Après l'incendie du Maïdo :

Roche Plate : 960.000 euros de l'Etat pour la renconstruction de l'école


Publié / Actualisé
Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, annonce que l'Etat apporte son soutien financier à la reconstruction de l'école de Roche Plate à Saint-Paul. Pour rappel celle-ci était menacée d'éboulements suite à l'incendie du Maïdo. En tout ce sont 960.000 euros de l'Etat qui vont être injectés, soit près des trois quarts du coût du projet. (Photo rb/www.ipreunion.com)
Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, annonce que l'Etat apporte son soutien financier à la reconstruction de l'école de Roche Plate à Saint-Paul. Pour rappel celle-ci était menacée d'éboulements suite à l'incendie du Maïdo. En tout ce sont 960.000 euros de l'Etat qui vont être injectés, soit près des trois quarts du coût du projet. (Photo rb/www.ipreunion.com)

"L’Etat apporte aujourd’hui un soutien indispensable, de 960.000 euros, correspondant à 80% du coût total du projet de reconstruction" annonce Sébastien Lecornu ce mardi 13 avril 2021.

L'école de Roche Platee, qui accueillait neuf élèves au cœur du cirque de Mafate, "est aujourd’hui fermée en raison d’un risque élevé d’éboulement de la falaise, consécutif à l’incendie qui a frappé le Maïdo au cours du mois de novembre 2020" rappelle le ministère. Elle est fermée depuis le 26 novembre précisément.

Lire aussi - Roche-Plate : le risque d'éboulements menace cinq bâtiments

La nouvelle école est en construction depuis le mois de décembre. En attendant les élèves sont dans une école délocalisée. La structure a été terminée le 25 janvier 2021 pour la rentrée scolaire. Il s'agit d'un chapiteau de 25 mètres carrés installé dans une zone située près de l'église de cet ilet de Mafate, avait indiqué la commune saint-pauloise.

La maire de Saint-Paul Huguette Bello a été informée par le ministre, qui lui a assuré "le soutien de l’Etat suite aux dégâts causés par l’incendie du Maïdo, conformément aux engagements pris lors de son déplacement sur les lieux de l’incendie en novembre dernier" indique Sébastien Lecornu.

Au total, 10 projets doivent être subventionnés à La Réunion dans le cadre du Fonds exceptionnel d’investissement (FEI) "pour un montant global de plus de 10 millions d’euros".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !