Droite locale et régionales :

Les électeurs ont changé, pas certains élus


Publié / Actualisé
"L'union des droites et des centres" est faite, officiellement. Plusieurs élus, des maires notamment, soutiennent Didier Robert, le président sortant candidat à sa succession. L'image est belle et fraternelle. Mais pas sûr qu'elle passe au sein de la population réunionnaise, loin d'être dupe sur le passé et le passif entre certains de ces élus. C'est que les électeurs ont changé. Le soutien d'un maire n'est plus la garantie d'une victoire acquise, loin de là. Tout le monde le sait dites-vous ? Pas certains élus visiblement... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
"L'union des droites et des centres" est faite, officiellement. Plusieurs élus, des maires notamment, soutiennent Didier Robert, le président sortant candidat à sa succession. L'image est belle et fraternelle. Mais pas sûr qu'elle passe au sein de la population réunionnaise, loin d'être dupe sur le passé et le passif entre certains de ces élus. C'est que les électeurs ont changé. Le soutien d'un maire n'est plus la garantie d'une victoire acquise, loin de là. Tout le monde le sait dites-vous ? Pas certains élus visiblement... (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Didier Robert réussit son pari d’unir "les droites et les centres" -

Didier Robert a donc réussi le pari de rassembler derrière lui les principales forces de droite et du centre de La Réunion, allant du président des Républicains, Michel Fontaine, à Bruno Domen, ancien protégé de Thierry Robert, et même André Thien Ah Koon qui vogue entre la droite et la gauche au gré des opportunités. Bref, Didier Robert n’en était pas peu fier ce mardi 4 mai à Bras-Panon, lorsqu’il retrouvait autour de la table tous ces élus qui, comme un seul homme, appelaient à soutenir le président de Région sortant.

Ce soutien était pourtant loin d’être acquis. En effet, depuis plusieurs mois, tout ce petit monde était en quête d’un plan B susceptible de permettre de mener une liste aux régionales sans leur désormais leader. En effet, entre ressentiment des uns, bilan jugé désastreux par les autres et soucis judiciaires avec notamment l’affaire dite des musées régionaux, Didier Robert était loin de faire l’unanimité.

Après avoir tenté en vain de pousser David Lorion, Cyrille Melchior, d’avoir tenté de discuter avec Nassimah Dindar et André Thien Ah Koon sur une voie secondaire à emprunter, la droite a finalement décidé de faire front uni derrière Didier Robert, faisant fi de tous les passifs.

- Didier Robert, l’ami de ses ex ennemis -

Il faut le reconnaître, Didier Robert compte parmi ses soutiens bon nombre de personnes avec lesquelles il a un ou plusieurs passifs.

A commencer le président des Républicains 974, Michel Fontaine, qui n’a jamais caché ses divergences stratégiques et politiques avec Didier Robert. Celui-là même qui avait traité le patron des Républicains de "traitre" et de "dinosaure".

Celui-là même qui avait quitté le parti et déchiré sa carte LR après le désastreux épisode de la succession de Nassimah Dindar à la présidence du Département en décembre 2017, avec l’affrontement entre Jean-Claude Lacouture et Cyrille Melchior.

Le président du Département sortant ne semble d’ailleurs pas être rancunier. Le candidat qu’il soutient désormais aux régionales a pourtant essayé de l’évincer de la présidence du Département quelques années auparavant. Didier Robert quant à lui ne semble affecté par le fait que Cyrille Melchior ait un temps eu les faveurs "des droites et des centres" pour conduire une liste face à lui.

Lire aussi : Cyrille Melchior élu président du Département

Dans ce portrait de "famille", il faut aussi parler d’André Thien-Ah-Koon qui est d’ailleurs, d’une certaine manière, le père spirituel de Didier Robert. Il l'a mis sur le devant de la scène politique en lui cédant l’écharpe de maire, en 2006, pour purger sa peine d’inéligibilité. Une écharpe qu’il ne retrouvera qu’en 2014, après un combat acharné… contre Didier Robert et ses soutiens, qui avaient entre temps tourné le dos au "père spirituel". Aujourd’hui, la hache de guerre semble enterrée, père et fils ont décidé de faire route ensemble, après plus de 10 ans de déchirement.

Bruno Domen fait aussi partie de ces ex-ennemis devenus amis. Le maire de Saint-Leu avait, rappelons-le, piloté la campagne de Thierry Robert aux Régionales de 2015. Une campagne marquée par un violent affrontement entre l’ancien maire de Saint-Leu et le "ti kok" Didier Robert. Cela semble désormais faire partie du passé, Didier Robert et Bruno Domen ayant choisi la voie de "l’union" dans l’intérêt supérieur des Réunionnais.

Que dire de Jean-Paul Virapoullé, l’autre "traître" et "dinosaure" qui apparait également sur la photo de famille des droites et des centres ? L’ancien maire de Saint-André avait déjà essuyé le courroux de Didier Robert lors des régionales de 2010. Puis une seconde fois fin, lors de l’élection de Cyrille Melchior à la tête du Département. Cela avait amené le président de Région sortant à sanctionner Jean-Paul Virapoullé en lui retirant ses délégations d’alors. Les deux hommes ne semblent pas avoir la rancune tenace et se retrouvent donc en 2021 sous la même bannière, pour "faire gagner La Réunion".

- Le soutien des maires ne peut pas garantir une victoire -

Beaucoup s’interrogent sur la sincérité de cette union compte tenu de tous ces passifs.  "C’est davantage une union de circonstance qu’une union de projet, personne ne saurait avaler ça", avance un observateur de la vie politique locale. Plusieurs élus de droite, sous couvert d’anonymat, n’avaient d’ailleurs pas manqué de fustiger cette alliance, préférant se concentrer sur les départementales plutôt que de faire campagne pour Didier Robert.

Lire aussi : Régionales : la drôle de stratégie de la droite péi

Reste à voir comment la population va réagir face à cette "union des droites et des centres". Les précédentes élections municipales ont démontré que les Réunionnais avaient changé leur logique de vote. Le vote pour un parti ou un camp a fait long feu. Les alliances contre nature sont aussi fortement sanctionnées.

C'est que les temps ont changé. Le vote en faveur du candidat soutenu par le maire est révolu. Les maires n’ont plus la même influence que par le passé, que ce soit au sein des employés communaux qu’au sein de la population de la commune. Croire que s’afficher avec pléthore de maires peut garantir un vote massif des administrés, c’est se bercer d’illusion et croire encore aux méthodes d’un ancien temps. 

Les Réunionnais semblent rechercher de la sincérité, de la cohérence, des projets de fond, de la probité. Ils semblent lassés par les alliances de circonstances, les retournements de vestes et la trahison. C’était d’ailleurs le message qui avait été lancé en 2018, lors de la crise des gilets jaunes.

Un message qui semble avoir été guère entendu par certains élus locaux. Ils risquent de d'apprendre à leurs dépens une leçon donnée par des électeurs tentés par un vote sanction ou par l'abstention.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

28 Commentaire(s)

Do974, Posté
Avec ces personnes de la liste de Didier Robert avec une casserole au ....... En cas de victoire la première réunion des élections régionales se déroulera à la prison de "Domenjod"
Ouais , depuis son mobile , Posté
On vous présente les, Achetés et les vendus.
Coq noir , Posté
I reste robert 1 an pour être à ce piste riskab, après fontaine ec TAK i fé vole à li ! Robert koi qu'il en soit ou sa sorte si la scène politique avec déshonneur, honte et problèm la zistice
ERIC, Posté
Aucune femme sur la photo de famille: le machisme est bien une valeur de droite.
Papillon diurne, Posté
Le système de la représentation en France est loin d'être parfait..., loin de là ! Cependant, c'est le seul que nous avons pour grosso modo exprimer ce que nous pensons ou voulons => il est toujours préférable de choisir le moins pire que de laisser le pire rempiler ad vitam æternam... Le mieux, bien sûr serait de s'engager, a minima militer, au lieu de se plaindre toute sa vie... surtout derrière un écran de smartphone ou d'ordinateur...Tout changement demande effort [quotidien] et donc a un prix...
Babouk loswoir, Posté
La plupart du temps, les gens font tout pour avoir du pouvoir et ils sont prêts à faire n'importe quoi pour s'y maintenir...Il n'y a que l'électeur potentiel qui pourrait contrarier ce film d'horreur...
Bizarre, Posté
Bizarre cet article.Il y a 30 nouveaux candidats sur 47, mais IPR nous dit que sont les mêmes.Alors que IPR trouve que Bello, Bédier et Leconstant, c'est du neuf (Dans quel article précisément avons-nous dit cela ? - webmaster)
VIRAPIN , Posté
Nous votons Bareigts à la source , madame était Ministre et sans casseroles. Point à la ligne.
Sevy, Posté
Je ne m'attendais pas à voir des maires s'abaisser à un tel niveau.Soutenir un Président sortant candidat sous la menace d'une condamnation, un premier vice président condamné qui va en cassation pour gagner du temps et empocher des indemnités encore quelques mois ....finalement des politiciens avides de prendre la place du calife.ça fait partie du programme mais ce n'est pas officiel.Peut on encore parler de valeurs, de convictions, de vertus face à une telle union'Et que dire du Maire de Sainte Rose une girouette qui ne donne plus la direction, tellement il change de sens.
Carton ressuscité , Posté
Je n'ai pas compris Imazpress pourquoi une élue de saint pierre a dit en 100 fois aujourd'hui lors de la présentation des colistiers à sainte marie : " pas besoin avoir honte être sur la liste, pas besoin avoir honte...... ". Donc dans l'arrière cuisine zot la honte de zot ( entre Olivier Riviere bientót inéligible, Didier Roberte bientôt inéligible, Nirlo baiseman i guette à lu garde koi mi di à zot, Nadia RAMASSAMY à la une du jir où le fisc i veille à elle comme de lait sud' feu, ...., morel défend les intérêts du président de region donc conflit d'intérêt d'être sur une liste comme celle ci), vous pensez réellement que la population est si dupe de voter pour de tels phénomènes '''''' Surtout que notre ami et président des républicains fait en dessous pour d'autres candidats...... le 19 ça va exploser en plein vol, le 19 juin Imazpress - Et ce qui fait rire c'est que cette élue de saint pierre nous a bien fait comprendre qu'ils ont honte de leurs liste et d'eux mêmes mouahhhhhhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Sophie, depuis son mobile , Posté
Une unité de façade qu il vas falloir ravaler c est dur d abandonner le pouvoir même si la justice prononcé son inegibilite qui tout se passe bien la justice et les différents recours devraient si la justice est juste confirmer et amplifier les sanctions afin que ces élus ne soient plus des bons justiciables et qu il soit mis fin au pillage des fonds publics par nos élus .
Ginot , Posté
on n est en démocratie,chacun et libre de choisir, aucun élu,maire .n est présent dans l isoloir,vite lu,vite oublié votre tribune , les électeurs feront leur choix, pas la peine de dénigrer les candidats, les citoyens n aiment plus çà...
Cococue, Posté
Didier maudit
GERARD97460, Posté
L'équipe des DALTONS de la Réunion qui sont au pouvoir depuis plus de 30 ans, un peu comme les dictateurs africains.Si ils sont de nouveau élus, la Réunion continuera à reculer.Vivement que les réunionnais ouvrent grand leurs yeux pour faire avancer cette île une bonne fois pour toute.Ces mêmes élus sont à tous les postes de gouvernance de notre île et les réunionnais ne voient pas ça.Arrêtons le massacre de notre île, surtout avec cette droite rétrograde d'un autre temps..J'espère qu'il y aura vraiment du changement à la fin du mois de Juin..Mais j'ai un très fort doute pour cela..
Les masques ne tombent pas'., Posté
C'est une bande de picsous masqués !Limite une mafia qui soutient le un indéfendable leader !Beurk beurk beurk'.
HULK, Posté
Une question interpelle : que rechercheront les citoyens qui voteront pour Didier ROBERT si ce dernier est condamné à de l'inéligibilité dans une semaine' Il fera appel, certes. Mais le fonds' Alors ces gens seront des complices d'un repris de justice.Quelle belle image de la démocratie dont on se gargarise. Au fonds les gens méritent largement ce qu'ils subissent.Quand on voit la bande d'incapables méprisants qui nous gouvernent nous étonnons pas qu'il y ait autant de morts du COVID et de gens qui souffrent.Les politiciens n'ont aucun respect pour l'intérêt général. Mais nous les élisons, alors ils sont légitimes pour nous écraser.
Fabrice , Posté
Moi je suis mon maire concernant les Régionales car il est plus à même que moi de traiter les dossiers qui sont concomitants aux développements de ma commune et de notre Région.
Haha, Posté
Petit test: combien de condamné par la justice sur la photo'
7AC, Posté
Ali Baba et les 40 v......
Jolaracaille, Posté
Magnifique panier de crabes...A vomir !!!...
Torti, Posté
Photo de famille ' Mais où sont les femmes '
Polirun, Posté
L'abstention n'est pas une solution, car elle n'influe en rien les résultats d'une élection. Pour agir concrètement, seul le vote est la solution, car les personnes en poste ne partent jamais d'elles-mêmes. Pour choisir en conscience, je pense qu'il faut analyser les propositions et le parcours politique. Participer à élire un candidat ou une candidate qui est mêlée, de près ou de loin, à des affaires louches est risqué...
La vérité si je mens !, Posté
Faible participation ces élections départementales , régionales 2021 réservent des surprises 'Pourquoi pas !
Didier Barbelivien, Posté
Cet article est trop marrant ! Imaz Press auriez vous peur que DR passe ' J'en ai bien l'impression, comme si toute votre propagande anti-DR était entrain de prendre un sérieux plomb dans L'Aile avec ces alliances. Du coup, si au soir du 20 Juin, on retrouve DR en tête est ce que ça voudrait dire que l'article était à charge ' Est ce que ça voudrait dire que vous avez peur pour vos espaces pubs ' Est ce que ça voudrair dire que vous allez continuer à vous acharner encore 5 ans de plus. Je pense qu'il est temps d'aller dans une autre Direction, en faisant amende honorable et faire table raz du passé. Pour le bien de votre média.. Ça en devient risible le parti pris. Je vous propose de faire un article l'histoire de l'institution Région Réunion, en parlant concrètement des actions des uns et des autres en faisant un baromètre. Proposition/ réalisation/visibilité comme tableau de marche... Et vous allez voir qu'il y a un déficit réel d'objectivité de votre part. Mais la faute à qui ' Quand on montre ce que l'on fait, on s'expose à la critique mais quand on sanctuarise les choses et qu'on ferme toute possibilité de critique, on est tout simplement protegé et ce sont bien deux stratégies différentes qui font qu'on comparé deux choses qui ne sont pas comparables. J'espère que vous allez vraiment réfléchir à la possibilité d'ecrire cet article.
Chiche, Posté
Le message des gilets jaunes c'était aussi un truc du style : surtout pas de politique, nous veux pas! Et la banna l'a fait acheter à zot comme pou un bout de pain
Bois d'olive, Posté
Jean marie VIRAPOULLE avait tous les soutiens à ses côtés pour les municipales ( nassimah s'est déplacé e, Didier et fontaine, plus les parlementaires). Vous avez vu le résultat merdique Imazpress ''''' Ti Bedier n'avait aucun poids lourd à ses côtés, la fou le pauvre VIRAPOULLE quatre pattes, donc Didier ne comprends pas que ces maires sont là pour le faire perdre! Nous population, du côté de saint pierre on nous demande de voter Bareigts, merci Monsieur fontaine, on vous love!
Jeanbon, Posté
Messieurs les journalistes, soyez sympas, ajoutez une pancarte sur chacun des protagonistes de votre image de groupe, sur laquelle vous inscrivez le nombre de mises en cause, d'examens, condamnations de ces tous ces oiseaux !
Louis, Posté
Vaut mieux en rire l'article !! Imaz press la peur le bougue i repasse. Trop fort. Vive le pognon