Les bénéfices de la crise sanitaire :

Retour dans les salles de sport : une reprise favorisée par le télétravail


Publié / Actualisé
La Semaine de la qualité de vie au travail se clôture ce vendredi 18 juin 2021. Un rendez-vous visant à améliorer son quotidien au travail. Pendant plusieurs jours, des webinaires et des ateliers ont été proposés, dans un contexte de crise sanitaire parfois éprouvant pour les travailleurs. Nombreux sont ceux qui ont trouvé la recette parfaite en cumulant télétravail et sport, afin d'adapter aux changements de vie dus au Covid-19. (Photo : Crossfit Mont Roquefeuil)
La Semaine de la qualité de vie au travail se clôture ce vendredi 18 juin 2021. Un rendez-vous visant à améliorer son quotidien au travail. Pendant plusieurs jours, des webinaires et des ateliers ont été proposés, dans un contexte de crise sanitaire parfois éprouvant pour les travailleurs. Nombreux sont ceux qui ont trouvé la recette parfaite en cumulant télétravail et sport, afin d'adapter aux changements de vie dus au Covid-19. (Photo : Crossfit Mont Roquefeuil)

18 juin rime avec fin de la 18ème édition de la Semaine de la qualité de vie au travail (SQVT). Au total, 150 personnes ont été accueillies dans les 11 ateliers. "On a eu beaucoup de webinaires cette semaine et les participants sont restés jusqu'au bout, preuve que le besoin de dialogue et de solutions est bel et bien présent. Il y a un réel besoin de partager à ce sujet" confirme Corine Dubois, directrice de l'Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) Réunion.

Crise sanitaire oblige, les conditions de travail ont été détériorées pour beaucoup de travailleurs ces derniers mois. Et si l’on peut parfois croire que le télétravail s'inscrit dans une meilleure qualité de vie, beaucoup ont encore du mal avec ce virage. Fracture numérique, difficulté à s’isoler : les raisons sont multiples. Et pour aller vers des conditions de travail plus saines, rien de tel qu'un retour au sport.

Ce mercredi 16 juin, les salles de sports sur l’île ont pu retrouver leurs adhérents pour le moins frustrés. La Réunion ou le temple du trail mais aussi le département français avec le plus de box (salles, ndlr) de crossfit - plus d'une vingtaine - voit ses sportifs se réjouir de l’annonce du préfet. 

- Mission organisation -

Coupler au mieux vie professionnelle et vie personnelle, ce n'est pas toujours simple avec le télétravail. Certains sportifs, eux, estiment avoir su en tirer profit.

C’est le cas de Jessie. "C'est un réel plaisir de retourner au crossfit, j’ai ce besoin avant une journée de boulot de me dépenser. Ma box de crossfit à Mont Roquefeuil propose des entraînements à 6h15, je commence ma journée à 4h : un peu de télétravail, un entraînement et rebelote, on reprend l'ordinateur et on poursuit notre journée."

Pour adapter son travail à son mode de vie, nombreux sont en effet ceux qui ont décidé d’introduire le sport à leur quotidien. Bastien Bouyeron, coach de sport et préparateur physique explique, enjoué : "la réouverture des salles nous a ramené de nouveaux adhérents, on a pu mettre en place de nouveaux créneaux tôt le matin ou en début de soirée pour ceux qui sont encore soumis à des horaires de bureau. C’est parfois la course, les adhérents viennent le soir quand le travail est fini pour les plus mordus, ou le lendemain matin.

Si certains se vantent de pouvoir fréquenter les salles de sports et aligner plusieurs entraînements par jours, c'est en partie grâce au télétravail. "On bosse le matin comme des fous, avec un ordinateur et un réveil à l’aube. On peut ensuite clôturer une journée de travail en début d’après-midi, s’occuper des enfants et surtout aller s’entraîner sans avoir peur que le téléphone ne sonne" raconte Jean avec un large sourire.

ml/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !