Un état des lieux chaque semaine :

Mayotte : la préfecture publie son premier baromètre de la délinquance


Publié / Actualisé
Pour renforcer la lutte contre la violence sur l'île au parfum, la préfecture de Mayotte a publié le 5 mars 2021 son premier baromètre de la délinquance qui relève les délits sur la semaine du 22 au 28 février. Si tous les indicateurs sont en baisse par rapport à 2020, 16 cambriolages de domiciles ont été recensés sur une semaine, un chiffre en hausse en comparaison de la moyenne hebdomadaire de 2020. Le baromètre de la délinquance comparera les délits chaque semaine avec les données de 2020. Le baromètre sera publié chaque semaine par la préfecture de Mayotte. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Pour renforcer la lutte contre la violence sur l'île au parfum, la préfecture de Mayotte a publié le 5 mars 2021 son premier baromètre de la délinquance qui relève les délits sur la semaine du 22 au 28 février. Si tous les indicateurs sont en baisse par rapport à 2020, 16 cambriolages de domiciles ont été recensés sur une semaine, un chiffre en hausse en comparaison de la moyenne hebdomadaire de 2020. Le baromètre de la délinquance comparera les délits chaque semaine avec les données de 2020. Le baromètre sera publié chaque semaine par la préfecture de Mayotte. (Photo rb/www.ipreunion.com)

Pour agir contre l'insécurité des Mahorais, la préfecture publie son premier baromètre de la délinquance afin d'identifier les risques majeurs qui frappent l'île. Un rapport public sera effectué chaque semaine pour comparer les données liées aux atteintes aux biens et à l'intégrité physique contre les habitants de Mayotte. Ce rapport est établi avec en lien avec les données chiffrées communiquées par la police et la gendarmerie de l'île. Le premier baromètre publié par la préfecture signale une baisse globale des incidences dans l'île relativement aux chiffres de 2020. Toutefois, les cambriolages de domiciles subissent une hausse de 44 % lors de la dernière semaine de février 2021. L'évolution est prise en comparaison avec les cas signalés à la même période en 2020.

-159 faits de délinquance-

Sur la semaine du 22 au 28 février, la délinquance générale est en baisse de 14.5 % par rapport à la moyenne hebdomadaire de 2020. 159 cas ont été signalés sur une semaine contre 325 en 2020. 59 atteintes volontaires à l'intégrité physique ont touché Mayotte fin février. La gendarmerie est intervenue sur 44 de ces cas contre 15 cas traités par la police. 28 faits de violences non-crapuleuses, qui n'ont pas le vol comme motif, ont été signalés contre 58 cas en 2020.

Découvrez les violences physiques qui ont touchées Mayotte du 22 au 28 février :

79 atteintes aux biens ont été enregistrés, soit une baisse de 58 % par rapport à l'année dernière. 14 cas de vols liés aux voitures et aux deux-roues ont été recensés contre près de 47 faits similaires l'an dernier. Un nouveau baromètre sera publié dès la semaine prochaine pour continuer à suivre l'évolution de la délinquance à Mayotte où les habitants sont toujours en confinement.

www.ipreunion.com / [email protected]


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !