De faux comptes payés pour "disliker" ses publications :

Victime d'une cyberattaque, Ericka Bareigts porte plainte


Publié / Actualisé
Dans un post Facebook publié ce vendredi 18 juin 2021, Ericka Bareigts indique être "victime d'une cyber-attaque depuis hier soir". De faux comptes auraient été payés pour "disliker" toutes ses publications. La candidate aux régionales indique qu'une action en justice est en cours. L'auteur de cette attaque aurait par ailleurs déjà été identifié par les équipes d'Ericka Bareigts, qui rappelle qu'il "s'agit bien sûr d'une action illégale en temps normal, mais encore plus en période de campagne électorale". Si l'identité de l'auteur des faits n'a pas été dévoilée pour l'heure, Ericka Bareigts assure que celle-ci sera révéler dans la presse, "aujourd'hui même" (Capture d'écran Facebook)
Dans un post Facebook publié ce vendredi 18 juin 2021, Ericka Bareigts indique être "victime d'une cyber-attaque depuis hier soir". De faux comptes auraient été payés pour "disliker" toutes ses publications. La candidate aux régionales indique qu'une action en justice est en cours. L'auteur de cette attaque aurait par ailleurs déjà été identifié par les équipes d'Ericka Bareigts, qui rappelle qu'il "s'agit bien sûr d'une action illégale en temps normal, mais encore plus en période de campagne électorale". Si l'identité de l'auteur des faits n'a pas été dévoilée pour l'heure, Ericka Bareigts assure que celle-ci sera révéler dans la presse, "aujourd'hui même" (Capture d'écran Facebook)

Ce genre de manoeuvres sont coutumières en période électorale. Mais malheureusement pour leurs auteurs, ces attaques ne passent pas vraiment inaperçues, tant la supercherie est grossière. Concernant cette cyber-attaque par exemple, il suffit de jeter un oeil aux comptes ayant "disliké" les publications d'Ericka Bareigts pour se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond : tous ces comptes ont vraisemblablement été créés ces derniers jours, portent des noms qui ne ressemblent ni de près ni de loin à des patronymes réunionnais - ou même français tout court. Si nous voulons bien admettre que les élections régionales déchaînent les passions, nous ne sommes cependant pas certain.es que des habitants du Vénézuela, d'Inde ou des Philippines s'intéressent de près à l'actualité politique réunnionnaise.

Ces attaques surviennent par ailleurs un peu plus d'une semaine après la publication d'un sondage bidonné, partagé en masse par le clan de Didier Robert. Celui-ci, grossièrement réalisé, annonçait le président sortant largement en tête lors du premier scrutin. Une fois encore, la supercherie était largement identifiable, l'institut de sondage cité sur le document n'existant tout simplement pas.

Il faut aussi noter que ces stratagèmes ont débuté il y a quelques mois déjà : en mars dernier, sur Facebook, un compte partageait un graphique erroné sur les liens entre Imaz Press Réunion et la gauche locale. On apprenait d'ailleurs que notre média était le "média de diffusion du Clan Annette" et que nous étions financés entre autre par la Cirest, et à hauteur de "plusieurs milliers d'euros" par la Cinor et la mairie de Saint-Denis.

Notre rédaction, curieuse, est donc allée consulter le profil de l'homme à l'origine de ce partage. Surprise suprise : le compte ne datait que de quelques jours, et la photo de profil ressemblait étrangement à une photo générée automatiquement. Car il faut savoir qu'en 2021, des sites tels que "This person does not exist" ("cette personne n'existe pas" ; ndlr) permettent de créer de toute pièce un visage, grâce à une intelligence artificielle. Bizarrement, ces visages et celui de l'homme à l'origine de la publication avaient comme un air familier. Loin de nous l'idée de sous-entendre que cette personne n'existe pas bien sûr...

Se résoudre à emprunter de telles méthodes en période électorale en dit en tout cas bien plus sur les personnes à l'origine des attaques, que sur les candidat.es visé.es par celles-ci. La prochaine fois, il faudra cependant songer à tenter d'être un peu plus discret. A moins que l'amateurisme soit intentionnel, allez savoir.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
Dès demain matin, vers 8 h, il faudrait se décider : voter ou ne pas voter...Pour qui' Ça c'est une vraie question personnelle !C'est vrai que s'abstenir est une forme d'expression de "boudage", comme à peu près un gros bulletin nul voire un petit blanc...ce n'est bien sûr pas comptabilisé dans ce qu'on appelle le suffrage universel. Donc, entre critiquer à longueur de journée sur fridom...peut-être que s'exprimer dans l'urne serait un brin plus efficace. La démocratie n'est pas parfaite, mais c'est un moyen comme un autre de dire ce qu'on veut et surtout ne veut pas et plus!De temps en temps, il n'est pas plus mal de changer d'administrateurs dans ces collectivités territoriales. Le plus important reste de mettre des personnes intègres et capables et compétentes. Ça, c'est une matière grise très rare, je le reconnais...
Tout se paie , Posté
Tout se paie un.jour. Et après on est jugé et puni par la justice. Quand le travail est fait à moitié on tente d'une façon gros doigt à salir les autres. Le Karma ...
Mauvais Karma , Posté
Robert la pleurer meeting tampon, oh le pauvre fé pitié. I rode lo voix, i plèr! Koi i fé pas pou le pouvoir seigneur marie zosef
KUNTA KINTé, Posté
On s'en fiche de la marieuse sindni et de son compte facebook .Tellement habitée en marchant sur l'H20 ... Que peut-on encore attendre 'La défaite '
MOET et CHANDON IMPÉRIAL , Posté
Qui avait fait la même chose en 2015 contre HBello' Cherchez sur Google, le nom apparaîtra. Donc la plainte portera vite fait ses fruits n'est ce pas' La justice a 24H pour nous dévoiler ce fameux nom avant l'élection of course, au moins son candidat sera hors jeu d'avance avec le tapage médiatique qu'on effectuera tous! Life is dangerous IMAZ PRESS
Amusant, Posté
Tout le monde sait que Imaz press et le journal d'Olivier Hoarau et de la ligue de natation. A moins que Annette soit licencié à la Jeanne natation (Merci pour ce trait d'humour, bonne soirée ! - webmaster)
Dominique , Posté
En 2015 Huguette Bello a subit la même chose avec un proche du président sortant nous semble t'il! Le pire c que ce mec a déjà été dépisté. Comment la peur Ericka dont' Tu fem' ministre la i fatigue à zot hein' Et ce sera pourtant ELLE, la présidente de region
THOR, Posté
Bon Erika je ne suis pas du tout un de tes "fan", mais si tu fais l'objet de ces attaques c'est que tu fais peur...alors je te souhaite bon courage et continue ton combat sur le plan de la Démocratie et que le (la) meilleure gagne.Les Hyènes et chacals se déchaînent c'est normal mais ne perds pas ton âme et n'emploie pas les mêmes armes de ces petits, petits, petits "politiques". "La politique a sa source dans la perversité plus que dans la grandeur de l'esprit humain." Citation de Voltaire alors reste Humaine.