Pour l'écologie et la culture :

Saint-Pierre : une vélorution musicale prévue ce samedi


Publié / Actualisé
Ce samedi 24 avril 2021 les collectifs et associations Extinction rebellion, Attac, Greenpeace, Alternatiba et QG Zazalé lancent une nouvelle vélorution pour le climat sur Saint-Pierre. Objectif dans le cadre des futures élections : "rappeler à tous les élu.es qui présentent leur candidature aux élections régionales et départementales, mais plus largement encore, à tous les élu.es de l'île, qu'il est de leur devoir de proposer et mener une politique qui prenne en compte les urgences climatiques et écologiques rappelées maintenant depuis plusieurs années par la communauté scientifique" (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce samedi 24 avril 2021 les collectifs et associations Extinction rebellion, Attac, Greenpeace, Alternatiba et QG Zazalé lancent une nouvelle vélorution pour le climat sur Saint-Pierre. Objectif dans le cadre des futures élections : "rappeler à tous les élu.es qui présentent leur candidature aux élections régionales et départementales, mais plus largement encore, à tous les élu.es de l'île, qu'il est de leur devoir de proposer et mener une politique qui prenne en compte les urgences climatiques et écologiques rappelées maintenant depuis plusieurs années par la communauté scientifique" (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les revendications de la vélorution portent sur l'urgence climatique. "Nous demandons par cette action à ce qu'une véritable politique ambitieuse en matière de développement des transports durables (vélo - bus ...) soit mise en place de toute urgence" réclament les militants qui s'opposent notamment aux projets de la NRL ou de NEO.

"Il faut dès maintenant organiser et créer les conditions économiques afin que des usagers de la voiture puissent bifurquer vers d'autres modes de transports plus durables en investissant massivement sur des aménagements cyclables et en instaurant la gratuité des transports comme ça a pu être fait dans certaines grosses villes."

La manifestation, déclarée en préfecture, se veut festive et musicale. "Ce rassemblement citoyen sera également l'occasion de défendre le milieu culturel réunionnais en souffrance depuis des mois car notre gouvernement a décrêté que la culture ne faisait pas partie des besoins essentiels" dénoncent les militants.

Une "démonstration musicale et festive" est prévue sur le front der mer de Saint-Pierre, vers 15h30, après la vélorution "afin de se faire entendre".

Les collectifs et associations donnent rendez-vous à 13 heures au parking de Carrefour Canabady pour un départ à 14 heures "avec des centaines de cyclistes" espèrent les militants. Une seconde véloution est organisée ce samedi également sur Saint-Denis, au départ du parking du stade de l'Est, à 13 heures.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Arno., Posté
Génial. Enfin les gens se bougent pour faire évoluer la Réunion dans le développement durable
Bob Erman, Posté
Encore un prétexte pour aller bloquer les routes... Ça n'a pas l'étiquette gilets jaunes, mais ça y ressemble fortement...30 minutes pour faire 4 blocs sur le front de mer de St Pierre, merci à eux!
Aa, Posté
Des gens extrémistes et qui vont couler notre île. On n'est pas à paris
C pas moi c mon. Cousin , Posté
Le sport est indispensable