Sécurité routière :

Deux conducteurs positifs aux stupéfiants alors qu'ils transportaient des enfants


Publié / Actualisé
Les policiers et les gendarmes donnent le bilan des contrôles routiers effectués ce week-end. Les policiers ont relevé 70 infractions et les gendarmes 255. La gendarmerie fait état de deux conducteurs, tous deux contrôlés positifs aux stupéfiants alors qu'ils transportaient des enfants. Nous publions ci-dessous les communiqués de la police et de la gendarmerie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les policiers et les gendarmes donnent le bilan des contrôles routiers effectués ce week-end. Les policiers ont relevé 70 infractions et les gendarmes 255. La gendarmerie fait état de deux conducteurs, tous deux contrôlés positifs aux stupéfiants alors qu'ils transportaient des enfants. Nous publions ci-dessous les communiqués de la police et de la gendarmerie. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Du côté de la police

Les effectifs de police de la direction départementale de la sécurité publique de La Réunion ont réalisé sur le département 10 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 28 au 30 mai 2021 permettant de relever 70 infractions soit 13 délits dont :

- conduite sous l'empire d'un état alcoolique : 2 (taux compris entre  0,07 et 1,19 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 4
- défaut de permis de conduire : 4
- refus d'obtempérer : 3

31 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 57 autres diverses contraventions au code de la route dont :

- feu rouge / stop / priorité : 9
- défaut de port de casque : 1
- défaut d'équipement : 1
- défaut de contrôle technique : 3
- autres : 40

• Du côté de la gendarmerie

Tout au long du week-end, les motocyclistes de l’EDSR, renforcés des effectifs de la réserve opérationnelle, sont intervenus en appui des effectifs des militaires des compagnies de gendarmerie, pour multiplier les services et les postes de contrôles routiers. En portant l’effort sur les conduites addictives, les vitesses et les refus de priorité :

BILAN SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

NOMBRE DE SERVICES RÉALISÉS: 27
NOMBRE D INFRACTIONS : 255
NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 21
NOMBRE D’ALCOOLÉMIE : 11
NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 17
NOMBRE D’IMMOBILISATION FOURRIÈRE:  40 dont 10 fourrières
NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 19
NOMBRE DÉFAUT PERMIS,  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 6
NOMBRE DE VITESSES : 109 dont 12 avec interception
NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 13
NOMBRE D’USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 29
NOMBRE NON RESPECT PRIORITÉ : 6
NOMBRE NON PORT CASQUE ET ÉQUIPEMENT : 6
NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 3
NOMBRE DE DÉFAUT ÉQUIPEMENT VÉHICULE CONFORME : 6
NOMBRE DE CIRCULATION INTERDITE SUR VOIES RÉSERVÉES AUX BUS : 10

FAITS PARTICULIERS :

Samedi 29 mai 2021, à 12h00, sur la RN 2, secteur Sainte Marie, les motocyclistes de ST Benoit interceptent un conducteur, qui cumule 3 délits, dont une conduite sous stupéfiants, un défaut de permis de conduire et un défaut d’assurance. Son véhicule est immédiatement immobilisé et placé en fourrière. L'intéressé qui transportait à son bord un enfant en bas âge, sera prochainement convoqué devant les magistrats.

Le même jour, à 21h00, sur le secteur de Gillot, une conductrice qui transporte ses enfants sous l’emprise de stupéfiants et d’alcool, reproche aux gendarme ce genre de contrôle, car elle ne trouve rien d’anormal dans son comportement... Son véhicule a été placé en fourrière sur le champ. Elle sera convoquée ultérieurement, pour s’expliquer sur les faits, en vue de renseigner précisément les magistrats, sur son interprétation du code de la route.

   

1 Commentaire(s)

John , Posté
La France empêche le développement de notre île c'est pas normal