Politique :

Huguette Bello officialise sa candidature aux régionales


Publié / Actualisé
Dans une lettre ouverte publiée ce mercredi 7 avril 2021, Huguette Bello officialise sa candidature aux élections régionales. Elle appelle les Réunionnais à "bâtir une Réunion solidaire, durable et ouverte au monde". Si sa candidature n'est pas une surprise, la maire de Saint-Paul confirme ce mercredi son désir de diriger la Région, six ans après une première candidature face à Didier Robert. 150 personnalités ont d'ores et déjà appelé à se réunir derrière l'élue. Les élections se tiendront, sauf nouveau report, les 13 et 20 juin prochain. Nous publions sa lettre ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans une lettre ouverte publiée ce mercredi 7 avril 2021, Huguette Bello officialise sa candidature aux élections régionales. Elle appelle les Réunionnais à "bâtir une Réunion solidaire, durable et ouverte au monde". Si sa candidature n'est pas une surprise, la maire de Saint-Paul confirme ce mercredi son désir de diriger la Région, six ans après une première candidature face à Didier Robert. 150 personnalités ont d'ores et déjà appelé à se réunir derrière l'élue. Les élections se tiendront, sauf nouveau report, les 13 et 20 juin prochain. Nous publions sa lettre ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Je m'adresse à vous toutes et à vous tous avec gravité. Je sais que les temps sont durs et que la priorité des priorités, c'est la santé de tous.

Je vous écoute et je vous entends. Je sais qu'il peut sembler étrange à certains, dans le contexte de crise sanitaire qui met en jeu la vie humaine, de "parier politique". Mais la Santé c'est politique ! L'actualité quotidienne le prouve : les décisions politiques impactent nos hôpitaux, nos écoles, nos commerces, la vie culturelle, économique et sociale...par conséquent la vie de chacun.

Je suis attentive au moindre souffle de notre île, à son coeur battant. Je connais les maux qui la rongent, les tracas qui l'empêchent de dormir mais je connais aussi sa vitalité, son courage, sa capacité de résilience.

Nous avons surmonté tant et tant d'épreuves : notre Histoire en est la démonstration. Nous avons subi les pires privations de droits et de liberté mais nous sommes forts de nos victoires sur le colonialisme, sur l'esclavagisme, sur l'engagisme et autres atteintes à la dignité humaine.

Nous avons traversé deux guerres mondiales, "mangé la misère" mais nous avons résisté à toutes les formes d'oppression. Nos luttes pour la liberté, la dignité, l'égalité, nous ont unis et forgés. Nous sommes capables... La Réunion est capable.

Et c'est inspirée, comme Nelson Mandela, par ces mots : "Je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme", que La Réunion s'apprête à choisir son avenir.

En effet, les 13 et 20 juin prochains, vous êtes appelés à voter pour désigner les conseillers régionaux chargés de porter le développement de La Réunion, l'aménagement de son territoire, la formation de ses jeunes ...

Vous allez ainsi juger le bilan de l'équipe sortante et choisir celle ou celui qui conduira les destinées de la Région durant les 6 prochaines années.

La Région est en pleine dérive : impasses financières et techniques de la nouvelle route du littoral qui affectent tout le budget de la collectivité et endettent les Réunionnais, embouteillages en augmentation depuis 10 ans, pilotage défaillant de la formation et abandon des jeunes, des petites entreprises et des acteurs culturels, politique outrancière de communication et gaspillage de fonds publics, affaires judiciaires...

Il est urgent de remettre la Région sur les rails et de rétablir les valeurs d'intégrité, d'honnêteté, de sincérité, de justice qui doivent guider toute politique publique au service de l'intérêt général.

Il est plus que jamais nécessaire de porter une vision pour le développement de La Réunion, afin de répondre aux défis du présent et de l'avenir.

Cette espérance d'un réel et profond changement à la Région ne doit pas être déçue. C'est pourquoi, dans la fidélité à mes convictions, dans le prolongement des combats que j'ai menés depuis de si nombreuses années pour notre île et sa population, forte de l'expérience acquise durant ces décennies, en réponse à l'appel d'un très grand nombre de nos concitoyens, j'ai pris la décision de conduire une liste aux Élections régionales.

Je sollicite votre confiance et votre solidarité à un moment où La Réunion vit un moment clé de son histoire.

Au plan global, le système économique dominant surexploite les ressources naturelles et la main d'oeuvre de la Planète, pollue les terres et les océans, provoque le réchauffement climatique. Il multiplie les crises financières, économiques ou sanitaires, qui amènent à le remettre en cause : la démondialisation, la relocalisation industrielle, les circuits courts, la transition énergétique, la sauvegarde de la biodiversité, prennent de plus en plus de place dans le débat public.

Tous ces phénomènes impactent La Réunion dont la situation est inquiétante. En effet, si nous pouvons légitimement être fiers de notre île, de ses paysages, de sa population, de ses travailleurs, de ses intellectuels, de ses sportifs, de ses artistes, de son patrimoine, de ses équipements, de son dynamisme économique..., dans le même temps, de lourds défis perdurent. Depuis des décennies sont ressassés les mêmes problèmes en même temps que surgissent de nouveaux défis.

Les uns sont anciens : un chômage endémique, de bas revenus aggravés par la vie chère, un indicateur de développement humain accusant 20 ans de retard sur celui de la France, un taux d'illettrisme insupportable, les déséquilibres économiques, une situation de "coma circulatoire", des inégalités sociales criantes ...

Les autres sont devant nous comme le vieillissement de la population, le déficit des jeunes adultes dans la pyramide des âges en raison de l'émigration, l'intégration des nouvelles composantes de notre population, la stérilisation de notre milieu naturel par l'urbanisation, 1'artificialisation des sols, les atteintes à l'environnement, les multiples impacts du changement climatique, les nouvelles formes de travail, la transition numérique, la perte de contrôle de notre économie, les incertitudes sur l'avenir de la filière canne, les perspectives pour nos jeunes ...

Tous ces défis doivent être relevés dans le contexte inédit d'une crise sanitaire qui révèle la vulnérabilité de l'Humanité, affectant tous les continents de la planète, provoquant un bouleversement de tous les paradigmes économiques et sociaux et qui invite à tout repenser.

Les prévisions alertent sur l'aggravation d'une situation déjà "hors normes" d'un système que l'on dit partout à bout de souffle, qui laisse de côté près de la moitié de la population ne disposant que de revenus insuffisants. De générations en générations, trop de Réunionnaises et de Réunionnais, victimes de la société consumériste et de pratiques clientélistes, supportent l'insupportable ou se réfugient dans le ressentiment, la frustration, la résignation ou la révolte.

Si les politiques mises en oeuvre jusqu'ici n'ont pas eu les résultats espérés, c'est sans doute en partie à cause de la façon qu'ont les "décideurs" d'aborder les problèmes de La Réunion. Ne posant pas les bonnes questions, ils n'apportent pas les bonnes réponses. Ils traitent les problèmes réunionnais comme s'ils étaient de l'Hexagone ou d'Europe.

Or, partout dans le monde, les populations et les territoires sont spécifiques. Il faut donc des politiques de développement adaptées à l'identité des populations et aux particularités des territoires et non un placage de modèles venus d'ailleurs. Il nous faut changer de logiciel et troquer le prêt-à-porter que nous impose le système actuel pour du sur-mesure qu'il nous faut inventer.

Je vous propose de bâtir ensemble une Réunion solidaire qui se penche sur le sort des plus démunis et ne laisse personne au bord du chemin. Pour cela, je veux agir pour la sauvegarde de la cohésion sociale, contre le chômage, le mal-logement, la misère, les inégalités ; pour la résorption des disparités entre les microrégions ; pour le co-développement, c'est-à-dire un développement mutuellement profitable avec les pays frères de l'Indianocéanie, Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles.

Je vous propose de bâtir ensemble une Réunion durable. Notre île est étroite et fragile. Ses ressources naturelles sont limitées. Nous devons la préserver pour la laisser en bon état à nos enfants.

Je vous propose de bâtir ensemble une Réunion ouverte au Monde, aux îles voisines de l'Indianocéanie, bien sûr, mais aussi à l'Afrique du Sud, à l'Inde, à la Chine... C'est une façon de réconcilier l'Histoire qui l'a faite française et européenne et la géographie qui l'a placé en océan Indien. Je veux faire de La Réunion, non plus une périphérie mais un "centre" au cœur de notre océan.

Réunionnaises, Réunionnais, fixons ensemble un cap pour que chacun puisse inscrire sa vie et le devenir de notre île dans un projet collectif partagé !

Le système actuel montrant ses limites, nous devons nous engager dans la construction d'une Réunion nouvelle, au développement plus endogène, fondé sur la production de biens et de services, sur l'inclusion sociale, sur le développement durable, sur l'ouverture au monde. Ce sera long, car comme le disait Fernand Braudel les réalités structurelles sont "très lentes à se mettre en place, très lentes à effacer". Raison de plus pour commencer à écrire sans tarder une nouvelle page de notre histoire.

Je vous propose de donner à La Réunion sa chance et aux Réunionnais une espérance.

Huguette Bello

   

29 Commentaire(s)

John , Posté
Réunionnais ouvrent les yeux en 2021
John , Posté
QUE DES VIEUX INCOMPÉTENTS EN PLACES EN 2021 RÉUNIONNAIS OUVRENT LES YEUX UN COUP
Comment madame allez vous traiter , Posté
le devenir de la carrière de bois blanc ? Alors que le préfet vient de relancer l?inscription de la seule carrière de bois blanche dans le schéma départemental des carrières de la réunion !
Mci de répondre
Daniel FAIVRE, Posté
Avec elle c'est la pire des dictature, elle fait semblant mais elle n'aime pas les personnes âgées encore moins les plus pauvres, sa priorité c'est elle uniquement elle imposer ses idées, s'enrichir, mille fois pire que Didier Robert, qui n'est pas un saint des erreurs il en a fait, mais les électeurs ne doivent pas choisir toujours pire, a ST LEU choisir un plus mauvais pour des sucettes
Babouk loswoir, Posté
Madame, avec tout le respect que je vous dois et que vous me devez, peu importe mon opinion et analyses et mon discernement, comment expliquez- vous, après avoir été tant d'années parlementaire (à l'Assemblée nationale), que vous n'avez pas réussi à faire changer la trajectoire (pluô't catastrophique) de notre "destin"?Je n'ai jamais compris que nos élus, surtout les onze parlementaires, ne sont jamais arrivés à parler d'une même voix (sur une seule des problématiques que vous décrivez si bien !) face à l'État français, le gouvernement en fonction ?Je ne crois plus en vos belles paroles...On vient de perdre bêtement plus d'une décennie, à l'échelle d'une vie c'est très important. Votre travail d'opposant dans cette assemblée locale sortante ne me convainc pas pour vous faire confiance... Quand on aspire à devenir le chef d'exécutif de cette institution, il faut montrer un autre visage et un autre comportement. Le plus pathétique, bien que le président sortant a commis de grosses erreurs, voire des bêtises (et fautes?), il est toujours en lice..., je ne vois, pour l'heure, personne qui le bouscule...Quand je regarde ce que font les autres régions, je suis frustré(e).
Jeanpaul 2, Posté
Ne vous laissez pas berner par cette femme et son équipe, se sont tous des familles de pignoquio. Elles sont bien cachées les casseroles. Allez vendre la cendre grand brûlé !
Jeanpaul 2, Posté
Robert, hello, Macron, ... faire piquer au Johnson Johnson en direct avant de présenter aux élections, seront plus compétents encore pour camoufler les casseroles.
Jeanpaul 2, Posté
Abat les boueuses de gros gâteaux, qui ne partage même pas les petites miettes
Sully, Posté
Vergès, sors de ce corps !
Mette Bello à la region, Posté
Fo mettre hello a la region pour que la Reunion y démarre. Pendant 2 mandats la region.lété en panne.
Mystic, Posté
C'est une femme de conviction, anti-macronie, sans casseroles, quel(le) élu(e) peut en dire autant aujourd'hui ? Les convocations au tribunal, ça y va, monnaie courante dans ce monde de politicards tocards corrompus. Mais Mme Bello, n'en déplaise à ses détracteurs, est la meilleure candidate pour la Région. Go fam' mon péi !!
Laure, Posté
Madame Je vous ai appelé, je vous ai eu au bout de la ligne pour des difficultés Vous avez pas levé le petit doigt car je n'étais pas médiatisé Je pense un peu de respect pour nous les femmes sans moyen sans piston sans caméra
La vérité si je mens !, Posté
MARIE ANTOINETTE Huguette B. est candidate , la terre ne s'arrête pas ...
Kalu, Posté
Et ou la boite aux lettres
June, Posté
Enfin une véritable candidature capable de redresser la Réunion.Car l'argent public doit revenir aux réunionnais et non plus pour les copains coquins!Marre de ce pays corrompu ! Na tellement à faire !Mme BELLO a déjà fait ses preuves et à mon avis le vent du changement est en route !
Saint Paul vie !, Posté
Bravo bravo bravo ! Nous voulons une région pleine de valeurs et avec Mme Bello elle le sera !
2 mandats et un moitié la route, Posté
2 mandats et un moitié la route. Il faut le faire quand meme ! La LOOSE quoi.
Le changement c'est Juin, Posté
Le changement à la Region c'est JUIN.
CQFD, Posté
C'est sur, elle n'est pas convoquée au tribunal cette semaine.
Le changement a la region., Posté
Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut le changement a la Region.
Pas de casseroles, Posté
Mme BELLO n'a pas de casseroles. Elle n'a pas d'affaire judiciaire. Et sa famille n'a pas besoin.d'etre embauchée par la Region. Et elle est COMPETENTE.
Ti kok, Posté
arret ek ça don !!! déjà saint-paul ou ariv pas avec
Bonne nouvelle, Posté
Bonne nouvelle.La Region a vraiment besoin du changement.
Jo, Posté
La Réunion a besoin d'une femme comme elle pour rattraper les dégâts causés par Didier Robert et son équipe de bras cassés. Mme Bello vous pouvez compter sur moi et sur les habitants du sud !
Joe bar team, Posté
Une cumularde de plus !bonna le peu i fuit zot Mairienou v pas de Out PCR!
Titus, Posté
Bravo Mme Bello pour votre courage ! La Réunion a besoin de vous. Le travail qui vous attend est immense, nous savons que vous serez à la hauteur.
Je ne suis pas un robot, Posté
Elle annonce sa candidature un jour ou la pluie tombe! Tout un symbole ! Mais si elle gagne ce sera séraphin le maire de St Paul? Non merci!
Ti boug la plaine, depuis son mobile , Posté
Laisse la place aux autres Mme Bello ! Ou la gagne baisement en 2015 ! Nou veu pas de ou à la Région ! Garde St Paul lé bon ! Aret ek sa oté
Missouk, Posté
Elle était indispensable à St PAUL, visiblement, elle ne l'est plus... Comprenne qui pourra! et qui voudra!