Politique :

Olivier Hoarau quitte le PLR


Publié / Actualisé
Le maire du Port Olivier Hoarau a démisionné du PLR (Parti Pour La Réunion), suivi de trois de ses élus au conseil municipal portois : Annick Le Toullec, première adjointe, Armand Mouniata, deuxième adjoint et Jasmine Béton. L'édile portois n'est plus "en adéquation avec les stratégies développées par le PLR" expliquent des proches de la mairie. Cette démission collective intervient au lendemain de l'annonce officielle de la candidature de Huguette Bello, mais aussi après plusieurs semaines de tensions et d'incompréhension entre les deux élus. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le maire du Port Olivier Hoarau a démisionné du PLR (Parti Pour La Réunion), suivi de trois de ses élus au conseil municipal portois : Annick Le Toullec, première adjointe, Armand Mouniata, deuxième adjoint et Jasmine Béton. L'édile portois n'est plus "en adéquation avec les stratégies développées par le PLR" expliquent des proches de la mairie. Cette démission collective intervient au lendemain de l'annonce officielle de la candidature de Huguette Bello, mais aussi après plusieurs semaines de tensions et d'incompréhension entre les deux élus. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Au lendemain d'un appel au rassemblement de 151 signataires derrière la candidature de Huguette Bello aux élections régionales (parmi lesquels les maires Joé Bédier et Jacques Técher, les députés Karine Lebon et Jean-Hugues Ratenon et le président du TCO Emmanuel Séraphin), le maire du Port Olivier Hoarau démissionne du PLR.

Une décision motivée par un manque d'adéquation avec les stratégies du parti. Dans une interview accordée au journal Le Quotidien début octobre, le maire du Port et membre du PLR Olivier Hoarau avait annoncé prendre du recul vis-à-vis de son parti et de sa présidente Huguette Bello. L'élu portois invoquait une absence de dialogue, des "erreurs stratégiques" et des "incohérences" l'ayant poussé à se mettre pour l'instant en retrait.

Questionnée par Imaz Press, Huguette Bello avait indiqué que "la porte restait ouverte", et qu'aucune "fracture " n'existait alors entre elle et Olivier Hoarau.

Huguette Bello : "l'heure est trop grave pour que l'on se dispute"

L'annonce de la candidature d'Olivier Hoarau aux élections régionales n'a fait que renforcer les tensions par la suite. Interrogé par Imaz Press suite à l'annonce de sa candidature, le maire du Port avait à nouveau évoqué des tensions avec les forces de gauche. Il s'était alors retiré du groupe de travail mis en place par la gauche (et notamment le PLR) en vue d'établir une stratégie pour les régionales. Le candidat avait indiqué : "j'ai l'impression que l'objectif jusqu'ici c'était : comment trouver des solutions pour s'entendre, plutôt que trouver des solutions pour les Réunionnais. Moi je leur ai dit : moi je ne suis pas en phase avec ça".

Il avait cependant espéré que le parti le suive dans sa course aux régionales : "je ne doute pas que le PLR va me rejoindre sur cette démarche parce qu'il y a encore du dialogue. Nos intérêts se rejoignent sur les sujets majeurs" avait-il alors expliqué à Imaz Press.

Lire aussi - Olivier Hoarau : "même divisée, la gauche va gagner parce que Didier Robert est seul"

Le PLR avait ensuite indiqué "prendre acte de la déclaration d'Olivier Hoarau" : "nous rappelons que ce dernier s'est mis en congé du PLR depuis le 6 octobre 2020" avait déclaré la présidente du parti Huguette Bello par voie de communiqué.

Aujourd'hui la rupture est consommée avec le PLR. Il s'agit du premier gros "clash "au sein de ce parti, né en 2012, après l'exclusion de Huguette Bello du PCR (parti communiste réunionnais) pour avoir maintenu sa candidature à la députation dans la 2ème circonscription conte l'avis des instances dirigeantes du parti.

Lire aussi - Régionales 2021 : la gauche acte sa division

www.ipreunion.com / [email protected]

   

17 Commentaire(s)

Flasch, Posté
vivre le communiste..fiere de l'étre depuie tonton paul verges
Jean Philippe D., Posté
Et moi, qu'est-ce que j'en pense de tout ça ? La Réunion plus que jamais s'égare et continue de perdre un précieux temps ! Bien que les trois listes les plus structurées (il faut le reconnaître en apparence...) en décembre 2015, qui prétendaient prendre les responsabilités qui incombent à l'entité administrative régionale, le cumul des 50,74% du 1er tour (soit près de 29 milles voix d'avance sur le sortant (que 40% = ballottage défavorable quand même !), huit jours plus tard, le sortant réussissait à prendre 17 voix de plus...Sans compter que plus de 347 000 électeurs n'ont pas pris part à ce scrutin. Six ans passés, on constate que la stratégie vole toujours au ras des pâquerettes... Dans tout ça, le territoire n'est pas du tout attractif et dynamique (Décathlon aura préféré aller à cÃ'té : Maurice, et ce n'est qu'un tout petit exemple...).Les entreprises perdent un temps fou sur le petit réseau routier national : en une journée, on ne peut pas produire grand-chose...Le chÃ'mage est très important (au Port comme ailleurs), la demande de logement ne baisse jamais : le Département est dans le programme "logement d'abord, mais les dossiers s'entassent à la Soliha et dans les autres opérateurs... Tous les jours, les locataires se plaignent sur les radios, il y aussi un big problème de savoir vivre en milieu collectif !La Réunion ne prospère donc pas... Soulignons que dans prospérité il y plusieurs critères (santé, création de richesses, éducation, sécurité, bonne gouvernance, épanouissement humain, etc.).Nous assistons toujours à une petite bataille de personnes, et ce n'est pas ça l'intérêt général, je crois. La Réunion a besoin d'un nouveau modèle de gouvernance et donc un statut spécifique : c'est une aberration et absurdité d'avoir deux collectivités locales qui administrent le même territoire et la même population...Personne ne parle de ce sujet capital et fondamental.Depuis le 1er janvier 2016, La Martinique et La Guyane ont un statut différent. La Réunion a du potentiel qu'elle ignore...
Reconnaissance ?, Posté
Même en politique il n'y a pas la reconnaissance. Il y a 10 ans personne ne connaissait M. HORAU. Il est devenu ce qu'il est grâce à Mme BELLO. Gratitude, reconnaissance ....
974, Posté
Mme BELLO future présidente de region.
Poupette, Posté
quelqu'un a la solution pour dire à tous ses personnes âgées de laisser la place aux jeune ? Mme BELLO ou MME BAREIGT laissez un peu de place aux jeunes svp ! arrête garde tout pour zot...ET MR ROBERT il a déjà fait ses preuves (mauvaises bien sÃ"r) je trouve que tous les mandats doivent être au nom de deux ... pas plus comme le Président de la République...
Techer, Posté
Monsieur hoarau la liste gagnante c'est BAREIGTS Ti fem' la la mette robert à terre sur sin dni- Ti fem' la lé très fort. MIRANVILLE i marche ek robert comme LEBRETON et VERGOZ. La population i conné i sa boycotte zot candidature ta woir!
Garde corps, Posté
Olivier va tout perdre avec les dossiers que le pharaon possède sur lui ! Il a tout intérêt à suivre madame BAREIGTS, la gagnante de cette élection à ð?'¯ %
Portoise, Posté
Avec les suffrages des portois, une alliance avec miranville au second tour, il peut prétendre à une bonne place de vice-président. Fout bello et sa click une bonne raclée. C une deuxième nassima cette femme. Veut commande la reunion
Ste suzanne, Posté
Il aura le soutien de ALECKL autre vantard qui se voit plus propre que propre hors que dans son propre camp il y a le plus pollueur de ste Suzanne
Erreur politique, Posté
Erreur politique de M. M. Hoarau.Mais il est jeune.
7AC, Posté
C'est quelque chose qui m'a toujours intrigué :Comment tous ces gens peuvent soutenir ces "communistes" d'opérette, alors qu'ils sont très souvent pris la main dans le sac, ont des signes évidents de richesse, et se comportent comme des rois !Franchement, comment avaler les mensonges de tous ces bonimenteurs, de les suivre jusqu'en enfer, alors que comme tous les autres, ils ne sont là que pour sucer la bête.
TIBILIP, Posté
La reine n'est plus la reine...
Pirates du 419, Posté
C'est le seul capable de détrÃ'ner le pharaon c'est pour ça qu'on lui met des bâtons dans les roues, j'espère qu'il sera toujours candidat
CHABAN , depuis son mobile, Posté
C'est une bonne nouvelle pour Mme Belo
Gilles, Posté
Et il a raison. S'il soutient BAREIGTS il a tout à gagner car ce sera elle la présidente de region - allons-allons vurer Didier Roberte
KUNTA KINTé, Posté
Ce type a mis du temps à comprendre le système politique de marie antoinette huguette bello . Mieux vaut tard que jamais ... Amen !
Missouk, Posté
La "bande à BELLO" lui a bien savonné la planche pour l'écarter politiquement. Pas sÃ"r que cette stratégie soit gagnante...