13 agréments d'aides financières approuvés :

Plus d'un million d'euros pour la gestion de l'eau à La Réunion


Publié / Actualisé
Le Conseil d'administration de l'Office de l'eau s'est réuni ce mercredi 19 mai 2021 pour approuver 13 agréments d'aides financières et plusieurs actions pour les milieux aquatiques, l'eau potable et l'assainissement à La Réunion. Les aides en question sont versées entre autres au TCO, à la Créole, la Civis, la Cinor, la Casud. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Office de l'eau Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le Conseil d'administration de l'Office de l'eau s'est réuni ce mercredi 19 mai 2021 pour approuver 13 agréments d'aides financières et plusieurs actions pour les milieux aquatiques, l'eau potable et l'assainissement à La Réunion. Les aides en question sont versées entre autres au TCO, à la Créole, la Civis, la Cinor, la Casud. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'Office de l'eau Réunion. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Le Conseil d’administration de l’Office de l’eau Réunion, établissement public local rattaché au Département, s’est réuni ce mercredi 19 mai 2021, sous l’égide de M. Patrick Malet, président délégué de l’Office de l’eau Réunion. Entre autres décisions, treize agréments d’aides financières et des actions en lien avec la caractérisation de l’état des masses d’eau ont été approuvés.

Le TCO obtient une subvention de 60.000 euros pour la réalisation de sa stratégie de gestion des milieux aquatiques dans le cadre de la compétence de gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations.

La Créole obtient une aide globale d’environ 250.000 euros pour 6 opérations de travaux de renouvellement de réseaux d’eau potable sur divers secteurs de la commune de Saint-Paul.

La CIVIS est aidée à hauteur de 75.000 euros pour la réalisation d’une étude complémentaire dans le cadre de son schéma directeur d’assainissement des eaux usées.

La CINOR obtient plus de 355.000 euros d’aide pour 3 opérations visant la réalisation de travaux sur des réseaux d’eaux usées de son territoire et 300 000 euros ont été attribués dans le cadre d’un projet structurant d’eau potable dans les hauts de Sainte-Marie.

Enfin, la CASUD bénéficie de 5.000 euros d’aide pour l’acquisition d’un logiciel métier relatif à l’assainissement non collectif.

Parmi les autres sujets à l’ordre du jour, la préservation de la biodiversité aquatique fait l’objet de deux partenariats de recherche et développement qui ont été approuvés par les membres du Conseil d’administration en ce qui concerne :

- La mise au point d’un outil d’évaluation biologique des étangs côtiers de La Réunion, en partenariat avec les bureaux d’études OCEA Consult’, MicPhyc et ARTEMIS ;
- L’étude des populations d’invertébrés aquatiques des cours d’eau des hauts de La Réunion, en partenariat avec le bureau d’étude OCEA Consult’.

   

1 Commentaire(s)

Romuald, Posté
Des aides de l'Office de l'eau aux différentes communautés intercommunales, issues de prélèvements opérés sur nos factures d'eau... mais qui n'ont toujours pas pour effet de nous faire bénéficier d'une eau potable sans goût et sans odeur !Quelle arnaque !