Portes closes :

Tribunal administratif : rejet des recours contre la fermeture du service d'urologie du CHU


Publié / Actualisé
Suite à un recours déposé devant le juge des référés pour contester la fermeture du service d'urologie, le tribunal administratif a tranché en faveur du CHU. Le service reste fermé et les 2.000 patients concernés sont pris en charge dans le privé comme prévu. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)
Suite à un recours déposé devant le juge des référés pour contester la fermeture du service d'urologie, le tribunal administratif a tranché en faveur du CHU. Le service reste fermé et les 2.000 patients concernés sont pris en charge dans le privé comme prévu. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)

Le recours en question, porté à l'origine par le docteure Mazzola, contestait la fermeture du service, indiquant que cela nuisait à la prise en charge des patients. La praticienne avaitt aussi demandé l'annulation du changement d'affectation.

Le tribunal administratif n'est pas de cette avis. Selon la justice, il n'y a pas d'urgence, le CHU s'étant engagé à lisser la situation dans les trois mois.

La fermeture, actée le 18 mai et officialisée le 1er juin, reste en place. C'est Clinifutur qui se charge des 2.000 patients concernés.

Lire aussi - CHU du nord : le service d'urologie ferme, la prise en charge continue

Lire aussi - Mobilisation contre la fermeture du service d'urologie du CHU nord

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Eric, Posté
Le syndicaliste belda est plus préoccupé a sa nouvelle carrière politique maintenant...