Du 23 avril au 29 octobre 2021 :

L'IUT de la Réunion lance sa formation en cybersécurité


Publié / Actualisé
Alors que les cyberattaques se multiplient rapidement dans le monde, l'institut Universitaire de la Technologie (IUT) de La Réunion proposera dès avril prochain une nouvelle formation en cybersécurité. Cette première session du diplôme universitaire en cyberattaque et cyberdéfense, ouverte pour huit étudiants maximum, se déroulera sur 20 semaines du 23 avril au 29 octobre 2021. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 9 avril. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'IUT de La Réunion. (Photo d'illustration AFP)
Alors que les cyberattaques se multiplient rapidement dans le monde, l'institut Universitaire de la Technologie (IUT) de La Réunion proposera dès avril prochain une nouvelle formation en cybersécurité. Cette première session du diplôme universitaire en cyberattaque et cyberdéfense, ouverte pour huit étudiants maximum, se déroulera sur 20 semaines du 23 avril au 29 octobre 2021. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 9 avril. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'IUT de La Réunion. (Photo d'illustration AFP)

Divulgation, vol et destruction de données, prises de contrôle des réseaux, rançongiciel, hameçonnage, espionnage... Les particuliers et les entreprises sont de plus en plus impactés par la cybercriminalité. Pour permettre aux entreprises de mieux évaluer les risques et former leur personnel afin de répondre à ces menaces, l’IUT de la Réunion proposera à partir du mois d’avril 2021 un nouveau Diplôme Universitaire cyberattaque cyberdéfense. Une formation
de 140 heures au cours de laquelle les participants apprendront toutes les techniques du hacking pour mieux s’en préserver.

-Une menace informatique en expansion rapide-

En augmentation rapide depuis le milieu des années 2010, la menace cyber exploite certaines vulnérabilités inhérentes à la transition numérique de la société et de l’économie : une forte dépendance des entreprises et des services publics envers leurs services numériques, une prise de conscience encore insuffisante des enjeux de cybersécurité et une facilité croissante d’accès aux outils malveillants. Le nombre de cyberattaques par rançongiciels traitées par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) a pratiquement été multiplié par 4 entre 2019 et 2020, passant de 54 à 192 (source ANSSI).

Par ailleurs, les cybercriminels se professionnalisent et se structurent, mettant au point des modèles d’affaires de plus en plus lucratifs. De plus, le risque d’espionnage ou de malveillance demeure élevé pour les entreprises stratégiques disposant de savoir-faire industriels rares et évoluant dans des secteurs sujets à une forte compétition internationale.

-Une stratégie nationale pour la cybersécurité-

Pour faire face à cette menace, le gouvernement a annoncé le 18 février dernier la mobilisation de 1Md€ dont 720M€ de financements publics dans le cadre de sa stratégie nationale pour la cybersécurité. " L’ensemble de nos concitoyens et de nos entreprises doivent être mobilisés et avertis des menaces cyber, c’est le but de la stratégie nationale cybersécurité. Nous devons désormais concentrer nos efforts pour que les grands groupes, les PME, les ETI et les start-ups de la cyber deviennent les champions mondiaux capables demain de répondre aux enjeux de cybersécurité de toute notre société. Je suis pleinement mobilisé, c’est le but de cette stratégie et c’est une des priorités de mes équipes. " affirme Cédric 0, Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.


-Une formation locale pour répondre aux menaces des entreprises réunionnaises-

L’IUT de La Réunion forme des étudiants sur des diplômes de bac +3 (Bachelor Universitaire de Technologie et Licence Professionnelle) et développe également des formations courtes à destination des professionnels. L’objectif est la montée en compétences de salariés sur des thématiques en lien avec les domaines de compétence de l’IUT : la prévention des risques professionnels, les certifications informatiques, la création d’activité, la modélisation des
bâtiments (BIM) ou la cybersécurité.

L’IUT propose une première session du Diplôme Universitaire cyberattaque cyberdéfense du 23 avril au 29 octobre 2021 à raison d’un jour de formation par semaine pendant 20 semaines. Cette formation s’adresse à toute personne intéressée et concernée par la cybersécurité en entreprise, collectivité locale ou organisme public (Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information - RSSI, Administrateur Système/ Réseau / Sécurité, Consultant Cybersécurité...). L’effectif maximum est de 8 apprenants.

L’objectif de la formation est d’être capable d’évaluer les vulnérabilités et les risques d’attaque contre un système d’information dans le but d’appliquer des contre-mesures et des règles basiques pour défendre ce système d’information.

-Un laboratoire de cyberattaque à la pointe de la technologie-

Au coeur du laboratoire de cyberattaque du département Réseaux & Télécommunications de l’IUT, les stagiaires apprendront les techniques de piratage des hackers pour sécuriser leur propre réseau informatique. Ces équipements, par ailleurs utilisés par les étudiants de l’IUT durant leur formation, sont composés de :

- Un laboratoire pédagogique de cybersécurité dédié au pen-testing
- Une plateforme d’entraînement et de simulation Cyber Range - DIATEAM utilisée
par de grands groupes du secteur privé et ministères (www.diateam.net)
- Un scanner de vulnérabilité professionnel : Nessus Pro
- Une cracking box équipée de la carte graphique Nvidia RTX 3090
- Du matériel de terrain : Mouchards réseau, Keylogger, Clé USB verolée, Rogue Access Point..

-Le programme-

Le programme de cette formation contient les enseignements du " Référentiel pédagogique de formation à la cybersécurité des TPE et des PME " élaboré par l’ANSSI. Les 140 heures de formation porteront sur la communication et les aspects juridiques de la cybersécurité, un panorama de la menace cyber (techniques d’attaque, rançongiciels, virus, architecture du darknet), la sécurité des systèmes d’information (sécurisation des systèmes d’exploitation, protocoles et architectures sécurisés, cryptographie, certificats...), techniques de hacking et challenge avec un test d’intrusion.

Inscriptions avant le 9 avril. Informations : [email protected] ou 02 62 96 29 51

www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !