Révélations du JIR :

Conseil régional : Didier Robert épinglé pour des embauches supposées illégales au cabinet


Publié / Actualisé
Dans un long article publié ce samedi 5 juin 2021, le JIR révèle que la chambre régionale des comptes (CRC) épingle Didier Robert pour son cabinet "pléthorique" à la Région. Alors que seulement 6 collaborateurs sont normalement autorisés, la chambre en dénombre 22 supplémentaires. Coût total : 1,4 million d'euros par an. A noter qu'Imaz Press avait révélé en 2019 qu'une procédure judiciaire était en cours alors qu'une plateforme en ligne avait publié les noms de 166 personnes émargeant "au Cabinet, aux dépendances et apparentés de la Région". Un nouveau coup dur à une poignée de semaines des élections régionales pour celui qui est candidat à sa propre succession. Didier Robert a par ailleurs été condamné à 3 ans d'inéligibilité et 15 mois de prison avec sursis dans l'affaire des musées régionaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans un long article publié ce samedi 5 juin 2021, le JIR révèle que la chambre régionale des comptes (CRC) épingle Didier Robert pour son cabinet "pléthorique" à la Région. Alors que seulement 6 collaborateurs sont normalement autorisés, la chambre en dénombre 22 supplémentaires. Coût total : 1,4 million d'euros par an. A noter qu'Imaz Press avait révélé en 2019 qu'une procédure judiciaire était en cours alors qu'une plateforme en ligne avait publié les noms de 166 personnes émargeant "au Cabinet, aux dépendances et apparentés de la Région". Un nouveau coup dur à une poignée de semaines des élections régionales pour celui qui est candidat à sa propre succession. Didier Robert a par ailleurs été condamné à 3 ans d'inéligibilité et 15 mois de prison avec sursis dans l'affaire des musées régionaux. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Il s'agit d'un rapport de la CRC qui ne peut être rendu public avant les échéances électorales des 20 et 27 juin prochains. Mais le Journal de l'île de La Réunion (JIR) a pu en consulter le contenu.

Ainsi la chambre, suite à un contrôle effectué en 2020, observe qu'"en plus des six collaborateurs autorisés par la loi, le cabinet du président de Région comptait, en 2020, 'au moins' 22 chargés de mission et autres conseillers techniques" révèle le journal. Les deux années précédantes, ce nombre était gonflé de neuf personnes supplémentaires.

Parmi les conseillers techniques, beaucoup exercent en même temps un mandat électoral, indique le JIR : 18 ont "occupé dees fonctions électives ces trois dernières années. 11 d'entre eux étaient candidats en tête de leur liste aux municipales de 2020 et huit avaient occupé des postes de collaborateurs de cabinet dans des collectivités" selon les informations du journal.

Leurs activités "politiques" selon le rapport de la chambre indique qu'il ne s'agit pas d'agents exerçant "des missions purement administratives". La CRC établit un lien de proximité directe avec le président de Région, et épingle un mode de recrutement tout en discrétion avec des délais non respectés entre vacance du poste et signature du contrat, comme l'indique le JIR.

Autre point : la description des vagues des postes, laissant imaginer "des emplois fictifs" s'interroge le journal. A noter que l'épouse du président de Région, Corinne Robert, n'est pas épinglée dans ce rapport de la CRC.

Ces embauches supposées illégales "ont un coût de plus d'1,4 million d'euros par an" ajoute le JIR. Le salaire net de ces collaborateurs tourne en moyenne autour de 63.000 euros net par an soit environ 5.250 euros net par mois, avec des écarts de salaires par ailleurs importants entre les rémunérations des cadres hommes et celles des cadres femmes, payées 20% de moins.

Contactée par le JIR, la Région dit contester le rapport de la chambre et affirme que l'emploi des collaborateurs de cabinet est "conforme à l'état du droit". La collectivité ajoute n'avoir que six emplois au cabinet, et précise que "le nombre d'agents et la masse salariale sont en corrélation avec ces ambitions destinées à assurer le plein développement de l'île". Il s'agit, selon le rapport de la chambre, de la masse salariale la plus élevée des régions françaises. La Région a mis en ligne l'intégralité de sa réponse donnée au journal ce samedi, sur son site.

- Une affaire qui traîne depuis 2017 -

En juin 2019 déjà, Imaz Press rappelait que Didier Robert, président de Région, faisait l'objet d'une nouvelle procédure judiciaire. Les faits portaient sur le nombre de membres qu'aurait compté son cabinet.

Dès juin 2017 Imaz Press avait révélé qu'une plateforme en ligne avait publié les nomds de 166 personnes émargeant "au Cabinet, aux dépendances et apparentés de la Région". A l'époque, la collectivité régionale avait démenti l'affaire eet indiqué que "la Région Réunion dispose de 6 collaborateurs de cabinet". A ce moment-là, la procédure était la quatrième mettant en cause le président de Région.

Lire aussi - Emplois au Cabinet de la Région : une procédure judiciaire est ouverte

Toutes ces personnes auraient été employées en tant qu’agents du "Cabinet", du "service communication" et du "service protocole". Certaines d’entre elles occupaient des postes de "conseillers techniques". Des révélations qui concordent avec celles du JIR ce samedi. Du jamais vu au sein de la collectivité régionale.

- Nouveau coup dur -

Ce rapport de la chambre régionale des comptes tombe on ne peut plus mal pour le président du Conseil régional, candidat à sa propre succession. Les élections pour le renouvellement de la collectivité sont prévues les 20 et 27 juin prochains.

Des révélations qui fragilisent une fois de plus son avenir politique. Le 21 mai 2021, Didier Robert a été condamné à 15 mois de prison avec sursis et à 3 ans d'inéligibilité dans l'affaire dite des Musées Régionaux. Le président de Région a immédiatement fait appel, suspendant sa condamnation.

Lire aussi - À un mois des régionales : grosse tuile judiciaire pour Didier Robert

Didier Robert était poursuivi pour plusieurs griefs en tant que président de Région et ancien président de la SPL Réunion des Musées Régionaux : prise illégale d'intérêts par chargé de mission de service public, abus des biens ou du crédit d'une société par actions par un dirigeant à des fins personnelles, concussion par chargé de mission de service public (il lui était reproché de ne pas avoir écrêter ses revenus pour ne pas dépasser le plafond de rémunération autorisée pour des élus) .

Le tribunal a décidé de le relaxer pour la concussion. Les magistrats l'ont aussi partiellement relaxé des faits de prise illégale d'intéret.

Lire aussi - Affaires des Musées régionaux : Didier Robert sera aussi rejugé pour ne pas avoir écrêté ses revenus

L'affaire des emplois au cabinet et celle des musées régionaux ne sont pas les seules qui concernent Didier Robert. Rappelons également qu'en 2015, le Parquet national financier a ouvert une procédure pour des faits supposés de corruption et de favoritisme dans l’attribution des marchés de la Nouvelle Route du Littoral. Une enquête préliminaire, la première, qui avait entraîné des perquisitions chez le président de Région et ses proches. La procédure est toujours en cours.

A noter aussi que le 10 avril 2019, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATPV) avait épinglé Didier Robert pour avoir "omis (de déclarer) une partie substantielle de ses revenus". Le dossier avait été transmis une nouvelle fois transmis au parquet.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

25 Commentaire(s)

Constante , Posté
Didier robert partout où sa i passe ek son directeur cabinet i dit oui oui les gens! Sauf qu'après son famille l'estomac lé rempli et ceux des pauvres affamés. Oui oui c fini , oui oui le 19 juin i vien pou ou ek out fem' i love bat karé ek nout pognon
Macatia, Posté
Didix vient pas avec out l'équipe de voleurs devant mon porte, demande à ceux que ou la embauchés avec 5000 à 6000 euros par mois de voter pou ou. Out canard le noir.
Ma sorcière mal aimée , Posté
Pitié pour toi Didix tout le monde se retourne contre toi, peut être que la oublie rende zébus non'''''
Tania, Posté
Le JIR était au courant de ces embauches complaisantes depuis des lustres, se décide à parler enfin...et les agents de cette collectivités éc'urés par le clientélisme fait avec la bénédiction des syndicats qui ont fait embauché leurs proches et y ont trouvé leur compte...
Aa, Posté
Article évidemment orienté et politique. Et à Saint denis et à la cinor alors ' Allez chercher c'est pas dur
Caroline , Posté
Pourquoi on s en prend à DR à 2 semaines des élections ' Il fait exactement ce que font tous les elus locaux de la Réunion : s exonerer des regles de la Republuque française. "Local c'est capital..." L independance serait plus appropriée
La Berezina , Posté
Ça sent la Berezina : demi route, embauches supposé illégal, affaires continuité territoriales, 136 voyages, tram train enterré, inegibilute demandée par la justice, nombreuses affaires judiciaires d'après la presse. Bref c'est le Berezina.
Denise, Posté
J'ai confiance dans le communiqué de réponse de la Région. Je pense que les éléments dévoilés par ce rapport ne datent pas d'aujourd'hui et depuis , de l'eau a du couler sous les ponts, puisque la Région affirme travailler avec la CRC preuve de bonne foi. J'ai confiance et je voterai DIDIER ROBERT le 20 et le 27 juin
Bat carré , Posté
Son canard is Black. Une.pensée pour les.employes de la.SPL licenciés.
Ratanplan , Posté
Lecteur assidu d'imazpress depuis sa création , j'ai du mal à comprendre le journal local qui écrit à charge contre le PDR depuis quelques semaines , mais ce qui raconte vous l'aviez écrit depuis 2019 et si ma mémoire est bonne vous aviez était raillé par vos confrères qui disaient à l'époque imazpress trop coco et ce n'est pas la vérité , la vérité c'est nous qui l'écrivons le PDR est une personne honnête et sans reproche ainsi que ses amis .Et aujourd'hui nous avons un article à charge écrit par une personne qui hier était un supporter de cette personne PDR je n'arrive pas a comprendre ( ou à trop comprendre) la dérive de ce dernier !! la dengue peut-être ou sûrement la mauvaise fois
Stjosephois , depuis son mobile , Posté
Comment Mr Didier Robert peut il affirmer que la Réunion est le premier territoire 100/100 fibré et pourtant je ne suis pas comme une bonne partie de mon secteur elligible a la fibre voilà un homme qui ne connait pas la réalité du terrain habitué à voyager et a inaugurer des chantiers pas terminés .
Jeanbon, Posté
Quand on apprend tout ce qui se passe dans ces établissements publiques, on comprend mieux pourquoi ils se battent comme des chiens féroces pour accéder à leur tête.Voilà où passe l'argent de nos contributions, pillé par des chacals sans foi ni loi, qui osent tout pour s'enrichir sur la bête !
Missouk, Posté
On en apprend chaque jour un peu plus sur le comportement de ce triste sire de la politique locale. Ce qui ne l'empêche ni de faire le beau devant les médias, ni de se représenter à la Région alors qu'il est sous le coup de plusieurs affaires judiciaires. Quant à la droite locale qui ne sait plus où elle est, au lieu de mettre le masque sur son nez et sa bouche, elle le met devant les yeux... J"irai voter, mais je comprends de plus en plus celles et ceux qui resteront chez eux parce qu'ils en ont marre de ces politiques corrompus qui pensent d'abord à eux avant de penser à l'intérêt général.
Youpi My Love , Posté
DIdier ou la fé pour des alimentaires et le peu i fini à twoiiii zordi. Do moune sérieux, i travaille out fem' té yaime pas, Bon Dieu i punit à zot, zordi la honte en public pour zot manigances . Bien fait
Lebon, Posté
Enfin de vrais articles, et non du recopiage des communiqués de presse à la main de la Région ou du Département. Dommage qu'il ait fallu attendre les élections
C pas moi c la secrétaire , Posté
Samedi : c pas moi c la CRC.
André, depuis son mobile , Posté
Une honte ce Monsieur, il ne fait que gaspiller l'argent du contribuable (en passant mi mette aussi dans mon poche) et ça ramène sa tête comme si de rien n'était. Non !!! que tu sois de Droite ou Gauche , tu dois dégager définitivement .. il y en a marre de ce genre de personne sans scrupule et qui se retrouve au tribunal comme si zot i ça va a un entretien d'embauche
Honteux , Posté
C'est objectif .... entre soi ' HONTEUX
De plus en plus grave , Posté
C'est inquiétant et illégal d'après la CRC.
Sappel Bellepierre fou dand fond , Posté
Zot l'a pas compris que fontaine / TAK/ VIRAPOULLE / La nu sur cette liste pour finir à lu! Et quand on porte une malédiction, c'est cela le karma. Vive le jir et vive Imazpress surtout qui depuis des années a déjà dévoilé toutes ses magouilles
Dinosaures, Posté
Cet homme là est dangereux, c'est un hors la loi notoire et mauvais gestionnaire pour ne pas dire escroc, truand et voleur. Les malversations qui sont nombreuses impactent le budget de cette collectivité et en corollaire nos impôts qu'il dégage vite :Fiasco de roches massives- fiasco des masques- fiasco des aides aux entreprises- fiasco de la continuité territoriale avec des agents qui se sont servis par millions d'euros dans le budget de nos impots- fiasco de la mobilité et des aides étudiantes- fiasco pour la SPL des musées régionaux et un salaire de 6800â"¬/mensuel- fiasco pour le compte séquestre- fiasco pour les emplois verts- fiasco car grâce aux gilets jaunes il est surveillé - fiasco des 2000 bus- fiasco de la demie route qui ne se terminera JAMAIS- fiasco en tout au final- bravo IMAZ PRESS -
Largage !Probité !, Posté
Non, vous vous y mettez enfin ! Qu'est-ce qui vous arrive au JIR ' Elle ne mérite peut-être pas mieux mais les faits reprochés à la directrice de l'Aurar n'étaient connus de personnes alors que ce cabinet pléthorique si, particulièrement de la presse ! Certains hommes politiques dont notre Président de Région actuel ont eu bonne presse durant cette décennie et plus. Presse qui a eu les yeux de Chimène et qui a mis volontairement des 'illères! C'est aussi inquiétant pour une démocratie ! Enfin, en ploutocratie land ! Pour une probité et une moralisation de la vie politique, vien sûr sns le RN qui est une caricature de démocratie en interne alors imaginez-les au pouvoir! Halte à cette familiocratie lepéniste !Ici la Réunion, ici la France des DOM et j'irai.voter, même déçu, car c'est un devoir. Résistons, demandons de la probité, de la morale en politique et luttons contre tous les extrêmes, car n'oubliez pas : une fois au pouvoir, ils ne veulent plus le lâcher !
La vérité si je mens !, Posté
Qu'a fait la justice depuis 'Les investigations des gendarmes ont conclu à l'absence d'infractions pénales. Le parquet pourrait décider d'un classement sans suite. "Il y a eu beaucoup de bla bla dans cette affaire mais finalement la Région est dans les clous " , pour ces enquêteurs . On se gausse avec le départ de tufféry eric ...
Contribuable, depuis son mobile , Posté
Après tout ces accusations qu attende la justice pour le coffret et confirmer immédiatement son elligibilite son recours en appel devrait être examiné en urgence afin qu on Elise pas un non elligible et rejeté ses appels .
CHABAN, Posté
Dites-moi IMAZ l'histoire d'amour entre Robert et son journal est terminé '