Elle apporte son soutien à Ericka Bareigts à titre personnel :

Élections départementales : Nassismah Dindar confirme sa candidature


Publié / Actualisé
Ce jeudi 18 mars 2021, Nassimah Dindar a confirmé sa candidature aux élections Départementales du Canton 2 de Saint-Denis, qui se dérouleront les 13 et 20 juin prochain. Le canton rassemble trois blocs: le centre-ville, La Montagne (8ème, 15ème) ainsi que Petit île-Bas de la rivière. La sénatrice aura à ses côtés Jean-François Hoareau, 1er adjoint à la mairie de Saint-Denis. Nassismah Dindar compte s'appuyer sur son "bilan remarquable" à la tête de la collectivité, lorsqu'elle était présidente du Conseil départementale entre 2004 et 2017. Elle a par ailleurs apporté son soutien, à titre personnel, à Ericka Bareigts, estimant qu'elle "ferait une excellente présidente de Région" (Photo mmo/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 18 mars 2021, Nassimah Dindar a confirmé sa candidature aux élections Départementales du Canton 2 de Saint-Denis, qui se dérouleront les 13 et 20 juin prochain. Le canton rassemble trois blocs: le centre-ville, La Montagne (8ème, 15ème) ainsi que Petit île-Bas de la rivière. La sénatrice aura à ses côtés Jean-François Hoareau, 1er adjoint à la mairie de Saint-Denis. Nassismah Dindar compte s'appuyer sur son "bilan remarquable" à la tête de la collectivité, lorsqu'elle était présidente du Conseil départementale entre 2004 et 2017. Elle a par ailleurs apporté son soutien, à titre personnel, à Ericka Bareigts, estimant qu'elle "ferait une excellente présidente de Région" (Photo mmo/www.ipreunion.com)

"C'est un vrai binôme complémentaire et efficace qui se présente pour porter les couleurs du deuxième canton de Saint-Denis" assure Nassimah Dindar. "Nous partons sur une étiquette UDI centriste, avec l'accord de la fédération" continue-t-elle. Regardez :

"Dans un contexte général aggravé par la pandémie et ses incertitudes, le Conseil Départemental doit rester le rempart pour les plus fragiles d'entre nous mais aussi renforcer toutes les solidarités, tout particulièrement vers le monde économique qui est le seul à créer des emplois et à donner de l'espoir à toute une génération" souligne Nassimah Dindar.

Concernant les élections régionales, qui se tiendront au même moment, la sénatrice n'a pas exclu la création d'une liste UDI-centriste, tout en précisant qu'elle pensait à titre personnel "qu'Ericka Bareigts ferait une très bonne présidente de Région".

   

9 Commentaire(s)

Dyali, Posté
Je croyais que ce mandat ne l'intéressait plus vraiment et qu'elle voulait absolument siéger au Palais du Luxembourg, la Source ne l'attirait plus... Et, dernièrement, elle voulait aussi être maire d'une très grande (densément peuplée!) commune...le plus réservoir à électeurs !Je ne suis plus rien, je ne comprends pas grand-chose, manifestement...
Coco Rico, Posté
Nassima il se dit qu'on va s'occuper de votre cas ! Lu sa fé faire à où encore la une des médias subventionnés
CAJAOP, Posté
ET JF HOAREAU, IL EST DÉJÀ FATIGUÉ DE SON TRAVAIL INTENSE À LA MAIRIE ?
Bareigt marche sur l'eau, Posté
Mme BAREIGT engrange de jour en jours des soutiens importants. Ce qui est sur c'est que le président de région en juin 2021 sera UNE FEMME.
Au premier.tour, Posté
Ce duo sera élu au 1er tour avec 58 % minimum des voix. Par contre Vira a st andre sera éliminé.
Ramier, Posté
Soutien personnel en ayant comme binome jean francois Horeau 1er adjoint à la mairie de sind ni . Aïe Aïe ð?'¥ð?'
Y'en a marre , depuis son mobile, Posté
Cette politicienne est une girouette
La vérité si je mens !, Posté
Chouchou ek morue , c'est dans l'air du temps .
Souvenir, Posté
les anciens de l'arast lui remercient