Selon une étude de l'institut d'émission monétaire des Dom :

Le redressement économique des entreprises sous la menace des récentes mesures sanitaires


Publié / Actualisé
L'institut d'émission monétaire des départements d'outre-mer (Iedom) a livré les résultats de sa dernière étude sur les tendances conjoncturelles relatives au quatrième trimestre 2020. Si l'économie réunionnaise se redresse au dernier trimestre de 2020, la situation sanitaire a continué d'impacter les secteurs du tourisme et de la construction. "Les chefs d'entreprise évaluent en moyenne à -6 % la baisse de chiffre d'affaires", indique l'Iedom. La nouvelle vague épidémique et les mesures sanitaires qui impactent La Réunion en ce début d'année 2021 pourraient de nouveau ralentir la croissance des entreprises au prochain trimestre. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Iedom. (Photo rb/www.ipreunion.com)
L'institut d'émission monétaire des départements d'outre-mer (Iedom) a livré les résultats de sa dernière étude sur les tendances conjoncturelles relatives au quatrième trimestre 2020. Si l'économie réunionnaise se redresse au dernier trimestre de 2020, la situation sanitaire a continué d'impacter les secteurs du tourisme et de la construction. "Les chefs d'entreprise évaluent en moyenne à -6 % la baisse de chiffre d'affaires", indique l'Iedom. La nouvelle vague épidémique et les mesures sanitaires qui impactent La Réunion en ce début d'année 2021 pourraient de nouveau ralentir la croissance des entreprises au prochain trimestre. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Iedom. (Photo rb/www.ipreunion.com)

La situation sanitaire à La Réunion est maitrisée au quatrième trimestre 2020 et le territoire échappe ainsi aux mesures plus restrictives décidées en France métropolitaine (notamment un deuxième confinement du 30 octobre au 15 décembre). Ainsi la reprise économique se poursuit en cette fin d’année. L’indicateur du climat continue de se redresser et s’établit à 98,8 proche de sa moyenne de longue période (100).

La consommation des ménages continue d’être bien orientée sur la fin d’année, comme l’illustre la dynamique des transactions par cartes bancaires : +5,7 % de paiements sur le quatrième trimestre 2020 par rapport à 2019. L’investissement participe aussi désormais à cette reprise graduelle. Cette hausse de la demande se traduit par des importations en hausse sur le trimestre.

-Une amélioration dans tous les secteurs d’activité, mais des situations encore très disparates-

Les entreprises du commerce et de l’industrie manufacturière profitent de la demande en hausse. Au quatrième trimestre 2020, les professionnels de ces secteurs déclarent un chiffre d’affaires en hausse, de respectivement +7 % et +3 % par rapport à la même période 2019. Le secteur agricole et agro-alimentaire montre également des signaux optimistes sur cette fin d’année, avec un solde d’opinion sur leur activité en nette amélioration.

Inversement, le chiffre d’affaires du quatrième trimestre dans le tourisme, la construction et les services marchands serait toujours en recul par rapport à 2019, bien qu’en nette amélioration par rapport aux trimestres précédents. Selon David Perrain, économiste à l’IEDOM : " le monde du tourisme reste particulièrement touché par les conséquences de l’épidémie et enregistre encore une baisse de 30 % de son CA en moyenne après -45 % au troisième trimestre et -71 % au deuxième trimestre ".

-Une dynamique que la dégradation récente de la situation sanitaire pourrait mettre à mal-

Cette dynamique encourageante risque toutefois d’être freinée par les nouvelles restrictions entrées en vigueur depuis février 2021 (fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m2 et couvre-feu progressif), comme le souligne Gilles Lesellier, Directeur de l’agence IEDOM de La Réunion : " Notre enquête du 4e trimestre dépeint une situation en amélioration sur le territoire, mais les professionnels ont été interrogés avant la mise en place de nouvelles restrictions. La confiance des chefs d’entreprises pourrait de nouveau être mise à mal par la dégradation sanitaire. "

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !