Prévention sur les violences sexistes et sexuelles :

Chancégale : un "harcèlomètre" pour sensibiliser au harcèlement au travail


Publié / Actualisé
A l'occasion du 8 mars 2021, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, l'association Chancégale dévoile son "harcèlomètre", un outil de prévention sur les violences sexistes et sexuelles au travail.
A l'occasion du 8 mars 2021, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, l'association Chancégale dévoile son "harcèlomètre", un outil de prévention sur les violences sexistes et sexuelles au travail.

"Depuis 1946, l'égalité femmes-hommes est un principe constitutionnel car les femmes ont des droits égaux à ceux des hommes, dans tous les domaines. Dans les faits, elles restent majoritairement victimes d'inégalités et subissent les violences de genre qui peuvent en découler" dénonce Chancégale.

"Le harcèlement sexuel et les agissements sexistes dans les relations de travail en font partie et sont loin d’être un phénomène anecdotique. Ces violences sexistes et sexuelles, encore peu dénoncées, concernent spécifiquement les femmes" continue l'association. Selon une enquête mené par le Défenseur des droits, 20% des femmes disent avoir été victimes de harcèlement sexuel au travail.

Chancégale a donc mis en place un outil de sensibilisation, "Le harcèlomètre", une jauge pour mesurer le degré de gravité des faits subis ou dont on est témoin. Un outil pour informer et alerter sur le harcèlement sexuel au travail et les sanctions encourues.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !