Deux autres gardes à vue levées :

Enquête pour meurtre à Saint-Joseph : le conjoint de la victime de 78 ans toujours entendu


Publié / Actualisé
L'enquête pour meurtre à Saint-Joseph se poursuit. Ce jeudi 11 mars, la procureure de Saint-Pierre Caroline Calbo indique que sur les trois gardes à vues de la veille, deux ont été levées dans la soirée de ce mercredi, "après vérification des emplois du temps". Reste en garde à vue le conjoint de la victime de 78 ans. Par ailleurs, les autopsies des corps des deux femmes retrouvées mortes ce mercredi sont en cours.
L'enquête pour meurtre à Saint-Joseph se poursuit. Ce jeudi 11 mars, la procureure de Saint-Pierre Caroline Calbo indique que sur les trois gardes à vues de la veille, deux ont été levées dans la soirée de ce mercredi, "après vérification des emplois du temps". Reste en garde à vue le conjoint de la victime de 78 ans. Par ailleurs, les autopsies des corps des deux femmes retrouvées mortes ce mercredi sont en cours.

Pour rappel ce mercredi matin 10 mars 2021, les cadavres de deux femmes ont été retrouvés dans les hauts de Saint-Joseph, rue Léonce Jeannette dans le quartier de Bézaves. Les circonstances du drame, qui se serait produit vers 6h30 ne sont pas encore connues mais le conjoint d'une des deux femmes a été placé en garde à vue dans la journée.

Le parquet de Saint-Pierre a annoncé l'ouverture d'une enquête pour meurtre. Trois proches des victimes étaient sur place lors du drame, ils sont tous les trois été placés en garde à vue. Le conjoint s'y trouve encore, il a été placé en garde à vue après un passage à l'hôpital, étant victime d'un malaise. Les deux autres ont été relâchés.

Les deux femmes décédées étaient âgées de 78 ans et 57 ans. Il pourrait s'agir aujourd'hui des deux premiers féminicides (meurtre d'une femme en raison de son sexe, ndlr) enregistrés à La Réunion depuis 2018. La dernière victime s'appelait Alexandra Silloz, tuée en 2018 de plusieurs coups de couteau par son conjoint Patrick Lao-Kan dans son appartement du Chaudron à Saint-Denis. Ce dernier a récemment été condamné à 15 ans de réclusion criminelle.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !