Catamaran de course :

Voile : le Réunionnais Julien Moutarde vogue vers les championnats d'Europe


Publié / Actualisé
Julien Moutarde est un jeune régatier réunionnais qui participera aux championnats d'Europe de Nacra 15 du 26 juin au 4 juillet 2021 en navigation double en Suisse. Il fera équipe avec Camille Rigaud, une navigatrice du Centre d'entraînement Méditerranée, le pôle espoir voile de la Grande Motte. Le Nacra 15 est un catamaran de performance utilisé pour la course conçue pour être la plus petite version de la Nacra 17, la série olympique. (photo Centre d'entraînement Méditerranée)
Julien Moutarde est un jeune régatier réunionnais qui participera aux championnats d'Europe de Nacra 15 du 26 juin au 4 juillet 2021 en navigation double en Suisse. Il fera équipe avec Camille Rigaud, une navigatrice du Centre d'entraînement Méditerranée, le pôle espoir voile de la Grande Motte. Le Nacra 15 est un catamaran de performance utilisé pour la course conçue pour être la plus petite version de la Nacra 17, la série olympique. (photo Centre d'entraînement Méditerranée)

Julien Moutarde et sa coéquipière Camille Rigaud participeront à quatre grandes épreuves en 2021. Le championnat d’Europe de Nacra 15 du 26 juin au 4 juillet en Suisse, le championnat du monde de F16 en Italie du 19 au 25 juillet puis le championnat de France de Nacra 15 à Martigues du 14 au 20 août et enfin le championnat du monde de Nacra 15 du 20 au 29 octobre à la Grande Motte.

Julien Moutarde est d'abord un surfeur. Il se tourne vers la voile suite à la crise requin. "Il fallait que je trouve un autre moyen d'aller sur l'eau et dans l'eau". Son père l'inscrit alors à des stages vacances à la base nautique des Mascareignes au Port et le navigateur débute par l'Optimist (un bateau utilisée pour l'initiation à la voile). Puis il se tourne vers la base nautique de Saint-Gilles pour faire davantage de compétitions. Il est cinq fois champion de La Réunion. Quatre fois en SL16 une catégorie de bateau avant le Nacra 15 et une fois en laser 4.7 monocoque, “un petit dériveur” précise-t-il.

En 2018, le navigateur s'envole pour intégrer le pôle espoir voile de La Rochelle dont Solenne Brain, une Réunionnaise est directrice. En 2019, il décroche le titre de champion d'Europe Nacra 15 à Kiel avec son équipier Thomas Proust. “C'est le premier titre pour un Réunionnais” indique son père. En 2019 lors des championnats du monde, Julien Moutarde et sa co-équipière Camille Rigaud terminent neuvième et sixième lors des championnats de France.

En 2020 les deux sportif.ve.s intègrent le CEM Méditerranée, le pôle espoir voile de la Grande Motte où est basée l'équipe de France jeune Nacra 17. “Son rêve c'est de faire les Jeux olympiques" indique le père de l’athlète. “Je voulais avoir le goût du bateau utilisé sur la sphère olympique" explique Julien Moutarde. "Pour moi et mon équipière cela nous permet de côtoyer l'équipe de France jeune de Nacra 17 et aussi de se faire inviter pour des stages" ajoute le navigateur. Les sportifs du CEM et l'équipe de France s'entraînent côte à côte parfois" rajoute le père du régatier.

Les deux navigateur.rice.s visent le Top 3 pour le championnat d’Europe de Nacra 15 du 26 juin au 4 juillet en Suisse et le championnat du monde de Nacra 15 du 20 au 29 octobre à la Grande Motte.

vl/www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Catpich, Posté
Le papa ou le journaliste, il a dû oublier quelques champions réunionnais dont Solenn Brain (prépa olympique et directrice du pôle où il s'entraine), Gabriel Jean-Albert et William Sanchez (champions de monde 420), Noé Delpech (champion du monde 420 et en équipe de France olympique), et Morgan Lagraviere (Skipper sur le Vendée Globe, champion du Monde de 420 notamment...). La voile réunionnaise a une riche histoire et un beau palmarès !
Toto, depuis son mobile , Posté
Maintenant la moutarde n est plus de Dijon mais c est la moutarde de la Réunion !