Echanges autour de la relance :

Le président de l'Ordre national des experts comptables, Lionel Canesi, est à La Réunion


Publié / Actualisé
Les experts-comptables sont souvent le principal conseil des TPE et PME. Ici, à La Réunion, les deux tiers des 34.000 entreprises ne comptent qu'un salarié. L'Ordre National des experts comptables propose des analyses et des outils afin que ses adhérents puissent accompagner et soutenir ces chefs d'entreprise, d'autant plus en moment de crise. Lionel Canesi, le Président est à La Réunion pour échanger autour de la relance. Nous publions ici le communiqué de l'ordre des experts comptables. (Photo : ordre des experts comptables)
Les experts-comptables sont souvent le principal conseil des TPE et PME. Ici, à La Réunion, les deux tiers des 34.000 entreprises ne comptent qu'un salarié. L'Ordre National des experts comptables propose des analyses et des outils afin que ses adhérents puissent accompagner et soutenir ces chefs d'entreprise, d'autant plus en moment de crise. Lionel Canesi, le Président est à La Réunion pour échanger autour de la relance. Nous publions ici le communiqué de l'ordre des experts comptables. (Photo : ordre des experts comptables)

"Les experts comptables sont le principal conseil de 3 millions d’entreprises. L’Ordre représente 21.000 professionnels, 130.000 collaborateurs. Ce n’est pas rien ! Lionel Canesi, Président de l’Ordre des experts-comptables depuis décembre 2020, vient de passer quelques jours à La Réunion où il a rencontré des chefs d’entreprises et les principaux acteurs économiques et institutionnels de l’île avec deux objectifs :
- prendre le pouls des entreprises réunionnaises et faire remonter les bonnes pratiques économiques locales face à la crise,
- diffuser les conventions qu’il vient de signer avec différents organismes nationaux pour encourager la relance.

" Nous sommes à un moment crucial pour notre économie qui doit reprendre une activité normale. Les experts-comptables, au service des chefs d’entreprises, peuvent mettre leur pierre à l’édifice de cette relance en prônant un étalement des dettes et une diminution des aides dégressives ", a expliqué Lionel Canesi. Dans la foulé, il s’est engagé à défendre deux mesures à Paris dès son retour : " Il faut étendre les couts fixes sur toute l’île et territorialiser les aides ".

" Lorsque nous nous exprimons, nous ne parlons pas des experts-comptables mais nous parlons bien au nom de nos clients, des entreprises ", précise Jean-Luc Flabeau, Vice-Président du Conseil de l’Ordre des experts-comptables.

Effectivement, juste avant sa venue, Lionel Canesi a signé avec Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Eric Dupond-Moretti, garde des Sceaux, un plan d’accompagnement des entreprises en sortie de crise. Dans ce plan, l’ordre s’est engagé à proposer, sans surcoût, un diagnostic de sortie de crise simple et rapide. Un diagnostic numérique est gratuitement mis à la disposition des experts comptables afin de permettre de faciliter l’analyse de la situation financière des entreprises et qui servira à établir un plan d’action réaliste et réalisable. Pour les entreprises qui n’ont pas recours à un expert-comptable, alors le Conseil lancera très prochainement une plateforme en ligne afin de les mettre en relation avec un expert-comptable volontaire qui réalisera gratuitement un diagnostic de détection des difficultés. " Une action précise du chef d’entreprise augmente forcément les chances de surmonter la crise et de poursuivre son activité, et c’est encore plus vrai à La Réunion où la majorité des entreprises ne compte qu’un seul salarié, le chef d’entreprise ", explique de président de l’Ordre.

Le 3 juin, il a signé le lancement de " Tous pour la relance et l’emploi " avec l’APEC, la CCI France, l’ADIE, le CLIO et l’ordre des infirmiers, le Syndicat des Activités Événementielles, et le CJD pour. Ils ont présenté le baromètre Image TPE établi par l’Observatoire de la profession comptable et proposé un état des lieux de la situation des TPE/PME françaises.

Précédemment, il avait signé un manifeste pour l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la vie économique avec Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées et une convention #1jeune1solution avec Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et Thibaut Guilluy, haut-commissaire à l’Emploi et à l’Engagement des entreprises. Cette convention permettra aux cabinets d’expertise comptable et aux TPE/PME (3 millions) qui ont du mal à recruter d’utiliser une placeforme (www.hubemploi.fr) de s’orienter vers les métiers du chiffre."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !