447 infractions relevées ce week-end :

Positif au cannabis et aux amphétamines, il est arrêté avec un permis suspendu depuis 6 mois


Publié / Actualisé
En tout, 447 infractions ont été relevées par les forces de l'ordre ce week-end de Pentecôte : 188 du côté des policiers et 259 du côté des gendarmes. La gendarmerie fait également part de l'arrestation d'un conducteur multirécidiviste, positif au cannabis et aux amphétamines, alors que son permis était suspendu depuis six mois. Sa voiture a été placée en fourrière. Nous publions ci-dessous le communiqué de la gendarmerie de la police (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
En tout, 447 infractions ont été relevées par les forces de l'ordre ce week-end de Pentecôte : 188 du côté des policiers et 259 du côté des gendarmes. La gendarmerie fait également part de l'arrestation d'un conducteur multirécidiviste, positif au cannabis et aux amphétamines, alors que son permis était suspendu depuis six mois. Sa voiture a été placée en fourrière. Nous publions ci-dessous le communiqué de la gendarmerie de la police (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Du côté de la police

Les effectifs de police de la direction départementale de la sécurité publique de La Réunion ont réalisé sur le département 26 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 21 au 24 mai 2021 permettant de relever 188 infractions soit 14 délits dont :

- défaut d'assurance : 08
- défaut de permis de conduire : 04
- refus d'obtempérer : 02

111  fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 108 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 06
- défaut de port de casque : 02
- défaut d'équipement : 08
- défaut de contrôle technique : 17
- autres : 075

• Du côté de la gendarmerie

Au cours de ce long week-end de Pentecôte, les effectifs de l’escadron départemental de sécurité routière de La Réunion ont été engagés, sur l’ensemble des axes du département, en vue de multiplier les postes de contrôles et sécuriser les déplacements de l’ensemble des usagers de la route. L’effort a été particulièrement porté sur les conduites addictives, les vitesses et les fautes de comportements.

OPÉRATION RETOUR SUR LES LIEUX DU DRAME :

Le 17 avril 2021 à 09h30, sur la RN2002, un jeune conducteur perd le contrôle de son véhicule dans un virage et vient percuter un véhicule circulant sur la voie opposée, provoquant le décès de la conductrice. Cet accident ayant fortement ému la population, une opération " retour sur les lieux du drame " a été mise en place conjointement entre la compagnie de St Benoît et l’EDSR, le 22 mai 2021. Au cours de ce service, 58 infractions ont été relevées par les militaires, dont 46 vitesses excessives, 2 alcoolémies, 2 conduites sous stupéfiants, 2 défauts de permis de conduire, 1 défaut d’assurance, 2 ceintures enfants, 2 défauts d’équipement deux-roues, 1 non respect des distances de sécurité ...ayant motivé, 5 immobilisations de véhicules et 3 mises en fourrières administratives.


    BILAN SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

    NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS: 35

    NOMBRE D INFRACTIONS : 259

    NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 16

    NOMBRE D’ALCOOLÉMIE : 14

    NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 11

    NOMBRE D’IMMOBILISATION FOURRIÈRE:  30

    NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 5

    NOMBRE DÉFAUT PERMIS,  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 7

    NOMBRE DE VITESSES : 169 dont 8 avec interception

    NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 6

    NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 8

    NOMBRE NON RESPECT PRIORITE : 14

    NOMBRE NON PORT CASQUE ET ÉQUIPEMENT : 6

    NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 4

    NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT VÉHICULE CONFORME : 5

    ...

    FAIT PARTICULIER :

Vendredi 21 mai 2021 à 11 heures, les motocyclistes de la BMO de RSL, en patrouille sur le secteur des Avirons, interceptent et contrôlent un véhicule. Les vérifications entreprises sur le conducteur permettent de constater que ce dernier fait l'objet d'une suspension de 6 mois de son permis de conduire pour des faits de conduite en ayant fait usage de stupéfiants en date du 22 janvier 2021. Sur les lieux du contrôle, les militaires procèdent à de nouveaux dépistages, qui se révèlent alors positifs au cannabis et aux amphétamines... Au regard de ces nouveaux délits, le véhicule a fait l'objet d'une mise en fourrière immédiate et le conducteur récidiviste sera convoqué ultérieurement devant les magistrats.

   

3 Commentaire(s)

Payet, depuis son mobile , Posté
C'est très bien. Il faudrait aller plus loin. Saisir et revendre le vehicule une fois mis en fourrière. On a beau faire de la prevention mais ol u a toujours des têtes brûlées .Et ceux qui se croient au dessus des lois. Du travail en perspective pour les auto ecoles..
Cousin, Posté
et la pollution ''' toujours rien la pollution tue et les 205 ,306,les seat etc.... qui roulent gros nuage noir pas de problème' heureusement qu il y a le cannabis pour faire du chiffre https://www.stoplaprohibition.fr/
RIPOSTE974, Posté
Des chiffres toujours des chiffres . Cette police française péi est allée faire son marché au super marché du goudron , en remplissant à tout va les carnets de PV . La semaine ça sommeille .