La levée uniquement pour les vacciné.e.s (actualisé) :

Les motifs impérieux maintenus pour les non vacciné.es précise le ministère des Outre-mer


Publié / Actualisé
Dans une interview accordée à Franceinfo ce vendredi 4 juin 2021, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a annoncé la levée des motifs impérieux à partir du 9 juin 2021, sans plus de précision. Interrogé par Imaz Press Réunion, le ministère des Outre-mer a précisé que les personnes non-vaccinées ne sont cependant pas concernées par la levée des motifs impérieux. "Les voyageurs vaccinés seront exemptés de septaine à leur arrivée, contrairement à ce qui avait été décidé précédemment, mais les personnes non-vaccinées devront toujours avoir un motif impérieux pour voyager" précise-t-il (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com) "
Dans une interview accordée à Franceinfo ce vendredi 4 juin 2021, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, a annoncé la levée des motifs impérieux à partir du 9 juin 2021, sans plus de précision. Interrogé par Imaz Press Réunion, le ministère des Outre-mer a précisé que les personnes non-vaccinées ne sont cependant pas concernées par la levée des motifs impérieux. "Les voyageurs vaccinés seront exemptés de septaine à leur arrivée, contrairement à ce qui avait été décidé précédemment, mais les personnes non-vaccinées devront toujours avoir un motif impérieux pour voyager" précise-t-il (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com) "

"Il y aura toujours une distinction entre personne vaccinée et non-vaccinée" a souligné Sébastien Lecornu, sans mentionner les motifs impérieux. Certaines modalités de voyage restent d’actualité. La présentation d'un PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant l’embarquement sera toujours obligatoire, pour les personnes vaccinées ou pas. Les personnes non vaccinées devront par ailleurs réaliser une septaine fortement recommandée.

Contrairement à ce qui a été annoncé sur notre site dans la matinée, les personnes non-vaccinées ne pourront donc pas voyager librement à partir du 9 juin. "Le Gouvernement a décidé d’adapter et de simplifier le dispositif des motifs impérieux justifiant les déplacements depuis et vers les Outre-mer, ainsi que les mesures de quarantaine, afin de tenir compte de la progression de la vaccination dans les territoires ultramarins et dans l’Hexagone" explique le ministère dans un communiqué.

"Pour la Réunion et Mayotte : entre ces territoires et l’hexagone et entre ces deux territoires, les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet) seront dispensés d’auto-isolement dans les deux sens à compter du 9 juin. Pour mémoire, les motifs impérieux pour les voyageurs vaccinés seront également levés à partir du 9 juin. Un test PCR négatif de moins de 72h avant le départ continuera à être exigé. La dérogation aux motifs impérieux accordée aux parents vaccinés s’applique également à leurs enfants mineurs accompagnants. Pour les voyageurs non-vaccinés, les motifs impérieux et l’obligation d’auto-isolement de 7 jours sont maintenus dans les deux sens".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

14 Commentaire(s)

Momo, Posté
Heureusement 2022 n'est pas loin
Maria , Posté
Signer la pétition svp, tout ceci est scandaleux !!!!http://chng.it/CVK56JCZZD
Gabouillat, Posté
Ce sera porté en justice et vous serez traduit en justice,c'est une honte ce qui se trame dans ce pays.
John , Posté
C'est comme une obligation je trouveLe vaccin ne doit pas devenir une obligation, parce-que c'est des laboratoires privés qui fabrique les vaccins et qui font pleins pleins d'argent sur la tête des citoyens.Nos élus se remplissent bien les poches avec les lobbies des trop patrons...
Eve, Posté
Les personnes considérées comme vaccinées sont celles qui ont effectué une vaccination complète depuis au moins 14 jours à la date du voyage (et quatre semaines pour le vaccin de Johnson & Johnson), précise le document.
Fafa, Posté
Les vaccinés ont plus de risque d'être porteurs de contagiosité dans les semaines suivant le " vaccin " et en particulier dans les 3 semaines après la 2 ème injection que les les non vaccinés .Résultat le variant Sudaf va donc s'exporter en MétropoleNon seulement le vaccin va booster la vague actuelle à la Réunion mais également colonisé la Métropole avec un nouveau variant !Merci qui merci Mr le Prefet
Liberté, Posté
Dans une FAQ de l'ARS ((voir lien) datant du 14 mai on peut lire à la page 5/19 on peut lire : "la vaccination est elle obligatoire ' Non, et aucune preuve de la vaccination ne peut vous être demandée". Il y a manifestement une discrimination entre vaccinés et non vaccinés. Il n'y a plus qu'à espérer que le référé liberté qui sera déposé par Me Vardin aboutira. Quid de ceux qui ont une contre indication au vaccin ' Quid des 58% de Réunionnais qui refusent le vaccin'httpp://www.lareunion.ars.sante.fr/system/files/2021-05/FAQ%20Vaccination%20ARS%20-%20Prefecture-V%20DG%202021%2005%2014_0.pdf
Question, depuis son mobile , Posté
Faudra-t-il tjs attendre 2 semaines après la 2ème dose de Pfizer pour pouvoir voyager sans motifs impérieux '
Missouk, Posté
En Europe, être vacciné suffit pour voyager librement. Pour la Réunion, on exige en plus un test PCR de 72h. La poursuite de cette logique implacable qui sévit depuis 15 mois...
HULK, Posté
Distinction ou discrimination' Il serait temps que les juges,administratif et constitutionnel se prononcent sur cette question. On sait très bien que c'est discriminatoire, puisque la vaccination n'est pas obligatoire. Si le juge admet la légalité d'une telle discrimination, alors on pourra considérer que nous ne sommes plus vraiment dans un véritable état de droit, mais dans un véritable état de l'à peu près.
Citoyens perplexes, Posté
Alors que les personnes vaccinées sont toujours contagieuses (reconnu officiellement), qu'elles doivent continuer à porter le masque et les mesures de distanciation sociale, comment sont-elles autorisées à voyager, et pas les autres'! Quelle est la différence, Monsieur le Ministre, le Président et autres décideurs'!
Le Sudiste, Posté
@Liberté les non vaccinés auront exactement les mêmes droits que ceux qu'ils ont depuis des mois. Rien ne change. Il y a juste une amélioration de la situation pour les vaccinés. Dans le cas contraire, il y aurait eu un maintien des conditions : motifs impérieux + tests PCR pour tous. Ce qui n'a pas de sens pour un vacciné.
Liberté, Posté
Dans une FAQ de l'ARS ((voir lien) datant du 14 mai on peut lire à la page 5/19 on peut lire : "la vaccination est elle obligatoire ' Non, et aucune preuve de la vaccination ne peut vous être demandée". Il y a manifestement une discrimination entre vaccinés et non vaccinés. Il n'y a plus qu'à espérer que le référé liberté qui sera déposé par Me Vardin aboutira. Quid de ceux qui ont une contre indication au vaccin ' Quid des 58% de Réunionnais qui refusent le vaccin'httpp://www.lareunion.ars.sante.fr/system/files/2021-05/FAQ%20Vaccination%20ARS%20-%20Prefecture-V%20DG%202021%2005%2014_0.pdf
Parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mouvement ( LREM ), Posté
' Quelle époque terrible où des idiots dirigent des aveugles ' William Shakespeare Ce gouvernement instrumentalise !