Virus :

Malgré une vaccination massive, le Covid-19 ne lâche toujours pas les Seychelles


Publié / Actualisé
Les Seychelles ont déployé cette semaine toutes leurs ressources pour communiquer sur la situation du Covid L'archipel, qui est parmi les premiers pays en terme de vaccination, connaît paradoxalement une hausse du nombre de personnes infectées. Les Seychelles ont été le premier Etat africain à débuter, en janvier, un programme de vaccination massif (Photo r/www.ipreunion.com)
Les Seychelles ont déployé cette semaine toutes leurs ressources pour communiquer sur la situation du Covid L'archipel, qui est parmi les premiers pays en terme de vaccination, connaît paradoxalement une hausse du nombre de personnes infectées. Les Seychelles ont été le premier Etat africain à débuter, en janvier, un programme de vaccination massif (Photo r/www.ipreunion.com)

Au Département seychellois de la santé, on explique que 70 % les personnes infectées dans le pays sont des gens qui n’ont pas pris de vaccin ou sinon juste une seule dose, et que parmi les autres 30 %, les gens venaient de recevoir leur deuxième dose.

Les Seychelles comptent actuellement 2 739 cas actifs de la Covid-19 et ont enregistré 32 décès. Sur l'augmentation des cas de coronavirus malgré les taux de vaccination élevés, le commissaire à la santé publique, le Docteur Jude Gedeon a déclaré que cela avait été soulevé lors d'une conférence de presse de l'OMS à Genève.

"Nous avons déjà effectué un travail de terrain pour une nouvelle évaluation pour trouver ce qui se passe. Nous avons des idées, mais lorsque des gens du monde entier l'examinent, cela rend les choses transparentes, "a dit Docteur. Gedeon. Il a ajouté que d'autres échantillons seront prélevés afin d’être testés dans les prochains jours pour vérifier s'il existe d'autres variantes dans le pays.

L'autorité sanitaire des Seychelles est convaincue que les vaccins Sinopharm est Covishield administrés à sa population sont efficaces. Le Docteur Jude Gedeon, a insisté lors d'une conférence de presse que, jusqu'à présent, l’archipel n'a pas enregistré de cas où une personne ayant reçu les deux doses est décédée. "Ce que les gens ne réalisent pas, c'est que si nous n'avions pas atteint le taux de vaccination actuel, notre situation aurait été bien pire", a-t-il déclaré.

Un total de 69 708 personnes de la population ciblée de 70 000 habitants a reçu une première dose de Sinopharm ou de Covishield, soit 99,6 % de l'objectif, tandis que 61 360 personnes ont reçu les deux doses. L'autorité sanitaire a confirmé qu'elle n'exclut pas une éventuelle troisième dose de Sinopharm, mais que celle-ci sera basée sur les directives de l'Organisation mondiale de la santé.

- Le vaccin Spoutnik bientôt utilisé -

Le commissaire à la santé publique a également annoncé l’utilisation d’un troisième vaccin. Il s’agira du vaccin Spoutnik de fabrication russe qui sera mis en place dans les prochaines semaines après que les Seychelles ont reçu des informations sur leur certificat d'analyse.

Le Docteur. Gedeon a déclaré que le vaccin Spoutnik est conservé à -18 degrés Celsius et qu'une fois décongelé, il doit être administré dans les deux heures. Cela signifiera que le vaccin sera administré uniquement sur l'île principale de Mahé. "La priorité sera donnée aux personnels de santé qui n'ont pas été en mesure de prendre d'autres vaccins " a déclaré le directeur général de l'Agence des soins de santé, Danny Louange.

Depuis la semaine dernière le pays a durci les mesures de restrictions pour deux semaines. C’est la semaine prochaine, que les autorités sanitaires décideront de savoir si elles retirent ou prolongement les mesures. Toutes les écoles ont reçu l’ordre de rester, fermer une semaine de plus.

Les restrictions réintroduites comprennent la fermeture anticipée des magasins, des bars et des casinos, une interdiction des rassemblements de commémoration, des spectacles, des activités sportives de groupe et des conférences.

Le couvre-feu à 23 heures restera en vigueur.

rv/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Kanou , Posté
Si on lit l'article, il ne reflète pas le titre qui crée une désinformation. Il précise tout de même et ça me semble important que sans la vaccination, la situation serait pire aux Seychelles!!!
Totoro, Posté
Vaccinés avec les vaccins chinois "efficaces à 48%"...