Fête des mères ce dimanche :

Dans les écoles, une "fête des parents" pour inclure toutes les familles


Publié / Actualisé
Ce dimanche 30 mai 2021, on fête les mamans. L'occasion de se rassembler autour d'un bon repas en famille, sans oublier fleurs, chocolats ou les traditionnels colliers de pâtes... Mais depuis quelques années aussi, dans les écoles, la fête des mères et la fête des pères font place à la fête des parents. Un léger changement de tradition pour s'adapter aux réalités familiales : départ d'un parent, familles monoparentales, homoparentales, décès... Pour ne créer aucun mal-être chez les enfants. Un papa vivant dans l'Hérault a d'ailleurs écrit au président de la République pour demander la création officielle d'une fête des parents. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce dimanche 30 mai 2021, on fête les mamans. L'occasion de se rassembler autour d'un bon repas en famille, sans oublier fleurs, chocolats ou les traditionnels colliers de pâtes... Mais depuis quelques années aussi, dans les écoles, la fête des mères et la fête des pères font place à la fête des parents. Un léger changement de tradition pour s'adapter aux réalités familiales : départ d'un parent, familles monoparentales, homoparentales, décès... Pour ne créer aucun mal-être chez les enfants. Un papa vivant dans l'Hérault a d'ailleurs écrit au président de la République pour demander la création officielle d'une fête des parents. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Une fête des parents pour inclure tous les enfants et toutes les familles sans distinction : c'est la demande que font certains parents depuis plusieurs années déjà. A quelques jours de la fête des mères, le débat revient sur la table, comme tous les ans.

Cette année, un papa vivant dans l'Hérault en Métropole a décidé d'écrire directement à la présidence de la République pour expliquer ses idées. Pour lui séparer fête des mères et des pères "stigmatise de nombreux enfants", comme il l'indique auprès de France 3. Pour faire "évoluer les mentalités", il a écrit une lettre au président de la République.

Actuellement le choix est plus ou moins laissé à l'enseignant de faire faire des cadeaux séparés aux enfants pour leurs parents (fête des mères puis fête des pères). Ce papa vivant dans l'Hérault souhaite que le choix ne soit plus laissé aux professeurs mais qu'une "fête des parents" soit validée et officialisée à l'école. "Cette liberté laissée aux professeurs des écoles ne simplifie pas le problème d’autant qu’ils se trouvent très partagés sur ce sujet" écrit-il dans sa lettre.

- Les familles évoluent -

Un point de vue renforcé par le fait que les familles évoluent et qu'elles soient plus diversifées aujourd'hui, ou en tout cas que leur diversité soit rendue plus visible. Les familles homoparentales sortent peu à peu du tabou et beaucoup s'estiment rejetées quand on parle de fête des mères ou des pères.

C'est sans compter aussi sur les nombreux cas d'enfants n'ayant plus qu'un seul parent, et dont le père ou la mère est absent, voire décédé. Dans les rangs des "contre" on entend aussi que supprimer ces fêtes différenciées éviterait de voir fleurir comme chaque année de nombreux cadeaux genrés : aspirateurs et autres accessoires de ménage ou de cuisine pour les mamans... eau de cologne, bouteille de vin, rasoir ou n'importe quel autre symbole dit "viril" pour les papas.

Lire aussi - La fête des pères, l'occasion en or d'acheter un nouveau déodorant

Lire aussi - Fête des mères : les cadeaux à ne pas offrir

Du côté des pour des voix s'élèvent pour demander à ne pas "invisibiliser" les mères, des femmes dont le rôle quotidien est encore trop souvent sous-évalué et dont la charge dans la plupart des familles est colossale.

Et vous qu'en dites-vous ? Faut-il instaurer une véritable fête des parents plutôt que celles des mères et des pères à l'école ? Faudrait-il également l'inscrire pour de bon dans le calendrier ? Donnez-vous vos avis en commentaire.

En attendant, nous souhaitons bien entendu une très belle fête à toutes les mamans... mais aussi à tous les parents.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Bonne fête aux mamans de IPR, BISES
Citoyenne, Posté
Je suis consternée de voir tant d'inepties. Oui, c'est dommage que des ptits bout de chou dont le parent est décédé de voir que les autres ont leurs 2 parents. Mais, n'est-ce pas le moment de leur apprendre la réalité de la vie au lieu de la repousser et de créer un mal être sur des non dits' Encore une fois, des bien pensants imposent leur volonté à l'Ecole. A ce rythme là, autant tout interdire aux quelques familles traditionnelles. Et tout cela au nom de... quoi déjà' l'Egalité' LOL