Vigilance de mise pendant le Ramadan :

Mayotte : 135 nouveaux cas de Covid-19


Publié / Actualisé
Pendant le mois du Ramadan, la protection des uns et des autres est l'affaire de tous et le respect des gestes barrière est plus que jamais de mise. Cette année, le mois de jeûne a lieu une nouvelle fois dans un contexte particulier lié à l'épidémie de Covid-19, reconnaît l'ARS de Mayotte. Sur une semaine glissante, 135 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés sur l'île aux parfums, dont le taux d'incidence est de 48,3 pour 100.000 habitants. 168 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie et 15 sont actuellement hospitalisées dont 6 en réanimation. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Pendant le mois du Ramadan, la protection des uns et des autres est l'affaire de tous et le respect des gestes barrière est plus que jamais de mise. Cette année, le mois de jeûne a lieu une nouvelle fois dans un contexte particulier lié à l'épidémie de Covid-19, reconnaît l'ARS de Mayotte. Sur une semaine glissante, 135 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés sur l'île aux parfums, dont le taux d'incidence est de 48,3 pour 100.000 habitants. 168 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie et 15 sont actuellement hospitalisées dont 6 en réanimation. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

"Se faire vacciner est le moyen le plus sûr de se protéger des formes graves de la Covid-19. Dans une vidéo tournée par l’ARS, Le Grand Cadi de Mayotte, Monsieur Hamada SAANDA MAHAMOUDOU, nous rappelle que la vaccination ne peut être considérée comme " nutritive ". Par conséquent, une injection n'invalide pas le jeûne. Cette semaine, la campagne de vaccination contre la COVID-19 se poursuit à Mamoudzou, Acoua, Koungou, Sada et Dembeni. Les centres de vaccination seront ouverts toute la semaine de 9h à 14h" ajoute l'ARS de Mayotte.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !