Il a été Premier ministre et Président de Maurice :

Les réactions à La Réunion suite au décès de Sir Anerood Jugnauth


Publié / Actualisé
L'ancien président et Premier ministre mauricien Sir Anerood Jugnauth est décédé ce jeudi 3 juin à l'âge de 91 ans. Elu président en 2003, il avait annoncé le 30 mars 2012, sa démission. Nous publions ci-dessous les réactions suite à l'annonce de son décès
L'ancien président et Premier ministre mauricien Sir Anerood Jugnauth est décédé ce jeudi 3 juin à l'âge de 91 ans. Elu président en 2003, il avait annoncé le 30 mars 2012, sa démission. Nous publions ci-dessous les réactions suite à l'annonce de son décès

• Huguette Bello, maire de Saint-Paul

L’ancien Premier ministre et Président de la République de Maurice, Sir Anerood Jugnauth, est mort. Il a marqué l’histoire de Maurice et de l’Indianocéanie. Il a été un dirigeant du Mouvement Militant Mauricien (MMM) aux côtés de nos amis Paul Béranger, Jean-Claude de l’Estrac, Hervé Masson... Le MMM a milité pour faire de l’océan Indien une " zone de paix " et pour le rapprochement des partis progressistes des îles du sud-ouest de l’océan Indien. Dans le prolongement de cet engagement, arrivé au pouvoir en 1982, Anerood Jugnauth Premier ministre, impulse la création de la Commission de l’océan Indien par la Conférence de Port-Louis en décembre1982.

Anrood Jugnauth a été à l’origine du développement économique de Maurice à partir des zones franches d’exportation puis de la diversification de l’économie (Finances off shore, cyber île, sea-food hub, tourisme international...). Il a donné un rayonnement mondial à Maurice, très présente dans les enceintes internationales. Il s’est battu pour recouvrer la souveraineté de Maurice sur les Chagos dans le giron mauricien et pour le retour des Chagossiens dans leur pays.

C’est avec respect que je rends hommage à ce combattant infatigable. Mes pensées vont à sa famille, à tous ceux qui l’aimaient et au peuple frère mauricien qui perd un dirigeant historique.

André Thien Ah Koon, maire du Tampon

 C’est avec une profonde tristesse que j’apprends la disparition de Sir Anerood Jugnauth, ancien Premier Ministre et Président de la République de l’Île Maurice.

Le Président Jugnauth est un ami de longue date et il est venu au Tampon deux fois avec son épouse qui effectuait des missions dans le cadre de l’UNICEF.

C’est avec respect que je m’incline devant ses actions et j’adresse à sa famille, ainsi qu’aux personnalités officielles de son pays, l’expression de mes respectueuses et sincères condoléances.

Wilfrid Bertile, ancien député
 

Sir Anerood Jugnauth est mort. Maurice perd un de ses plus grands dirigeants. Membre du Mouvement Militant Mauricien (MMM) puis fondateur du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM), combattant infatigable, il a été 6 fois Premier ministre et pendant 9 ans président de la République de Maurice.

Il est considéré comme le père du miracle économique mauricien, faisant passer Maurice d’une situation d’île à sucre à celle de Nouveau Pays Industriel grâce à un modèle d’industrialisation pour l’exportation fondé sur celui des " dragons asiatiques ". Maurice a su aussi diversifier son économie par un secteur financier off shore, par le tourisme international, par l’économie bleue ou encore par le numérique. Maurice est devenue un " modèle " pour les Petits pays Insulaires en développement (PEID)

Sir Anerood Jugnauth est devenu Premier ministre après l’accession de la gauche au pouvoir à Maurice  en 1982 . Député de La Réunion, je suis allé lui rendre une visite de courtoisie, d’amitié et de solidarité ainsi qu’à Jean Claude de l’Estrac et Paul Béranger, membres de son gouvernement. On leur doit la création de la Commission de l’océan Indien en 1982. Secrétaire général de cette organisation  de 2001 à 2004, j’ai eu maintes fois l’occasion de  rencontrer Anerood Jugnauth Premier ministre puis président de la République.

Je  présente toutes mes condoléances attristées, à sa famille, à son fils Pravind Jugnauth, actuel Premier ministre ainsi qu’au peuple mauricien et les assure de ma sympathie.

• Serge Hoareau, président de l'associations des maires

L’Océan Indien perd un Homme d’État avec la disparition du Président de l’île Maurice, Sir Anerood Jugnauth. Militant de la cause de son pays, il aura occupé les mandats les plus modestes de Conseiller Municipal aux plus prestigieux, comme celui de Premier ministre, jusqu’à devenir le Président de la République de Maurice.

Son parcours politique dans l’île Maurice post-coloniale et indépendante, ainsi que son travail pour le développement économique de son territoire sont remarquables. Son engagement fut celui d’une vie au service de son pays et de sa population.

Aujourd’hui, l’île Maurice détient un PIB par habitant supérieur à de nombreux pays africains et la stabilité de son régime politique est un exemple sur le plan international. À sa famille, ses proches et ses camarades, je leur présente mes plus sincères condoléances.

 


 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !