Il était âgé de 73 ans :

Jean-Yves Dalleau, ancien dirigeant socialiste, est décédé


Publié / Actualisé
Ancien dirigeant socialiste et ancien conseiller municipal du Port notamment, Jean-Yves Dalleau est décédé dans la nuit du mardi 11 mai au mercredi 12 mai 2021. Il était âgé de 73 ans. Il résidait Toulouse depuis quelques années et c'est dans cette ville qu'il s'est éteint. Médecin de profession, il s'était engagé très tôt au service de La Réunion et des Réunionnais.e.s. Il a occupé plusieurs fonctions en mandats notamment au sein du conseil régional. A sa famille et à ses proches, Imaz Press présente ses condoléances attristées (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ancien dirigeant socialiste et ancien conseiller municipal du Port notamment, Jean-Yves Dalleau est décédé dans la nuit du mardi 11 mai au mercredi 12 mai 2021. Il était âgé de 73 ans. Il résidait Toulouse depuis quelques années et c'est dans cette ville qu'il s'est éteint. Médecin de profession, il s'était engagé très tôt au service de La Réunion et des Réunionnais.e.s. Il a occupé plusieurs fonctions en mandats notamment au sein du conseil régional. A sa famille et à ses proches, Imaz Press présente ses condoléances attristées (Photo rb/www.ipreunion.com)

• Olivier Hoarau, maire du Port, a immédiatement rendu hommage à Jean-Yves Dalleau :

Jean Yves Dalleau s’est éteint dans la nuit à Toulouse. Et ma tristesse est immense ! Sa vie a été une succession de services rendus à La Réunion. À travers des mandats électoraux et en tant que précieux conseiller au sein du cabinet de Paul Verges à la Région, il a contribué inlassablement au développement de notre territoire.

Conscient de la nécessité du désenclavement de l’Ile, il avait fait des questions européennes, son fer de lance. Infatigable, il a fortement contribué à tisser des liens durables avec les plus hautes instances européennes, rendant ainsi visible La Réunion partout dans le monde.

La population portoise n’oubliera jamais quel concitoyen il fut, toujours disponible, profondément humaniste et très attaché à sa Ville. Pour ma part, je me souviendrai que Jean-Yves a été très proche de ma famille, le médecin de mon père et je garderai en mon cœur la chaleureuse sollicitude qu’il m’a toujours témoignée.

• Cyril Melchior, président du conseil départemental, a également réagi

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris, le décès de Jean-Yves Dalleau, médecin généraliste, ancien conseiller municipal de la ville du Port et ancien Conseiller et Vice-président du Conseil régional.

Engagé au service des Réunionnais, Jean-Yves Dalleau a notamment défendu de grands projets pour le développement de La Réunion, au sein des instances européennes. Homme de dialogue, discret, profondément humaniste, il a été un serviteur exemplaire pour la défense des intérêts de son île. En mon nom personnel et au nom de l’ensemble des Conseillers départementaux, j’adresse nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

• Idriss Omarjee, directeur de cabinet du TCO et ancien directeur de cabinet de Paul Vergès au Conseil régional

C’est avec une immense tristesse que j’apprends ce jour le décès de Jean-Yves Dalleau. Je tiens à saluer sa mémoire.

J’ai eu le privilège de  travailler avec lui au sein du cabinet du président  Paul Vergès à la Région de 1998 à 2010. J’ai beaucoup appris à ses côtés. Jean-Yves Dalleau avait des qualités exceptionnelles : d’une intelligence hors du commun, il avait une capacité d’analyse remarquable, une force de travail considérable, et il agissait toujours avec méthode et  rigueur, sans jamais se décourager, quels que soient les obstacles à surmonter. C'était un collaborateur d’une grande valeur , animé par le sens de l’intérêt général et la volonté de servir. Il était dune grande exigence avec lui-même et avait le  souci de la perfection. Ce n’est pas un hasard si Paul Vergès avait souhaité l’avoir à ses côtés.

Sa connaissance très fine des dossiers européens étaient reconnus de tous aussi bien à La Réunion qu’à Paris, Bruxelles ou dans les régions d’outre mer et ultrapériphériques. Il a apporté une contribution éminente à l’action du Conseil régional. Par ses compétences et aussi par ses qualités humaines, Jean-Yves  Dalleau jouissait d’une grande estime et d’un grand respect auprès de tous ses interlocuteurs.

Il a été aussi une figure politique de la gauche réunionnaise et la qualité de son engagement a valeur d’exemple pour beaucoup d’entre nous. Je partage la tristesse de tous ceux qui l’ont connu et j’adresse à ses proches mes sincères condoléances.

 • Younous Omarjee, député européen

Je suis abasourdi par la nouvelle de la disparition de Jean Yves Dalleau. Conseiller spécial de Paul Vergès aux Affaires européennes, Jean Yves Dalleau a beaucoup compté dans ma formation aux questions européennes et à la bonne compréhension des subtilités de l’action pour la défense des régions ultra périphériques en Europe. Ami de mon frère Idriss, j’avais pour lui énormément de respect et toujours il était présent pour m’aider dans l’action.

Jean Yves Dalleau fait partie de ceux qui ont grandement œuvré et contribué aux relations les plus efficaces entre La Réunion et les institutions européennes et aujourd’hui encore à Bruxelles il bénéficie d’un grand respect. Sa capacité de travail est d’investissement était remarquable. Comme inépuisable. Et jamais il ne reculait devant la tache quand il s'agissait de faire œuvre utile pour notre ile. Humaniste, humble, ne cherchant jamais de reconnaissance personnelle il avait un degré très élevé du sens de l’intérêt général.

Terriblement attristé, j'adresse à toute sa famille et à ses proches mes sincères condoléances. Son souvenir restera vivant dans nos cœurs et ses enseignements pour toujours dans mon travail.

• Younous Omarjee, député européen

Je suis abasourdi par la nouvelle de la disparition de Jean Yves Dalleau. Conseiller spécial de Paul Vergès aux Affaires européennes, Jean Yves Dalleau a beaucoup compté dans ma formation aux questions européennes et à la bonne compréhension des subtilités de l’action pour la défense des régions ultra périphériques en Europe. Ami de mon frère Idriss, j’avais pour lui énormément de respect et toujours il était présent pour m’aider dans l’action.
 
Jean Yves Dalleau fait partie de ceux qui ont grandement œuvré et contribué aux relations les plus efficaces entre La Réunion et les institutions européennes et aujourd’hui encore à Bruxelles il bénéficie d’un grand respect. Sa capacité de travail est d’investissement était remarquable. Comme inépuisable. Et jamais il ne reculait devant la tache quand il s'agissait de faire œuvre utile pour notre ile. Humaniste, humble, ne cherchant jamais de reconnaissance personnelle il avait un degré très élevé du sens de l’intérêt général.
 
Terriblement attristé, j'adresse à toute sa famille et à ses proches mes sincères condoléances.
 
Son souvenir restera vivant dans nos cœurs et ses enseignements pour toujours dans mon travail.
 
 • Huguette Bello, maire de Saint-Paul

La Réunion perd un de ses grands serviteurs. Jean Yves Dalleau a été un grand élu, municipal et régional, spécialiste reconnu des questions européennes, respecté tant par sa personnalité, son engagement d’homme de progrès que ses compétences. C’est avec une tristesse profonde que je présente à la famille de Jean Yves Dalleau ainsi qu’à ses proches mes sincères condoléances.

• Philippe Naillet, député de La Réunion

Le Parti Socialiste de La Réunion a perdu un de ses fidèles représentants. Membre du Parti Socialiste et responsable de la section du Port , Jean-Yves a grimpé les échelons, devant membre de la commission exécutive du Parti Socialiste, secrétaire fédéral puis porte-parole. Il a su porter la voix des Portois en siégeant comme conseiller municipal puis deuxième adjoint au maire.

Aux côtés du PCR, il a contribué à la réussite de la présidence de Paul Vergès à la Région Réunion et à l’émergence de projets structurants et durables pour La Réunion. À sa famille, aux militants du Parti Socialiste, je présente toutes mes condoléances.
 

   

1 Commentaire(s)

Marie-Claire S., Posté
Jean-Yves était notre médecin de famille mais aussi un ami depuis les études de mon mari à Toulouse.C'est lui qui a suivi deux de mes grossesses et qui a donc fait naître deux de nos enfants .Il pratiquait avec toute une équipe médicale dans le tout petit hôpital communal du Port,la " naissance sans violence du Dr Leboyer ".Merci Jean-Yves d'avoir été un médecin et surtout un ami formidable pour toute notre famille.