Contre la précarité :

CHU de La Réunion : les sages-femmes se mobilisent


Publié / Actualisé
Les sage-femmes de La Réunion ont répondu à l'appel à la grève national ce mercredi 5 mai 2021. Mobilisées devant le CHU Bellepierre dans la matinée, elles ont manifestées pour le maintien de façon pérenne des cinq postes ouverts en renfort Covid, pour augmenter leurs effectifs de sages-femmes afin de mieux prendre en charge les patientes en Grossesse Haut Risques, mais aussi diminuer l'attente aux urgences. Les revendications portent par ailleurs principalement sur le site du CHU du Sud (Photo CFDT Santé)
Les sage-femmes de La Réunion ont répondu à l'appel à la grève national ce mercredi 5 mai 2021. Mobilisées devant le CHU Bellepierre dans la matinée, elles ont manifestées pour le maintien de façon pérenne des cinq postes ouverts en renfort Covid, pour augmenter leurs effectifs de sages-femmes afin de mieux prendre en charge les patientes en Grossesse Haut Risques, mais aussi diminuer l'attente aux urgences. Les revendications portent par ailleurs principalement sur le site du CHU du Sud (Photo CFDT Santé)

Les sages-femmes ont par ailleurs dénoncé la précarité de certain.e.s de leurs collègues, en CDD depuis six ans désormais. Enfin, elles ont demandé de fournir les moyens humains nécessaires à une prise en charge "bienveillante et empathique" des patientes et nouveaux nés. Des revendications qui avaient déjà été portées le 8 mars dernier lors d'une précedente grève.

A la suite de cette grève, un protocole d'accord a pu être signé, mais la CFDT appelle à maintenir la pression afin que toutes leurs revendications soient écoutées. Pour l'heure, le maintien des cinq sages-femmes en poste est acté, ainsi que l'arrêt des contrats précaires et l'augmentation des postes de titulaires.

Concernant les demandes d'augmentation des effectifs et la révision du plan de périnatalité, l'ARS de La Réunion a indiqué ne pas avoir "de levier sur les demandes nationales".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !