[VIDEO] Un appel à la grève est lancé :

Les salariés de la Poste en ont "ras-le-bol"


Publié / Actualisé
Les salariés de La Poste ont déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible à partir mardi 18 mai 2021. En cause des suppressions d'emploi, des contrats d'embauche plus précaire, des changements d'organisations des bureaux et l'annulation des chèques noël ou de la prime Covid. Les syndicats prévoient de manifester dans les rues de Saint-Denis. Le cortège partira mardi à 9 heures du Petit marché de Saint-Denis pour rejoindre la Direction régionale de la Poste dans le Carré piéton à Saint-Denis(Photo : ipreunion.com)
Les salariés de La Poste ont déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible à partir mardi 18 mai 2021. En cause des suppressions d'emploi, des contrats d'embauche plus précaire, des changements d'organisations des bureaux et l'annulation des chèques noël ou de la prime Covid. Les syndicats prévoient de manifester dans les rues de Saint-Denis. Le cortège partira mardi à 9 heures du Petit marché de Saint-Denis pour rejoindre la Direction régionale de la Poste dans le Carré piéton à Saint-Denis(Photo : ipreunion.com)

En réponse à l'appel de grève des postiers métropolitains, l'intersyndicale  CGTR FAPT - CFDT S3C - FO COM - SUD PTT prévoit une marche mardi 18 mai 2021 à Saint-Denis. Les responsables des syndicats de plus de 90% des postiers de l'ile appellent les Réunionnais a manifester pour que "La Poste apporte de réelles solutions".

"Les salariés de La Poste n'en peuvent plus, depuis 2017, les suppressions de poste et les réorganisations de l'entreprise dégradent leurs conditions de travail" note l'intersyndicale. "Avec un effectif moindre, on doit faire un travail de qualité, ce n'est plus possible. C'est une situation dramatique à La Poste" plaide Loic Désirée, porte-parole de l'intersyndicale.

"Cette année plus de 100 emplois ont été supprimés" précise Bruno Aporchat secrétaire Sud PTT Réunion. "La direction développe la précarisation en embauchant des Intérims et des CDD" ajoute-tiil. Selon les délégués syndicaux, représentants la majorité des postiers cette situation "n'est plus tolérable et dramatique".

Face à l'argument de la baisse du volume de courrier, les facteurs estiment que leurs activités se diversifient. "De nombreux postiers sont devenus postiers-guichetiers et les horaires d'ouverture des bureaux de poste sont réduites. Les postiers font face aux mécontentement des usagers et les incivilités augmentent" déplore l'intersyndicale. "Un facteur aujourd'hui ne peut plus avoir de lien avec les habitants" note un syndicaliste.

"Nouvelle preuve de l'abandon par la direction des valeurs humaines" de La Poste pour les salariés : le non-versement du prime Covid et l'abandon des chèques Noel destiné aux enfants. "On ne peut pas exprimer le mépris autrement" soupire Loic Désirée.
 

Regardez l'interview de Loic Désirée, représentant de l'intersyndicale de la Poste

 

   

9 Commentaire(s)

Vous vous rattrapez , depuis son mobile , Posté
En attendant vous vous rattrapez : 0 passage le samedi , et nos colis sont volés, non livrés , éventrés. Honte à ceux qui font ça à la poste
Jo, depuis son mobile , Posté
Se sont les syndicats avec leurs appris a la grève a répétition qui détruisent les entreprises toujours les mêmes revendications hausse des salaires et insuffisance de personnel jusqu'à ce que l entreprise soit obligé de mettre la clé sous la porte .
John , Posté
La dictature de l'Europe et la France va en défaveur des réunionnais et valorisent les grands groupes qui vont se remplir les poches encore plus, avec moins d'embauches à la clé lol lol VIVI LA FRANCE LOL
John , Posté
La France est entrain de créer du chômage de masse sur notre île
Mékoué, Posté
Camarades syndiqués, le constat que vous évoquez : sous effectifs, diminution du pouvoir d'achat, condition de travail exécrable en certaines occasions, directives insensées visant à casser le service public...., est une constante réalité depuis les années 70 au moins. Constante que la majorité du personnel d'antan et aussi d'aujourd'hui, a cru et croit bon de ne pas lutter comme il se doit pour préserver ce lien sans exception du facteur avec tous les habitants. Aucune habitation n'était à l'époque isolée, ce qui n'est plus le cas hélas. (L'actuelle pub relationnelle du facteur, et des mamies ne fait que reprendre l'existant non "codifié" de l'époque)Maintenant en ignorant superbement le prétexte et mesures COVID (imposés par une minorité contre avis des personnalités de renom de la santé), ce qui semble relèver plus d'une nouvelle stratégie de casse des entités publiques et PME (perte dans le monde de 250millions d'emplois supplémentaires) ; qui se complète avec la numérisation outrancière des services, plus aucun contact avec un service sans transiter par un robot, même pour avoir un opérateur S.A.V./dépannage à l'étranger ; de ce fait pratiquement plus aucune transaction ou opération financière est possible, sans prélèvement automatique, même pour s'acquitter de ses impôts..., donc ne pas s'apercevoir qu' en cautionnant toutes ces nouvelles directives, c'est, contribuer et construire insidieusement sa propre prison comme celle hélas des générations futures... En alertant le public, les chefs de service; professeurs, directeurs de recherche, médecins : Ch Perronne; Toubiana; Fouché; Raoult ; Montagnier ; Crabbé ; Blachier; Trotta; Toussaint: Guerin; Bourgeon; Chazournes ; Wonner..., 200 avocats et juristes pétitionnaires..., ne peuvent pas tous être des complotistes '''Camarades par ces mesures "coercitives sanitaires" à efficacité très relative, de plus privatives de liberté par le désormais "Pass'Sanitaire", s'opposant à la liberté de se faire soigner ou pas du code sanitaire de Nuremberg de 1947, (aster si ou vé bougé, fo met' piquir), il y a là quelque chose de pas clair. Faut-il sauvegarder l'entité ou pas, en évitant de continuer à maltraiter ainsi l'usager ' La question est posée, la réponse vous appartient. La concurrence est déjà apparemment positionnée''
Toto, depuis son mobile , Posté
Le déclin du service postal provoqué par les grèves successives les colis perdus je ne fais plus confiance à la poste d ailleurs je ne reçois presque plus de courrier grâce à l accès au numérique et a dématérialisation c est une bonne chose continuez à mettre a mal de ce qui reste du service postal en voie d extinction .
Jacquy, Posté
Il est effectivement regrettable d attendre des courriers et ou colis qui n arrivent jamais.Avant de bloquer le système en faisant la grève les syndicats devraient nous expliquer pourquoi les délais d acheminement sont extrêmement long (le Covid à bon dos) et pourquoi les facteurs passent leur temps à distribuer des publicités 'Merci d une réponse éventuelle.
John , Posté
La Poste c'est bien un groupe français qui le gère il me semble! Les entreprises françaises se croient intouchables à mes yeux, nos élus font quoi à l'Assemblé National pour défendre les intérêts du peuple en souffrance
John , Posté
C'est une honte pour la Poste je trouve La dégradation de la Poste ou de la Banque Postale à la Réunion c'est une honte française je trouveÀ la Poste il y a de moins en moins d'embauches et de conseillers clientèles dans les banques pour recevoir la clientèle lol Les clients de la Banque Postale ou de la Poste sont traités comme de la marchandises et non comme des clients...Un honte française je trouve sur notre île Les clients payent de plus en plus le prestations à la Poste ou à la Banque Postale et il y a aucun service pour les clients...Il faut viré le Directeur de la Poste je pense