Crêpage de chignon :

Miss Monde 2020 arrêtée après avoir agressé Miss Sri Lanka 2021


Publié / Actualisé
La scène a fait le tour des réseaux sociaux le 4 avril 2021 : Miss Monde 2020 a retiré la couronne de la nouvelle Miss Sri Lanka 2021, en direct, devant des dizaines de milliers de téléspectateurs. Caroline Jurie, Miss Monde et Miss Sri Lanka 2019, accusait en effet la nouvelle tenante de la couronne d'être divorcée, allant donc à l'encontre des règles de participation. En réalité seulement séparée, Pushpika De Silva a depuis retrouvé son titre...et porté plainte contre son agresseuse. Cette dernière a été arrêtée par la police puis relâchée sous caution en attendant son procès.
La scène a fait le tour des réseaux sociaux le 4 avril 2021 : Miss Monde 2020 a retiré la couronne de la nouvelle Miss Sri Lanka 2021, en direct, devant des dizaines de milliers de téléspectateurs. Caroline Jurie, Miss Monde et Miss Sri Lanka 2019, accusait en effet la nouvelle tenante de la couronne d'être divorcée, allant donc à l'encontre des règles de participation. En réalité seulement séparée, Pushpika De Silva a depuis retrouvé son titre...et porté plainte contre son agresseuse. Cette dernière a été arrêtée par la police puis relâchée sous caution en attendant son procès.

C'est un véritable crêpage de chignon qui s'est déroulé en direct lors de la cérémonie : en reprenant la couronne de Pushpika De Silva, Caroline Jurie lui a aussi arraché des cheveux. Des blessures qui ont d'ailleurs poussées la nouvelle Miss à se rendre à l'hôpital suite à ce qu'on peut appeler une humiliation publique.

Finalement, la couronne lui a été rendue, et Caroline Jurie et son associée ont été arrêtées pour agression mais aussi pour des dégradations matérielles au sein du théâtre Nelum Pokuna, où se déroulait la cérémonie, d'après The Guardian. En effet, cette dernière aurait brisé plusieurs miroirs dans les loges. Une très grosse colère donc, engendrée par un supposé divorce. Pas facile d'être Miss. Le fin mot de l'histoire sera donné ce 19 avril, à l'issu du procès de l'ancienne Miss Sri Lanka.

www.ipreunion.com / [email protected]

 

   

2 Commentaire(s)

Romuald, Posté
Quelle lamentable clownerie, sur fond de préjugés totalement réactionnaires et misogynes (accusation d'être divorcée !)
Jeanbon, Posté
Même entre canons, c'est la guerre là-bas !