Sécurité routière :

543 infractions relevées par les gendarmes et les policiers ce week-end


Publié / Actualisé
Au cours du week-end du samedi 19 juin et dimanche 20 juin 2021, un total de 543 infractions ont été relevées par les forces de l'ordre. Les gendarmes ont recensé 249 faits et les policiers 294. Nous publions les communiqués ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Au cours du week-end du samedi 19 juin et dimanche 20 juin 2021, un total de 543 infractions ont été relevées par les forces de l'ordre. Les gendarmes ont recensé 249 faits et les policiers 294. Nous publions les communiqués ci-dessous (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- Secteur gendarmerie -

Nombre de services réalisés: 30
Nombre d'infractions : 249
Nombre de retentions de permis : 22
Nombre d’alcoolémie : 24 dont 12 délictuelles
Nombre de conduite sous stupéfiants : 12
Nombre d’immobilisation fourrière: 42 dont 7 fourrières
Nombre de défaut d assurance : 9
Nombre défaut permis,  conduite sous suspension/annulation : 1
Nombre de vitesses : 132  dont 20 avec interception
Nombre de non port ceinture : 9
Nombre d’usage téléphone / distracteurs : 12
Nombre non respect priorité : 11
Nombre non port casque et équipement : 8
Nombre défaut contrôle technique : 11
Nombre de défaut équipement pilote deux-roues : 3
Nombre de nuisances/pollutions véhicules : 5
Nombre de refus d’obtempérer : 2 (les propriétaires ont tous été identifiés / enquête en cours)
Nombre de refus se soumettre au controle : 1 ( véhicule identifié / enquête en cours)
Nombre defaut brevet securite routiere : 2
Nombre non mutation carte grise : 6
Nombre circulation en sens interdit : 1

- Faits particuliers -

Vendredi après-midi, les motocyclistes de la Bmo de Saint-Benoît avec la collaboration de leurs collègues de la brigade de Sainte-Suzanne ont assuré un service de lutte contre l'insécurité routière de 15 à 17 heures sur la commune éponyme. Le bilan fait état de 12 infractions constatées dont 1 conduite sous emprise de l'alcool avec un taux délictuel de 0.72 milligramme, commis par pilote de scooter, 3 usages de téléphone tenu en main, 1 non port de gants de protection, 1 défaut de contrôle technique et un transport d'enfant sans système de retenue. Un cyclomotoriste a été contrôlé alors qu'il avait consommé des produits stupéfiants; son scooter n'était pas couvert par assurance, le casque de protection non attaché, sans le port de gants et avec des oreillettes. Son deux roues a été placé en fourrière  tout comme celui contrôlé avec une alcoolémie.

Samedi soir de 19h00 à 22h00, les militaires de la compagnie de St Pierre, appuyés des motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint Louis ainsi que la réserve opérationnelle, ont réalisé un contrôle routier en l'agglomération de Saint-Louis et de l'Etang Salé. Ce service coordonné a permis de relever 26 infractions, dont 8 alcoolémies, 2 conduites sous stupéfiants, 3 défauts de contrôle technique, 1 circulation en sens interdit, 1 absence de réhausseur enfant et 2 non changements propriétaires sur carte grise. 9 personnes ont par ailleurs été verbalisées pour non respect du couvre feu.

Secteur police

31 opérations de sécurisation et de sécurité routière ont été réalisées au cours de ce week-end. 294 infractions dont 11 délits
ont été relevées :

- Conduite sous l'Empire d'un État Alcoolique : 06 (taux compris entre 0,57 et 1,28 mg / l d'air expiré)
- défaut d'assurance : 03
- défaut de permis de conduire : 02

123 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours de ces différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 283 autres diverses contraventions au code de la route dont :
- feu rouge / stop / priorité : 11
- usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule : 17
- excès de vitesse : 200
- défaut de contrôle technique : 17
- autres : 38

www.ipreunion.com / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Ali, Posté
Si je comprends bien ,ces gens là ne bossent que les week-ends ''''
Romuald, Posté
De semaine en semaine, c'est de pire en pire.De plus en plus d'incivilités sur la route.L'Etat va pouvoir rembourser sa dette plus tôt que prévu.Tout va pour le mieux dans le "meilleur" des mondes.