Eruption du Mont Nyiragongo :

RDC : la Croix-rouge active la Piroi pour venir en aide aux déplacés


Publié / Actualisé
Suite à l'éruption du Mont Nyiragongo (RDC) le 22 mai 2021 près de la ville de Goma, à l'est du pays, la Plateforme d'intervention régionale de l'océan Indien (PIROI) a été activée par la Croix-Rouge. 40 tonnes de matériel, composé de 2 000 kits d'abris d'urgence et 4 000 bâches sont attendus. Un avion, spécialement affrété par la Croix-Rouge française au départ de La Réunion, décollera mercredi 2 juin à destination de l'aéroport international de Kigali, au Rwanda. Nous publions ci-dessous le communiqué complet (Photo d'illustration : AFP)
Suite à l'éruption du Mont Nyiragongo (RDC) le 22 mai 2021 près de la ville de Goma, à l'est du pays, la Plateforme d'intervention régionale de l'océan Indien (PIROI) a été activée par la Croix-Rouge. 40 tonnes de matériel, composé de 2 000 kits d'abris d'urgence et 4 000 bâches sont attendus. Un avion, spécialement affrété par la Croix-Rouge française au départ de La Réunion, décollera mercredi 2 juin à destination de l'aéroport international de Kigali, au Rwanda. Nous publions ci-dessous le communiqué complet (Photo d'illustration : AFP)

Deux coulées de lave ont émergé du volcan, l'une s'est dirigée vers le Rwanda à l'Est et l'autre, ayant pris la direction de la ville de Goma, a impacté 17 villages sur sa trajectoire. Face à la crainte d'une nouvelle éruption, les autorités ont ordonné l'évacuation de 80 000 ménages, soit près de 400 000 personnes. Le bilan actuel fait état de 31 morts, 24 blessés par les coulées de lave et 40 adultes et 170 enfants portés disparus.

La Croix-Rouge de la République démocratique du Congo (CR RDC) se mobilise, en coordination avec ses partenaires, notamment la Fédération Internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge(FICR), le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et les Croix-Rouge partenaires présentes dans le pays pour répondre aux besoins des populations affectées : assistance aux personnes blessées et premiers soins, évacuation des populations vers des zones sûres, distribution d’eau, sensibilisation des communautés à risques, prise en charge des enfants non accompagnés, soutien psychologique…

La Croix-Rouge française (CRf) est présente de façon constante en RDC depuis 2010, où elle mène des programmes de santé (VIH-Sida, paludisme, Covid-19, EBOLA), d’accès à l’eau et de sécurité alimentaire. Afin de faire face à cette crise de grande ampleur, la délégation de la CRF sur place est mobilisée aux côtés de la CR RDC. Elle a mis des équipements de protection individuelle à disposition des volontaires secouristes et mobilise par ailleurs un stock humanitaire à travers la PIROI afin de venir en aide aux populations sinistrées.

Dans ce cadre, la Plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien (PIROI) va acheminer 40 tonnes de matériel, composé de 2 000 kits d’abris d’urgence et 4 000 bâches. Un avion, spécialement affrété par la Croix-Rouge française au départ de La Réunion, décollera mercredi 2 juin à destination de l’aéroport international de Kigali, au Rwanda. Le matériel sera ensuite acheminé par la route vers la RDC et sera distribué sur place par les équipes des Croix-Rouge française et congolaise dans les camps de déplacés qui se sont formés autour de la ville de Saké (RDC).

Cette opération d’urgence est réalisée grâce au soutien financier du Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du MEAE (Ministère de l’Europe et des affaires étrangères).

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !