Approche des baleines et des dauphins :

Projet de nouvel arrêté sur les cétacés : donnez votre avis jusqu'au 28 juin


Publié / Actualisé
La préfecture indique que le travail mené avec les acteurs de la mer a abouti à la proposition d'un nouvel arrêté préfectoral qui remplacera celui du 20 juillet 2020, concernant l'approche et l'observation des cétacés. Le public est invité à donner son avis en ligne jusqu'au 28 juin 2021. Cet arrêté propose notamment une interdiction de mise à l'eau avec les cétacés dans la Réserve marine, une période de quiétude maintenue entre 18h et 9h du matin et un protocole standard d'observation sous-marine passive. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La préfecture indique que le travail mené avec les acteurs de la mer a abouti à la proposition d'un nouvel arrêté préfectoral qui remplacera celui du 20 juillet 2020, concernant l'approche et l'observation des cétacés. Le public est invité à donner son avis en ligne jusqu'au 28 juin 2021. Cet arrêté propose notamment une interdiction de mise à l'eau avec les cétacés dans la Réserve marine, une période de quiétude maintenue entre 18h et 9h du matin et un protocole standard d'observation sous-marine passive. Nous publions ci-dessous le communiqué de la préfecture. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

• Évolution de la réglementation

Les eaux de la Réunion sont fréquentées tout au long de l’année par une vingtaine d’espèces de cétacés, dont l’emblématique baleine à bosse. Depuis fin mai, les baleines sont de retour dans les eaux réunionnaises.

• Rappel de la réglementation

Les cétacés sont des espèces fragiles et protégées par la loi. Leur approche doit se faire dans le respect de certaines règles permettant notamment d’assurer la sécurité des personnes et des animaux.

Les règles d’approche des cétacés ont changé au niveau national depuis le 1er janvier 2021 : il est désormais strictement interdit de les approcher à moins de 100 mètres dans les aires marines protégées et donc dans tout le périmètre de la Réserve naturelle nationale marine de La Réunion.

• Un cadre réglementaire national complété au niveau local

Afin de fixer les conditions d’application de cette nouvelle mesure, le préfet de La Réunion, délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer, a lancé en avril une large démarche de concertation auprès des usagers de la mer.

Acteurs associatifs, professionnels de la mer, usagers de loisir, structures de plongée, scientifiques ont ainsi été invités à des ateliers de travail et d’échange afin de construire un cadre réglementaire local. Ce cadre permettra de concilier la protection et la préservation des mammifères marins avec les activités de découverte et d’observation dans leur milieu naturel.

Ce travail a abouti à la proposition d’un nouvel arrêté préfectoral qui remplacera celui du 20 juillet 2020.

• Consultation du public en ligne

Le public est invité à donner son avis sur ce projet d’arrêté, dont les points forts sont les suivants :

- une interdiction de l’activité de mise à l’eau avec les cétacés dans tout le périmètre de la Réserve naturelle marine de La Réunion,
- un maintien d’une période de quiétude en faveur des cétacés, permettant l’activité d’approche uniquement entre 9 et 18 h, et l’activité de mise à l’eau hors Réserve marine entre 9 et 16 h,
- l’introduction d’un standard d’observation sous-marine passive.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !