ce dimanche après-midi 7 mars 2021 à l'ouest de Maurice sur les récifs de Pointe-aux-Sables. Les 16 membres d'équipage sont sains et saufs. Les circonstances du naufrage ne sont pas encore déterminées. Selon les autorités mauriciennes il n'y pas de risque de pollution aux hydrocarbures. Pour rappel, le 25 juillet 2020 le Wakashio, un vraquier japonais, s'était échoué le 25 juillet 2020 dans le sud-est de Maurice provoquant une vaste marée noire (Photo lemauricien.com)
Un bateau de pêche battant pavillon chinois s'est échoué ce dimanche après-midi 7 mars 2021 à l'ouest de Maurice sur les récifs de Pointe-aux-Sables. Les 16 membres d'équipage sont sains et saufs. Les circonstances du naufrage ne sont pas encore déterminées. Selon les autorités mauriciennes il n'y pas de risque de pollution aux hydrocarbures. Pour rappel, le 25 juillet 2020 le Wakashio, un vraquier japonais, s'était échoué le 25 juillet 2020 dans le sud-est de Maurice provoquant une vaste marée noire (Photo lemauricien.com)

"C’est vers 16 heures que les habitants de Pointe aux Sables ont signalé la présence d’un bateau sur les récifs de Pointe aux Sables. Dans un premier temps, des pêcheurs ont pris la mer afin de s’enquérir de la situation et voir comment ils pourraient porter secours aux membres d’équipage" écrit lemauricien.com. "Nous avons attendu deux heures près du bateau chinois. Nous ne pouvions pas trop nous y rapprocher en raison de l’état de la mer, témoigne l’un des premiers pêcheurs partis à la rescousse en mer" ajoute le site d'informations.

"Sur place, les habitants de la localité se sont rassemblés pour observer cette scène inédite et aider les officiers de la National Coast Guard à gonfler leur embarcation" ajoute lemauricien.com. Les 16 membes d'équipage, 14 Chinois, un Indonésien et un Philippin, ont finalement été hélitreuillés par l'hélicoptère de la police arrivé sur les lieux du naufrage vers 19h30.

Les opérations de secours ont été compliquée par de mauvaises conditions météo. La mer était forte en raison du passage de la tempête Iman à proximité de Maurice.

Ce naufrage est arrivée alors que les Mauriciens ont encore en mémoire le naufrage du Wakashio. Ce vraquiere japonnais s'était fracassé dans le sud-est des côtes mauriciennes. Il transportait 3.800 tonnes d'huile lourde et 200 tonnes de diesel. Ces hydrocarbures s'étaient écahppés des cales du navire provoquant une immense marée noire.

Lire aussi : Maurice : le démantèlement du Wakashio échoué sur les côtes a commencé

www.ipreunion.com / [email protected]

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !