Plus de 22.000 cas cumulés :

Madagascar : 351 morts du Covid-19, les régions Nosy-Be et Mahajanga isolées


Publié / Actualisé
Le bilan s'alourdit sur la Grande Ile, qui souffre de plus en plus du Covid-19. On compte désormais 22.484 cas cumulés depuis le début de l'épidémie et 351 morts, selon les chiffres officiels. Le président Andry Rajoelina a annoncé ce dimanche 21 mars 2021 dans la soirée un isolement des régions de Nosy-Be et Mahajanga pendant 15 jours. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le bilan s'alourdit sur la Grande Ile, qui souffre de plus en plus du Covid-19. On compte désormais 22.484 cas cumulés depuis le début de l'épidémie et 351 morts, selon les chiffres officiels. Le président Andry Rajoelina a annoncé ce dimanche 21 mars 2021 dans la soirée un isolement des régions de Nosy-Be et Mahajanga pendant 15 jours. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Madagascar semble faire face à une vague importante de nouveaux cas de Covid-19. Selon L'Express de Madagascar, cette nouvelle vague de contamination "s'annonce plus grave que la première" : "onze décès liés au coronavirus sont rapportés, ce weekend. Cinq, à la date du 19 mars et six, à la date du 20 mars. Ce qui rapporte à 351 les décès recensés, depuis mars 2020". C'est effectivement le bilan officiel, alors que 22.484 cas positifs ont été recensés en cumulé depuis le début de l'épidémie.

Les cas graves de coronavirus sont également en hausse. Par ailleurs 7 cas de variant sud-africain ont été confirmés, selon le président.

L'Express de Madagascar rapporte que "les hôpitaux commencent à être débordés. 95 de ces formes graves sont hospitalisés dans la région d'Analamanga. (...) Le village Voara à Andohatapenaka ouvrira ses portes aux formes graves, à partir de ce jour, pour augmenter les capacités des structures hospitalières."

- Les régions Nosy Be et Mahajanga isolées -

Comme le relate Madagascar tribune suite à l'allocution télévisée du président Andry Rajoelina ce dimanche soir, "pour freiner la chaine de contamination, Nosy-be et Mahajanga seront en isolement total pendant 15 jours, selon les dispositifs pris par le gouvernement. Aucune personne en provenance des autres villes ou communes ne pourra alors se rendre dans ces deux principales destinations de vacances et de tourisme de Madagascar à l’approche de Pâques."

Selon nos confrères malgaches, "la circulation terrestre, maritime et aérienne vers les deux villes sera suspendue à partir de ce mardi 23 mars. Les derniers vols internationaux sur Nosy Be auront lieu le 27 mars prochain."

Autres mesures selon France Mayotte Matin : "interdiction de réunion de plus de 200 personnes, des rencontres sportives devant se tenir en huis-clos et en plein air, et des funérailles limitées à 10 personnes si le décès est lié au Covid."

- Toujours pas de vaccination -

Très attendu sur la question de la vaccination, Andry Rajoelina a indiqué ne pas céder. "Personnellement, je n'ai pas encore été vacciné et je n'ai pas l'intention de le faire. Ceci me protège, ma famille et moi", a déclaré le président, comme le relate RFI. Andry Rajoelina se tenait d'ailleurs une boîte de CVO + à la main, la gélule malgache produite à partir de plantes traditionnelles, qui n'a jusqu'ici pas fait ses preuves dans les pays qui ont passé commande.

Selon RFI, le président malgache a aussi avancé le fait que le pays n'était pas assez équipé en réfrigération "pour conserver les vaccins". Le CVO+ reste le "remède" privilégié à ce jour sur la Grande Ile et la vaccination n'est pas encore à l'ordre du jour.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !