Tribune libre :

Départementales : Jean Claude Lacouture et Roseline Lucas présentent leur candidature


Publié / Actualisé
Le binôme de candidats titulaires Jean Claude Lacouture et Roseline Lucas ainsi que leurs remplaçants Maud Pagura et Elie Lear ont déposé officiellement leur candidature hier mardi 27 avril en préfecture de Saint-Denis (Photo D.R)
Le binôme de candidats titulaires Jean Claude Lacouture et Roseline Lucas ainsi que leurs remplaçants Maud Pagura et Elie Lear ont déposé officiellement leur candidature hier mardi 27 avril en préfecture de Saint-Denis (Photo D.R)

Ce matin lors d’une conférence de presse les quatre membres de la liste de candidats ont présenté aux médias leurs parcours et les raisons de leur candidature.

Le binôme titulaire :

- Jean Claude Lacouture : conseiller départemental et maire de L’Etang-Salé. Monsieur Lacouture est un homme d’expérience. Au conseil départemental, il a impulsé et conduit plusieurs actions  dans les domaines de compétences du Département. Enseignant de profession, Il est actuellement à la retraite et est très disponible pour l’exercice des fonctions confiées par la population.

- Roseline Lucas : conseillère municipale des Avirons , elle a l’expérience d’avoir mené des actions dans sa collectivité lorsqu’elle a été adjointe au maire pendant deux mandats. C’est une femme de terrain très engagée dans le domaine associatif, politique et professionnelle. Elle est professeur coordonnatrice des réseaux prioritaires.

Les remplaçants :

- Maud Pagura : Une femme de la société civile, sensible au problème environnementaux, proche de la population par son métier d’infirmière libérale qu’elle a exercé d’abord à Piton Saint-Leu et actuellement sur la commune de LEtang-Salé.

- Elie Lear : Très impliqué et très sensible à l’aide à apporter aux personnes. Élu de la majorité de la commune de Saint-Leu, il est également pompier de métier .

Ce sont donc des candidats qui, de par leur parcours, ont une bonne expérience sociale avec un véritable engagement personnel.  Chacun d’eux par leur cheminement politique ou civil ont démontré leur proximité avec la population.

D’ailleurs lors de la conférence de presse, ils portent le projet du développement d’une maison du Département dans chaque commune et vont assurer une permanence dans chaque commune qui composent le canton c'est à dire Etang-Salé, Les Avirons et Saint-Leu ( Bois de Nèfles, Bois Blanc et Piton).

Monsieur Jean Lacouture a tenu, en toute transparence, à préciser qu’ils ne sont pas là pour aligner un catalogue de promesses. Le projet que portent le binôme et les remplaçants est un projet qu’ils veulent inscrire dans les compétences du conseil départemental.

"Nous mesurons la nécessité de prolonger les actions qui ont été menées avec le Département, en faveur de toutes les familles. En faveur des plus démunis,  Continuer à développer le volet social, accompagner les plus fragiles à chaque étape de leur vie" déclare Roseline Lucas

Lors de la conférence de presse, les candidats ont décliné un projet portant sur ce qui touche la vie quotidienne de chaque réunionnais. Il s’agit de l’axe central du Département qui est en priorité le social. Sur leur canton, il est essentiel de continuer à développer les actions depuis la petite enfance jusqu’à l’accompagnement au plus grand âge.

• Jeunes

Œuvrer à l’accompagnement, la formation et l’insertion des jeunes. Accompagner les jeunes avec les bourses Départementales, la mobilité avec le CNARM et pour les jeunes porteurs d’un projet professionnel une aide au permis de conduire.

• Petite enfance

Pour la petite enfance développer les modes de garde, l’accueil des jeunes enfants et des assistants maternels. Aides à l’implantation de crèches et de MAM. Aides à la formation.

• Agir en diretion de seniors

Apporter l’aide nécessaire aux personnes âgées : améliorer leurs conditions de vie, les aider dans leurs démarches, favoriser l’accès au numérique, lutter contre l’isolement , favoriser l’épanouissement par le sport, les  sorties, les actions culturelles. Par des actions de proximité faire connaître encore plus aux bénéficiaires des aides auxquelles elles ont droit. Amélioration de leurs habitats en les adaptant à leur mode de mobilité. Les candidats souhaitent porter plus loin la téléassistance pour aider les personnes isolées ou en situation de handicap.

Il faut favoriser le maintien à domicile. Pour cela les candidats souhaitent travailler rapidement sur la mutualisation du dispositif de portage de repas.

• Handicap

Aider et accompagner  les personnes porteuses de handicap. Continuer le travail d’inclusion dans les milieux scolaires et associatifs ainsi que dans la vie quotidienne par le soutien aux déplacement et l’aménagement des lieux publics

• Education

En matière d’éducation offrir aux collégiens les meilleures conditions de travail. Apporter aux étudiants des aides pour la poursuite de leurs études et leur réussite. Faire l’entretien et l’aménagement des collèges et construire un nouveau collège sur la commune des Avirons.

• Agriculture

Nous avons à cœur de mener une politique porteuse de projets. Projets liés à  l’agriculture avec une volonté affirmée d’encourager et accompagner les initiatives,Aider à l’aménagement et l’irrigation des terres agricoles /  aider l’installation des jeunes agriculteurs ; le développement des petites exploitations agricoles /

d’œuvrer pour la réfection des chemins agricoles, la réhabilitation ou la réalisation de retenues collinaires, la valorisation des circuits courts, de la production locale dans la restauration collective et au sein des foyers. L’aménagement et la gestion durable des ressources locales.

• Sport et culture

Soutenir la pratique sportive source de lien social auprès de tous les publics, jeunes, personnes âgées, personnes porteuses de handicap . Permettre au plus grand nombre d’avoir accès à la culture, de connaître et s’approprier les sites à vocation patrimoniale et les musées ( Lazaret de la Grande Chaloupe/musée Léon Dierx / Musée historique De Villèle / Artothèque / Muséum d’histoire naturelle)

• Habitat

Amélioration de l’habitat : de nombreuses familles ont encore besoin d’améliorer leur case : adaptation pour les personnes à mobilité réduite, réhabilitation de salles bains et de cuisines.

• Routes

Améliorer et entretenir les infrastructures routières : aménagement et sécurisation des RD ; les travaux d’enrobés, réalisation de giratoire, suppression de radiers sur Saint-Leu ;  des projets très concrets comme le projet de doublement du Pont Banane qui est en cours. Développement de pistes cyclables afin de prolonger celle déjà construite et faire une boucle continue qui reliera les trois communes du canton. Au-delà de l’environnement c’est également une action d’incitation au changement des comportements et pour la sécurité routière.

• Associations

Soutenir et accompagner les associations. Ces structures représentent un partenariat important du lien social. Il est donc déterminant de travailler avec eux dans les domaines de la prévention et de l’accompagnement .

Un volet important également  : Accompagner la transition écologique par l’éducation à l’environnement,   à l’écologie ; les changements de comportement. Faire un travail de fond sur les circuits courts et soutenir la production du bio. Protéger nos ENS. Soutenir le travail de l’ONF. Réutilisation de l’eau traitée pour la protection incendie et pour la reforestation.

Le binôme Jean Claude Lacouture et Roseline Lucas s’engage à soutenir le financement des projets communaux sans distinction politique. "La situation sanitaire que nous connaissons depuis 1 an est compliquée, anxiogène et la population a besoin plus que jamais d’élus engagés qui viennent en aide aux personnes qui en ont le plus besoin.

Nous voulons être pour notre canton, des élus d’expérience, engagés qui vont prolonger, proposer et accompagner des projets et des actions qui répondent aux besoins essentiels et aux attentes de l’ensemble de la population. Notre volonté est de servir au mieux les familles. La famille est le socle de la société réunionnaise. Nous assurerons une permanence régulière dans chaque commune du canton" déclarent-ils.

 

   

4 Commentaire(s)

Sylvie, Posté
Lucas ou la pi lo nez pou mett a où avec ce bougre là! Vous côté thierry robert, pour un poste vous faites alliance avec le diable! On ne votera pas pour vous c'est certain Madame l'alimentaire
Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Après tant d'années (pas la chanson de Joe L. du Sud!) passées aux commandes de la commune, à la CIVis, au département, comment expliquer que La Réunion est dans la situation que nous connaissons parfaitement tous'Si la politique n'est que occupée des postes et encaisser les indemnités y afférentes, je crois que dans 50 ans notre territoire sera toujours à la traîne dans moult domaines (chômage, logement, illettrisme, pauvreté, pouvoir d'achat, éducation, etc.)... En tout cas, un président de la République française un jour Réunionnais, ce n'est pas pour demain grand matin! La Réunion renferme autant d'inégalités sociales qu'il y a 25 ou 30 ans (1990...). Les jeunes gens n'ont pas d'avenir ici, sauf si on est pistonné. Les retraités essaient de survivre, parfois à l'abri des regards... Les maires ne prennent même pas le temps de visiter chaque quartier de la commune qu'ils administrent : si on leur demande, par exemple, combien de bacheliers n'ont pas de travail chez, ils ne sont pas capables de répondre sur-le-champ... Idem nombre de ménages qui vivent avec moins de 500 ' (sans compter les prestations sociales, combien de propriétaires (et donc locataires). Et, ils ignorent combien de personnes ont un découvert dès le 7 du mois... Et, ces personnes là parlent "du bonheur du peuple et de son bien-être...si on leur refont confiance pour un énième mandat !L'abstention ne les affecte à peine...même gagner d'une voix après 3 ou 4 mandats de maire... La preuve, ils briguent encore et encore...des postes.
Pas normal , Posté
Pas normal.Moralité ' Habitue des tribunaux
Disak napodi, Posté
Justice me voilà . J'ai quitté le tribunal en saluant policiers , gendarmes et magistrats en leur disant à la revoyure . Je suis candidat et je serai élu comme d'habitude . Je vous demande de me laisser le temps de la campagne pour empapaouter les électeurs et ensuite je me tiendrais à votre disposition pour une petite relaxation bien méritée après la campagne électorale . A bientôt mes amis . Je connais la toute étant un habitué de la maison .