Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Mayotte, élections, contamination, reconfinement, irrespect


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 29 mars au vendredi 2 avril 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 29 mars - Covid-19 : le déconfinement se poursuit à Mayotte
* Mardi 30 mars - Régionales et départementales : l'hypothèse d'un report fait grincer des dents
* Mercredi 31 mars - Covid-19 : La Réunion dépasse le seuil des 1.000 cas par semaine
* Jeudi 1er avril - La Métropole se reconfine, pas La Réunion (pour le moment)
* Vendredi 2 avril - Stratégie sanitaire des autorités : aux frontières de l'irrespect...
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 29 mars au vendredi 2 avril 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 29 mars - Covid-19 : le déconfinement se poursuit à Mayotte
* Mardi 30 mars - Régionales et départementales : l'hypothèse d'un report fait grincer des dents
* Mercredi 31 mars - Covid-19 : La Réunion dépasse le seuil des 1.000 cas par semaine
* Jeudi 1er avril - La Métropole se reconfine, pas La Réunion (pour le moment)
* Vendredi 2 avril - Stratégie sanitaire des autorités : aux frontières de l'irrespect...

• Lundi 29 mars - Covid-19 : le déconfinement se poursuit à Mayotte

Le département de Mayotte poursuit son déconfinement. A compter de ce lundi 29 mars 2021, les lieux de culte peuvent rouvrir, "en appliquant un protocole sanitaire strict" insiste la préfecture locale. Les établissements scolaires peuvent aussi recevoir à nouveau les élèves "en jaune pleine". Depuis ce week-end, le couvre-feu est passé de 22h30 à 4h du matin.

• Mardi 30 mars - Régionales et départementales : l'hypothèse d'un report fait grincer des dents

Les élections régionales et départementales, initialement prévues en mars 2021 et désormais reportée aux 13 et 20 juin 2021, sont encore sur la sellette. Le Conseil scientifique estime qu'un nouveau report permettrait de limiter les contaminations mais renvoie la balle au gouvernement en termes de décision. Les élections pourraient alors avoir lieu en septembre ou octobre 2021, voire même après la présidentielle de 2022. Si la décision devrait être prise début avril, l'hypothèse fait déjà grincer des dents parmi les parlementaires de la droite locale

• Mercredi 31 mars - Covid-19 : La Réunion dépasse le seuil des 1.000 cas par semaine

A quelques jours d'une nouvelle prise de parole du préfet Jacques Billant, la situation sanitaire de l'île est plus dégradée que jamais. Pour la première fois, la préfecture confirme plus de 1.000 cas de Covid-19 en l'espace d'une semaine. Le taux d'incidence s'est envolé pour atteindre les 120 pour 100.000 habitants. 13 personnes sont décédées, portant à 115 le nombre de décès dans l'île depuis le début de la crise sanitaire. Alors que les autorités parlaient jusqu'ici d'une situation "stabilisée", malgré des indicateurs toujours plus inquiétants, elles ont finalement changé de ton ce mardi 30 mars 2021 en admettant que la situation "continuait de se dégrader"

• Jeudi 1er avril - La Métropole se reconfine, pas La Réunion (pour le moment)

Alors qu'un reconfinement partiel de toute la Métropole a été annoncé ce mercredi 31 mars 2021, Emmanuel Macron a précisé que les territoires ultra-marins n'étaient pas concernés par cette mesure. Pour l'heure donc, La Réunion échappe aux restrictions interdisant les déplacements à plus de 10 km de chez soi. Il faudra cependant attendre vendredi 2 avril et la prise de parole du préfet Jacques Billant pour savoir si les restrictions sanitaires ne seront pas durcies dans l'île. Une option peu probable, alors que la situation sanitaire continue de se dégrader. La préfecture a indiqué lors de la réunion hebdomadaire avec les maires de l'île que des annonces seraient faites ce vendredi

• Vendredi 2 avril - Stratégie sanitaire des autorités : aux frontières de l'irrespect...

C'est une décision prise par le préfet Jacques Billant est la directrice de l'Agence régionale de santé, Martine Ladoucette : ils ne communiqueront plus les nouveaux chiffres du Covid-19 aux maires de l'île "pour éviter les fuites dans la presse". Ainsi les élus devront attendre comme tout le monde le bilan envoyé par l'ARS le mardi soir. Idem pour les décisions concernant les restrictions sanitaires : le préfet garde tout pour lui jusqu'à la conférence de presse prévue ce vendredi. Les maires seront donc mis devant le fait accompli. Il y a sans doute beaucoup mieux à faire en termes de respect des élu.e.s de la République

www.ipreunion.com / [email protected]

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !