Colère de l'intersyndicale :

Appel à manifester contre le manque de dialogue social pendant la crise sanitaire


Publié / Actualisé
Répondant à un appel national, l'intersyndicale (CGTR SAIPER et FSU) a lancé un appel au rassemblement ce jeudi 8 avril 2021 . L'objectif de cette manifestation est de dénoncer "le manque de dialogue social entre les services de l'Etat et les syndicats des salariés durant la crise Covid-19" ont expliqué les syndicats ce mardi. Le rassemblement débutera devant le Medef (syndicat patronal) dés 9 heures. Les personnels de santé se rassembleront à la même heure devant les locaux de l'ARS (Agence de santé régionale) dés 9 heures. Les manifestants se rejoindront dans les jardins de la préfecture. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Répondant à un appel national, l'intersyndicale (CGTR SAIPER et FSU) a lancé un appel au rassemblement ce jeudi 8 avril 2021 . L'objectif de cette manifestation est de dénoncer "le manque de dialogue social entre les services de l'Etat et les syndicats des salariés durant la crise Covid-19" ont expliqué les syndicats ce mardi. Le rassemblement débutera devant le Medef (syndicat patronal) dés 9 heures. Les personnels de santé se rassembleront à la même heure devant les locaux de l'ARS (Agence de santé régionale) dés 9 heures. Les manifestants se rejoindront dans les jardins de la préfecture. (Photo rb/www.ipreunion.com)

L'intersyndicale revendique l'augmentation du Smic et de tous les salaires, l'abrogation de la loi de transformation de la fonction publique, l'arrêt des suppressions d'emploi publics et la mise en œuvre d'un plan de recrutement et de titularisation". Les syndicalistes réclament égalementl l'application des conventions collectives nationales, l'arrêt des licenciements" pour les entreprises faisant du profit ou ayant reçu des fonds publics".

Retrouvez -ci dessous l'interview de Gabriel Melade membre du collectif CGTR santé et de l'intersyndicale

 

   

1 Commentaire(s)

Mékoué, Posté
Camarades syndiqués, c'est dantesque vos motifs de revendication, surtout en cette période de la ruine du PAYS organisée par nos gouvernants. Si Séguy et les militants de la CGT, ont en 1968 défendu "l'Outil de Travail" contre les casseurs, avec ce type de revendications, vous prêter mains forte là aux actuels casseurs officiels. En effet dans les mesures officielles imposées contre la pandémie, rien pour l'essentiel santé n'est prouvé scientifiquement., d'où manifeste de plus 600 médecins pour "Mensonges d'Etat" (livre du prof Ch Per.). Alors après plus d'un an de casse du Pays, il faudrait peut être s'écarter des communiqués officiels, pour retrouver le sens du vrai, afin de sauver ce qui peut l'être encore. L'endettement du Pays et la ruine des entreprises (PME), tout en n'apportant rien de positif, ne feront pas avancer la revendication principale salariale de toujours qu'est le partage équitable des richesses produites. Personne ne se pose la question de la DETTE du Pays, de la CGSS..., qui s'aggrave et de ses conséquences, dette amplifiée actuellement artificiellement pour distribuer des subsides afin d'éviter de produire dans moult secteurs fermeture magasins restaurants, bars, salles de sports de spectacles ...?? L'Å"il serait-il aussi masqué que le visage ?